BlackBerry arrête officiellement la production de smartphones

Coup dur pour le constructeur canadien, qui n’aura pas su remonter la pente. BlackBerry vient d’annoncer officiellement la fin de sa division mobile, qui ne produira plus aucun smartphone désormais. L’entreprise se recentre sur le développement logiciel dédié aux applications mobile et à la sécurité. Sa marque perdurera toutefois via des sous-traitants.

blackberry-ceo-john-chen

Arriver à grimper dans le marché des mobiles est déjà une épreuve en soi, alors que la concurrence est extrêmement rude. Mais rester au top est également un sacerdoce, l’évolution des habitudes des consommateurs et des technologies faisant qu’il faut être extrêmement proactif pour constamment réussir.

A cause de ses principes, de nombreux colosses d’hier sont désormais les petits d’aujourd’hui. BlackBerry a appris difficilement cette leçon, au point qu’il lui fallait devenir rentable cette année sous peine de mort. Les rumeurs se faisaient de plus en plus pressantes sur la fin de la division mobile de la marque ces derniers jours.

Aujourd’hui, dans un communiqué de presse, John Chen a annoncé que ces rumeurs étaient bien vraies : BlackBerry arrête les frais, et ne produira plus de téléphones portables en interne pour se recentrer désormais sur le développement logiciel et la sécurité.

Le BlackBerry DTEK60 aperçu plus tôt dans la journée n’est pas pour autant annulé, puisque l’entreprise a également annoncé que le développement serait externalisé. Ainsi, le constructeur TCL (qui détient déjà Alcatel) continuera de sortir des smartphones en utilisant la marque.

Nous pourrions donc dans le futur voir des systèmes d’autres marques intégrer les suites d’applications de l’entreprise, dont la section développement montre « des signes de croissance » sur ce secteur particulier.

Il est toutefois triste de voir un tel géant s’effondrer sous son propre poids. Le BlackBerry Priv avait ses atouts, mais il est arrivé bien trop tard dans la course. Une leçon de plus pour les autres constructeurs : ne jamais oublier d’évoluer avec son temps.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Combien Amazon paie d’impôts en France ? L’enquête de Capital

Combien Amazon paie d’impôts en France et qu’est-ce que cela représente par rapport au chiffre d’affaires et aux bénéfices de la firme ? Dans une enquête exclusive, le site Capital dévoile que le chiffre d’affaires impressionnant de la marque aboutit…

Pourquoi Google a payé 8,5 milliards d’euros à Apple en 2018

Google a dépensé 8,5 milliards d’euros pour la seule année 2018 afin que son moteur de recherche soit la solution par défaut présentée aux utilisateurs sur les appareils iOS, MacOS et exploitant Siri. Cela représente environ 20% des revenus d’Apple…

Pourquoi Apple devrait racheter Netflix

Apple devrait vraiment envisager de racheter Netflix, le leader incontesté de la VOD, assure des analystes financiers. Il s’agirait de la meilleure option stratégique pour la firme de Cupertino, qui profite d’une importante trésorerie. Explications.  JPMorgan Chase, célèbre banque d’affaires américaine, a…

Battlefield V fait un bide, Electronic Arts plonge en bourse

Battlefield V a enterré Electronic Art au dernier trimestre 2018. Les mauvaises ventes du FPS ont causé des résultats financiers décevants et le titre de EA a plongé de 17,5% en bourse. L’éditeur regrette ne pas s’être concentré sur l’aspect…

Apple accepte de payer 500 millions d’euros au fisc français

Apple et le fisc français ont signé un accord pour le paiement de 10 ans d’arriérés d’impôts. Après des mois de négociations, les deux entités se sont entendues sur un montant de 500 millions d’euros. L’année dernière, Amazon avait déjà…

Huawei menace de quitter les pays trop méfiants

Au cours d’une conférence qui se tenait en marge du Forum économique mondial, le président de Huawei a menacé que l’entreprise allait se retirer de ses partenariats dans les pays qui l’entravent. La firme réitère le rejet des accusations d’espionnage…