Bitcoin : la Corée du Sud a finalement décidé de ne pas interdire les cryptomonnaies

 

Finalement, la Corée du Sud a décidé de ne pas interdire les cryptomonnaies, comme le Bitcoin, le Litecoin ou l'Ethereum. Choe Heungsik, le gouverneur du service de surveillance financière de la Corée du Sud, affirme vouloir que l'achat et la vente de monnaies virtuelles se normalise. Après cette déclaration encourageante, le cours du Bitcoin a brièvement flirté avec les 10 000€. 

bitcoin

Souvenez-vous : début 2018, le ministre de la justice sud-coréen Park Sang-ki annonçait que la Corée du Sud allait voter une loi pour interdire toutes les transactions de monnaies virtuelles sur son territoire. L'homme a bien vite démenti l'information mais le mal était fait : le cours du Bitcoin et des autres cryptomonnaies a plongé, d'autant que d'autres dirigeants, comme Emmanuel Macron, sont bien décidés à réguler les monnaies virtuelles.

Bitcoin : la Corée du Sud n'interdira pas les cryptomonnaies

Selon un nouveau rapport de nos confrères de Bloomberg, la Corée du Sud, la 3ème plus grosse place de marché en cryptomonnaies du monde, a fait machine arrière dans son projet d'interdiction. Malgré les craintes d'évasion fiscale et d'endettements (selon CoinDesk 20% des investisseurs se sont endettés pour acheter du Bitcoin)  le pays ne bannira donc pas les monnaies virtuelles de son territoire.

Selon Choe Heungsik, les autorités financières du pays cherchent maintenant à “normaliser le commerce de cryptomonnaies”. L'organisme de surveillance qu'il dirige fait d'ailleurs des efforts dans ce sens. En réaction à cette annonce, le cours du Bitcoin et des autres monnaies virtuelles est brièvement remonté. A l'heure actuel, le prix du Bitcoin s'approche des 10 000€, après avoir touché du bout du doigt les 20 000€ en décembre dernier.

Pour Arthur Hayes, le PDG de BitMEX, une plateforme d'échanges de crytptomonnaies, aucun gouvernement n'est prêt à bannir les monnaies virtuelles. “Beaucoup de gens se rendent compte que le commerce de Bitcoin n'est pas une voie de garage” affirme-t-il. Malgré la chute du cours de la cryptomonnaie, beaucoup continuent d'y croire et d'investir.” Les gens  se rendent compte que les gouvernements ne sont pas prêts à interdire les cryptomonnaies” conclut Arthur Hayes. Et vous, que pensez-vous de cette situation ? 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bitcoin
Bitcoin : le cours chute lourdement sans effacer les gains de 2020

Le Bitcoin a connu une lourde chute ce lundi, passant d’un maximum de 34.135 euros le 8 janvier à un minimum de 22.500 euros dans les premiers échanges lundi. Depuis le cours très volatile de la cryptomonnaie s’est stabilisé autour…

bitcoin 40 000 dollars cours
Le Bitcoin passe la barre des 40 000 dollars, un record

Le Bitcoin enchaîne les records. La mère des cryptommonaies vient de franchir la barre des 40 000 dollars. En l’espace de quelques semaines, la valeur du BTC a plus que triplé. Après le crash de mars 2020, le Bitcoin profite…

record bitcoin anniversaire
Bitcoin : le cours dépasse les 30 000 dollars, du jamais vu !

Nouveau record pour le Bitcoin, qui passe cette fois-ci la barre des 30 000 dollars. La cryptomonnaie connaît une ascension fulgurante depuis l’année dernière, après que de nombreux grands investisseurs se sont intéressés à cette méthode de paiement. Toutefois, elle…

bitcoin
Trump tente de détruire le Bitcoin dans ses derniers jours de présidence

Aux Etats-Unis, le gouvernement de Donald Trump introduit de nouvelles régulations autour des Bitcoin et des cryptomonnaies. Il s’agit notamment de fortement limiter les transactions au-delà de 10 000 dollars tout en obligeant les détenteurs de portefeuilles à s’identifier auprès…

facebook libra janvier 2021
Libra : Facebook lancerait finalement sa cryptomonnaie en janvier 2021

Libra, la cryptomonnaie développée par Facebook, serait finalement lancée dans le courant du mois de janvier 2021. Sous la pression exercée par les régulateurs financiers, le réseau social aurait accepté de revoir ses ambitions à la baisse. Adossée au dollars, la devise…