Bitcoin : bannis de Chine, des mineurs de BTC migrent au Texas

 

La Chine a finalement banni les fermes de minage de Bitcoin (BTC) de son sol. Chassés par les forces de l'ordre chinoises, les mineurs ont migré vers d'autres pays plus ouverts aux cryptomonnaies. Apparemment, de nombreux mineurs ont choisi de relocaliser leurs infrastructures au Texas. 

bitcoin mineurs volent électricité

En mai 2021, la Chine a pris des mesures contre les fermes de minage de Bitcoin. Pour la sixième fois en l'espace de 8 ans, Pékin a banni les mineurs du territoire chinois. Le gouvernement a mis en avant des préoccupations écologiques. La plupart des provinces ont rapidement émis des avertissements à l'intention des individus qui génèrent des cryptomonnaies. C'est notamment le cas des provinces qui comptent le plus de fermes : Xinjiang, Mongolie intérieure, Sichuan et Yunnan.

Ce nouveau tour de vis a provoqué une baisse de 25% du hashrate du Bitcoin, soit la puissance de calcul délivrée par les ordinateurs (ou noeuds) qui maintiennent le réseau. Craignant des sanctions des autorités, de nombreuses fermes de minage ont plié bagage. Notez que la Chine concentre en effet plus de 65% du hashrate du réseau Bitcoin.

Sur le même sujet : Tesla va accepter les paiements en Bitcoin quand la cryptomonnaie polluera moins

Les mineurs de Bitcoin quittent la Chine pour les Etats-Unis

Chassés du sol chinois, les mineurs migrent massivement vers d'autres territoires plus accueillants. Comme le rapportent nos confrères de CNBC, cet exode est évoqué sous le nom de “la grande migration minière”. De nombreux gérants de fermes de mining ont décidé de relocaliser leurs activités dans des pays comme l'Iran, le Kazakhstan ou la Russie. Ces trois nations permettent d'accéder à de l'électricité bon marché et d'échapper aux régulations.

D'autres mineurs se tournent plutôt vers l'État du Texas aux Etats-Unis. Le Texas dispose de plusieurs atouts pour séduire les fermes de minage, comme de l'électricité à prix réduit. D'ailleurs, la proportion d'électricité générée par les énergie renouvelables augmente chaque année. Actuellement, 20% de la production électrique du territoire texan provient des éoliennes.

Surtout, le réseau électrique du Texas est complètement déréglementé. Les clients peuvent choisir parmi de nombreux fournisseurs d'électricité et exploiter l'énergie à leur guise. Enfin, de nombreux dirigeants politiques du Texas se sont ouvertement affichés en faveur des cryptomonnaies.  Dans ces conditions, Brandon Arvanaghi, ancien ingénieur en sécurité chez Gemini (une plateforme d'échange de cryptomonnaies), estime que l'exploitation minière du Bitcoin “va devenir une véritable industrie aux États-Unis”.

Source : CNBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !