Les applications Android bientôt supportées par Windows et Windows Phone ?

Maj. le 2 février 2017 à 22 h 11 min

En dépit d’une part de marché croissante pour son OS mobile, ces derniers mois, Microsoft doit sans cesse faire face à la concurrence d’Android et de Chrome OS.

Alors que certains préconisent que la firme devrait peut-être songer à capitaliser sur l’OS de son concurrent en proposant des appareils embarquant une version modifiée d’Android, sans les services de Google, ce qui est un peu en train de se profiler avec le Nokia X alias Normandy, voilà qu’une source du site The Verge, visiblement assez proche de Microsoft, affirme que les Windows Phone et les PC et tablettes sous Windows pourraient bientôt faire tourner des applications Android.

Android Windows Phone
Bientôt des applications Android sous Windows.

Vers un support des applications Android sous Windows et Windows Phone ?

Android étant désormais au mobile ce que Windows est au PC, une tendance qui n’est pas prête de s’arrêter, l’OS de Google fédère les développeurs bien plus que celui de Microsoft qui ne leur permet de toute façon pas de gagner de l’argent. Permettre aux applications Android de tourner sous Windows et Windows Phone serait donc sans doute une solution efficace pour pallier à la pauvreté logicielle du MarketPlace qui reste un des principaux freins à l’achat de terminaux sous l’OS de Redmond tout en offrant au consommateur l’accès aux nombreuses applications du Play Store.

Reste à savoir comment Microsoft procéderait, techniquement parlant. La firme pourrait soit opter pour un outil de virtualisation comme Bluestacks, soit embarquer directement le runtime permettant d’exécuter les applications au sein de son OS comme la fait Blackberry dont la dernière mise à jour n’est plus qu’une version allégée de l’OS de Google sans Play Store.

Une stratégie qui n’est donc pas sans rappeler celle adoptée par BlackBerry qui d’ailleurs n’a pas été un franc succès aux vu des ventes des appareils de la firme canadienne, mais qui pourrait également avoir ses effets pervers en éloignant définitivement les développeurs de Windows Phone, les poussant ainsi un peu plus vers Android.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !