Apple : les ventes d’iPhone n’ont jamais été aussi décevantes

Maj. le 26 octobre 2018 à 16 h 26 min

Apple avait promis une annonce de ses résultats trimestriels le 25 janvier, c’est maintenant chose faite. Si la firme de Cupertino continue de dégager plus de profits, les ventes d’iPhone n’ont jamais été aussi décevantes dans son histoire. Toutefois, le seuil d’un milliard de produits activés a été atteint.

apple ventes iphone decevantes

1 milliard de terminaux actifs, toujours plus de profits

Pour ceux qui ne le sauraient pas, Apple commence son année fiscale en septembre. Ainsi, les chiffres qui vont suivre concernent le premier trimestre fiscal 2016 de l’entreprise. Apple est réputé pour dégager des profits considérables et cette fois encore il n’a pas failli à sa réputation.

Ainsi, la firme de Cupertino a annoncé 75,87 milliards de dollars de revenus soit une hausse de 1,7% par rapport au premier trimestre de 2015. En tout, le géant américain a dégagé 18,4 milliards de dollars de profits, soit 1,9% de plus qu’en 2015. Le bénéfice par action  a également bien grimpé : 3,28 dollars contre 3,06 dollars sur la même période en 2015.

Pour le deuxième trimestre, le Californien prévoit un chiffre d’affaires de 50 à 53 milliards de dollars. Des prévisions en deçà de celles des analystes qui tablaient plutôt sur 55,6 milliards.

impôts apple

Les ventes d’iPhone n’ont jamais été aussi décevantes

Si Apple a réussi à dégager autant de bénéfices, ce n’est pas en vendant davantage ses produits phares, même si la barre symbolique du milliard d’appareils actifs a été franchie. Les ventes d’iPad ont chuté de 25%, l’iPad Pro n’y a rien fait. Les ventes de Mac ont quant à elles baissé de 4%.

Mais la plus grosse déception vient de l’iPhone. La firme annonce 74,78 millions de ventes contre 74,47 millions au premier trimestre 2015 avec la sortie de l’iPhone 6. Les analystes s’attendaient au moins à 75,5 millions d’iPhone vendus.

Apple continue de vendre plus d’iPhone, mais la croissance a énormément ralenti : +0,4%. C’est bien simple, il s’agit de la croissance la plus lente jamais annoncée par Apple concernant son produit star.

apple ecrase samsung concurrents android noel

Et l’Apple Watch et l’Apple TV ?

Comme au trimestre précédant, Apple s’est bien gardé de communiquer distinctement sur ses autres produits : l’Apple Watch et l’Apple TV. La firme a pourtant énormément mis en avant ces deux produits lors de ses dernières keynotes.

Ainsi, l’Apple Watch et l’Apple TV sont incluses dans les chiffres de ce qu’Apple nomme « autres produits ». Apple y intègre tous les produits qui ne sont pas l’iPhone, l’iPad, ou les Mac. Ainsi on y retrouve l’iPod, l’Apple Watch ou encore l’Apple TV.

Si l’on ne connaît pas les chiffres exacts des ventes de ces produits, on devine assez facilement qu’ils ne sont pas fameux. Si l’Apple Watch avait explosé tous les records, Apple ne se serait pas privé de le dire.

Apple Watch

La stratégie gagnante : moins de vents, plus de marges

Si Apple a franchi le cap du milliard de terminaux actifs, il connaît comme ses concurrents une croissance ralentie. Seul Huawei a réussi à exploser l’année dernière sur le marché du haut de gamme.

Cette croissance ralentie, Tim Cook lui-même a reconnu qu’il n’y était pas habitué et que la firme allait devoir apprendre à faire avec. Car c’est bien le marché du haut de gamme dans son entier qui est au ralenti. D’ailleurs les smartphones haut de gamme Android sont quasiment morts.

Plusieurs raisons expliquent ce ralentissement. D’abord les utilisateurs sont bien équipés désormais. Ensuite, les prix des haut de gamme sont de plus en plus élevés, pour dégager plus de marges. Enfin, les concurrents chinois commencent à débarquer partout dans le monde et proposent d’excellents appareils à des prix contenus.

apple fraude fiscale italie
Hugues Micol. Dernier album paru: «Providence» (Cornélius)

Apple a déjà entamé sa lutte contre ces concurrents féroces. La firme a tout simplement augmenté les tarifs de ses smartphones pour dégager encore plus de marge. Alors qu’un iPhone coûtait aux alentours de 600 euros il y a quelques années, il faut aujourd’hui compter entre 750 et 850 euros pour profiter du dernier modèle.

En vendant moins, mais plus cher, Apple réussit à poursuivre sa croissance. Mais cela fonctionnera-t-il encore longtemps ? Rien n’est moins sûr.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi Apple a interdiction de vendre ses iPhone en Chine

Apple ne peut désormais plus vendre ses iPhone en Chine. En conflit avec la firme de Tim Cook, Qualcomm vient d’obtenir une ordonnance provisoire qui interdit la vente de ses smartphones sur le marché chinois. Apple a annoncé son intention de contester la…