Apple va lancer un site « justice » pour limiter l’accès des autorités aux données des utilisateurs iCloud

Apple est en train de préparer un site international pour centraliser les demandes légales d’accès aux données personnelles des utilisateurs iCloud. L’idée est à la fois de répondre rapidement aux demandes de la justice lorsque celles-ci sont légalement justifiées, de limiter au maximum la quantité de données fournies au strict nécessaire, et de former des personnels aux protocoles de la firme.

apple justice

Selon nos confrères de MacRumors, Apple s’apprête à lancer un site dédié pour centraliser les demandes de la justice partout dans le monde. La firme l’a officiellement annoncé dans un communiqué. Cela devrait permettre de simplifier les rapports entre la firme et les autorités, pas toujours au beau fixe en fonction des affaires et des demandes de la justice. Pour l’heure, ces demandes passent exclusivement via une adresse mail dédiée.

Apple : un site justice pour imposer ses protocoles d’accès aux données par les autorités

Apple explique que ce site doit permettre de mieux répondre aux demandes des autorités partout dans le monde, avec notamment une équipe capable de le faire 24/7. Mais comme MacRumors l’explique, cela permet aussi à Apple d’imposer ses protocoles et « guidelines » en matière d’accès aux données personnelles de ses utilisateur iCloud. En cas de demande légalement motivée, Apple fournira en effet la sélection la plus minimale possible de données sur un utilisateur.

Des données qui peuvent inclure « des identifiants propres à l’appareil, des données issues du service clients, et du contenu iCloud comme les emails, photo stockées, documents, contacts, calendriers, bookmarks, historique de recherche Safari, historique de recherche Apple Maps, sauvegardes iMessages, et sauvegardes iOS », explique Apple dans ses « guidelines ». Dans son communiqué, Apple met aussi l’accent formations des personnels des autorités, pour leur expliquer les pratiques de la firme en matière de réponse aux requêtes de la justice.

Le site dédié serait mis en place d’ici fin 2018. Pour faire acte de transparence, Apple publie deux fois par an un rapport qui comporte entre autres le nombre de requêtes formulées par des autorités. Ainsi on apprend par exemple que dans la seconde moitié de 2017, Apple a reçu 1168 demandes venant des tribunaux français, et a répondu positivement à 899 d’entre elles, soit 77%. Apple fait beaucoup d’efforts en matière de protection des données personnelles de ses utilisateurs, quitte parfois à provoquer l’ire des autorités.

En 2015 par exemple, Apple avait refusé d’assister le FBI pour débloquer un iPhone 5c dans le cadre de l’enquête sur les attaques de San Bernardino.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !