Apple ne sera pas forcé de déménager ses usines aux Etats-Unis, pour l’instant

Apple pourra continuer à fabriquer ses produits en Chine et n’aura pas à déménager ses usines aux Etats-Unis en raison de nouvelles taxes. Les tarifs douaniers sur 200 milliards de dollars de produits levés par l’administration Trump évitent en effet de pénaliser la fabrication des iPhone en Asie. Fitbit fait également partie des entreprises américaines protégées malgré la levée de ces nouveaux frais de douane.

apple

Apple devrait pouvoir faire comme si de rien n’était, malgré la guerre commerciale entre l’administration Trump et la Chine, au moins pour le moment. La liste des produits sur lesquels l’administration Trump est en train de lever de nouvelles barrières douanières évite en effet soigneusement d’impacter les iPhone, l’Apple Watch ou encore les AirPods. L’administration Trump s’est lancé dans une guerre commerciale avec la Chine, avec pour objectif de « rééquilibrer » la balance commerciale des Etats-Unis.

Apple devrait éviter les nouvelles taxes imposées par l’administration Trump

Pour cela l’administration va lever des tarifs douaniers sur l’équivalent de 200 milliards de dollars de produits fabriqués en Chine. Une méthode polémique, tant les économies – au premier rang desquelles les Etats-Unis et la Chine – sont imbriquées. L’une des plus grosses craintes était qu’Apple et d’autres entreprises américaines paient cher cette guerre. L’administration Trump avait promis qu’Apple serait épargné, et la liste des produits touchés devrait rassurer la firme de Cupertino. Aucun de ses produits n’est en effet concerné. Les produits d’autres entreprises américaines comme Fitbit éviteront également ces taxes pénalisantes.

Pour l’heure une taxe de 25% est en place sur l’équivalent de 50 milliards de dollars de marchandises fabriquées en Chine. Dès le 24 septembre, une taxe de 10% sur 200 milliards de dollars supplémentaires de marchandises sera mise en place. À partir de janvier, la taxe passe à 25% sur l’ensemble des 250 milliards de marchandises. La Chine a alors prévenu qu’elle mettrait en place une taxe de 25% sur 267 milliards de dollars de marchandises en guise de représailles. On ne sait pas, alors, si, comment, et dans quelle mesure Apple sera touché par les mesures de représailles chinoises.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !