Apple dépense des millions pour soudoyer Donald Trump

Maj. le 28 août 2018 à 21 h 13 min

Afin d’influencer le gouvernement américain, Apple a dépensé des millions de dollars en lobbying au précédent trimestre. L’objectif est de dissuader Donald Trump et son administration de faire passer différentes lois désavantageuses pour la firme ou contraires à ses convictions.

apple soudoie trump lobbying

Le lobbying est un investissement qui peut s’avérer très rentable pour les entreprises. En dépensant un peu d’argent pour soudoyer le gouvernement, il est possible d’économiser des milliards de dollars en faisant tourner le vent en sa faveur.

Les entreprises de la Silicon Valley ne sont pas les plus dépensières en la matière, étant donné qu’elles sont généralement tout à fait rentables sans avoir besoin de recourir à de tels subterfuges. Toutefois, au cours du précédent trimestre, les géants américains de la tech ont dépensé des sommes colossales pour tenter d’influencer l’administration Trump en leur faveur.

Ainsi, Apple a dépensé près de 2,2 millions de dollars, contre 1,1 million à la même période l’an passé. Le principal objectif de ces campagnes d’influence était d’éviter la réforme de Trump sur l’immigration. En effet, la Silicon Valley ne peut se passer des immigrés qualifiés pour prospérer. Apple a d’ailleurs explicitement annoncé son désaccord avec Donald Trump depuis l’annonce de cette réforme. Rappelons également que le président américain souhaitait forcer Apple à fabriquer ses iPhone aux Etats-Unis.

Apple met la main au portefeuille pour empêcher le vote de certaines lois

L’entreprise de Cupertino a également tenté d’influencer le gouvernement sur les thématiques de la surveillance, de la réforme des brevets, du changement climatique, de l’accessibilité, de la santé publique, de la diversité et de l’éducation. Ces différents sujets concernent Apple et lui sont chers depuis toujours.

Au passage, Apple a également essayé de faire pencher la balance en sa faveur, à grand renfort de billets de banque, en ce qui concerne la réforme des impôts. Là encore, Apple est directement concernée car la Commission Européenne réclame à Apple des sommes colossales liées à ses taxes impayées.

Les autres géants de la tech, comme Amazon et Google, dépensent eux aussi des montants astronomiques dans le lobbying. Quoi qu’il en soit, l’argent dépensé par ces entreprises est relativement dérisoire comparé à ce qu’investissent les contractuels militaires, les entreprises du domaine de la santé ou de l’extraction pétrolière pour s’assurer de garder le vent en poupe.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows Defender ATP : l’antivirus de Windows 10 débarque sur les Macs

Windows Defender était la solution antivirus intégrée à Windows 10 – elle est désormais aussi disponible sur les Macs. En tout cas la solution avec abonnement dédiée aux entreprises, Windows Defender Advanced Thread Protection (ATP), renommé pour l’occasion Microsoft Defender…

Apple pourrait lancer une carte bancaire le 25 mars 2019

Apple pourrait bien lancer sa propre carte bancaire dans les jours à venir. En partenariat avec Goldman Sachs, une banque d’investissement américaine, la firme de Tim Cook aurait mis au point une Mastercard compatible avec Apple Pay. La marque aurait décidé de présenter…

iPod Touch 7 et AirPower : lancement imminent ?

L’iPod Touch 7 et le AirPower, le tapis de recharge sans fil 3-en-1, pourraient finalement sortir dès cette semaine. D’après une nouvelle fuite, Apple aurait aussi décidé de dévoiler une boîtier compatible avec la recharge par induction pour les AirPods. Par contre, la seconde…

Keynote Apple : la WWDC 2019 aura lieu du 3 au 7 juin

Apple a annoncé sa WWDC 2019, qui aura lieu du 3 au 7 juin à San Jose, en Californie. Une Keynote d’introduction permettra à la firme de Cupertino de communiquer sur l’avenir de ses systèmes d’exploitation, iOS13 en tête.  Apple…