Broadpwn : des millions de smartphones sous Android et iOS victimes d’une faille de sécurité

 

Nos téléphones mobiles sont encore une fois les cibles privilégiées des hackers ! Si votre smartphone est équipé d'une puce Wi-Fi produite par Broadcom -et c'est probablement le cas- vous pourriez bien être visé. Plusieurs mises à jour de sécurité ont d'ores et déjà été déployées depuis la mise en évidence de la faille. Que s'est-il passé avec les puces Wi-Fi de Broadcom ?

pirates smartphones puces broadcom

2017 est une année particulièrement mauvaise pour la sécurité de nos appareils. Après les cyberattaques de ransomware comme Petya et Wannacry ou de l'épidémie provoquée par le malware Copycat sur Android, nos fidèles smartphones sont la proie d'une nouvelle vague d'attaques. En cause, une importante faille de sécurité présente dans les puces Wi-Fi construites par Broadcom.

Broadpwn, la faille de sécurité de Broadcom

Les puces Wi-Fi de Broadcom souffre apparement d'un importante faille de sécurité. Son nom de code : CVE-2017-9417. Dans le jargon, les experts en sécurité l'appellent : Broadpwn. La faille est présente sur les puces Wi-Fi Broadcom BCM43xx et permet à des pirates de prendre le contrôle à distance de nos smartphones pour y exécuter certains codes spécifiques.

Ces puces Wi-Fi équipent de nombreuses marques et modèles de smartphones comme certains iPhone, des appareils HTC, LG et Nexus. Si vous possédez un smartphone haut de gamme fabriqué par Samsung, vous êtes forcément équipé d'une des puces incriminées.

Une mise de sécurité a d'ores et déjà été déployée en urgence sur Android. Tous les smartphones ne sont malheureusement pas compatibles avec celles-ci. Android tente actuellement d'améliorer la compatibilité de ses appareils et de ses patchs. En effet, il y a peu, Google se rendait compte que seuls 42 appareils avaient bénéficié d'un patch de sécurité en deux mois ! Si le vôtre est compatible, il est grandement conseillé de faire cette mise à jour au plus vite !

Selon Google, la faille de sécurité qui touche les puces Wi-Fi est d'une “vulnérabilité critique”. Les développeurs et les spécialistes ne risquent donc pas de prendre cette menace à la légère. Les constructeurs ont déjà été prévenus des mesures à prendre.

En attendant les patchs de sécurité pour tous, voici un petit rappel des bons gestes pour se protéger sous Android ! Quelques précautions ne peuvent pas faire de mal !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
kaspersky smartphone
Kaspersky va lancer un smartphone “impossible à pirater”

Kaspersky Lab est en train de développer un smartphone présenté comme “impossible à pirater”, selon le PDG de la firme Eugène Kaspersky. La firme semble désormais mettre toute son énergie dans de nouvelles initiatives autour de la vie privée et…

top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…