Android pourrait-t-il sauver Nokia de sa chute ?

Maj. le 3 octobre 2018 à 0 h 41 min

Nokia et Android, une union potentielle qui fait couler beaucoup d’encre, en dépit du fait qu’elle n’ait jamais eu lieu. D’ailleurs le finlandais a toujours affirmé ne pas être intéressé part l’OS de Google qui, selon lui, ne lui permettrait pas de se différencier suffisamment. Pourtant deux ans après le début de son partenariat avec Microsoft, il apparait que la firme dont l’action vient tout juste de chuter de 2 ,6% est en chute libre. Et une chose est sûre, ce n’est pas Windows Phone qui pourra la sauver du marasme dans lequel elle s’est engouffrée.

Seul un passage à Android pourrait sauver Nokia

Confronté à la fois au non succès de Windows Phone et à la disparition progressive des Features Phones qui jadis représentait une grosse part de son chiffre d’affaires, qui représentent pour lui deux véritables défis structurels, le constructeur finlandais semble perdre aujourd’hui plus d’argent qu’il n’en gagne. Ainsi d’après l’analyste Pierre Ferragu (Bernstein Research), l’entreprise est dans  une situation de trésorerie nette plutôt serrée où son titre est surévalué. Un constat qui apparaît déjà comme une situation d’alerte.

Et si Nokia se mettait enfin à Android ?

Et d’après lui la seule solution qui permettrait de sauver Nokia serait Android, à condition bien sur de ne pas trop attendre. Il va même jusqu’à affirmer qu’il ne serait pas surpris de voir le constructeur se tourner vers l’OS de Google d’ici la fin de l’année..

Bien évidemment, on ne peut que rester sceptique lorsqu’on connait la position de Nokia vis-à-vis d’Android, toutefois d’après le rapport, il se murmure que la firme finlandaise de téléphones n’aurait pas complètement écarté cette possibilité.

 D’un autre côté lorsqu’on se penche sur des appareils comme le Pureview 808 sous Symbian ou mêmes les terminaux de la gamme Nokia Lumia, on se dit vraiment que le seul gros défaut de ces appareils restent leurs OS respectifs peu attractifs. Si par exemple, le futur Lumia EOS avec capteur 41 Megapixels était sous Android au lieu de Windows Phone, il serait un concurrent de taille pour les Sony i1 Honami ou Galaxy S4 Zoom.

Une transition qui pourrait finalement être aussi profitable à Google qu’au constructeur finlandais.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
TF1 rachète Doctissimo, c’est officiel

TF1 rachète Doctissimo à Lagardère c’est désormais officiel. Le site aux 40 millions de visites par mois va renforcer la notoriété de la chaîne de TV sur le web. Le montant de l’acquisition n’a pas été communiqué par le géant….