Android : Google va faire payer ses applications aux constructeurs de smartphones en Europe

Maj. le 17 octobre 2018 à 16 h 47 min

Google a décidé de faire payer ses applications aux constructeurs de smartphones Android en Europe, annonce la firme. Condamné pour abus de position dominante par la commission européenne, Google est contraint de facturer des frais de licence aux fabricants qui souhaitent installer les applications Google Play ainsi que ses services Google Maps, Gmail et YouTube. 

google Android applications Europe

Souvenez-vous : en juillet 2018, Google écopait d’une amende de 4,3 milliards d’euros pour avoir favorisé Google Chrome, Google Search et ses propres applications au sein du système d’exploitation Android. « La décision rejette le modèle économique sur lequel est basé Android » estimait Google, qui a rapidement fait appel à la décision de l’UE.

Google va facturer l’installation de ses applications aux constructeurs de smartphones Android en Europe

En attendant, Google doit se conformer aux exigences de la commission. « Nous avons informé la Commission européenne des modifications que nous apporterons pendant que l’appel est en attente » annonce Hiroshi Lockheimer, vice-président en charge de la plateforme et de l’écosystème Android.

Pour commencer, Google a mis jour « les accords de compatibilité » qui le lient aux constructeurs. A partir du 29 octobre 2018, les fabricants partenaires pourront commercialiser des smartphones Android non compatibles avec les applications Google, en parallèle aux modèles qui en sont équipés. Jusqu’ici, Google empêchait les fabricants d’utiliser Android sans intégrer ses propres applications (Chrome, Google Search, Youtube,…). « Le comportement de Google empêche les consommateurs d’avoir un plus large choix d’applications » martelait Margrethe Vestager, la Commissaire européenne en charge de la Concurrence, en 2015.

Pour installer les applications Google sur leurs smartphones, les constructeurs vont désormais devoir s’acquitter de frais de licence. « La pré-installation de Google Search et de Chrome, accompagnée de nos autres applications, nous permettait de financer le développement et la distribution gratuite d’Android, nous devons désormais proposer un nouvel accord de licence payant pour les smartphones et les tablettes vendus dans l’Espace économique européen » continue Hiroshi Lockheimer. Ces frais concernent toutes les applications Google, comme le Google Play Store, Gmail ou Youtube.

Les licences destinées à Google Search et à Google Chrome pourront être distribuées séparément de la suite  d’applications de Google .« Nous proposerons aussi des licences distinctes pour l’application Google Search et pour Chrome » précise le communiqué, conformément aux exigences de l’UE. « Android restera libre et open source » rassure Hiroshi Lockheimer. Les constructeurs vont donc pouvoir continuer à développer gratuitement leurs propres versions d’Android. Android n’est donc pas devenu payant.

Qu’est-ce qui va changer pour les utilisateurs Android en Europe ?

Suite à la décision de la commission européenne, Google est forcé de revoir le modèle économique d’Android. Ce bouleversement risque d’abord d’augmenter le prix des smartphones Android vendus en Europe. Les frais de licence demandés par Google vont se répercuter sur le prix de vente final des smartphones et tablettes. Pour diversifier leur offre, les constructeurs vont-ils commercialiser des appareils équipés du Google Play Store à côté d’autres modèles moins chères qui n’en profitent pas ?

Pour les alternatives au Google Play Store, c’est une véritable aubaine. Fort de milliers d’applications, l’Amazon App Store est actuellement l’alternative la plus sérieuse à la boutique de Google. Pour éviter les frais de licence de Google, certains constructeurs vont-ils se tourner vers Amazon pour équiper leurs smartphones ? La porte est en tout cas ouverte à toutes les possibilités. Pourriez-vous vous passer des applications de Google sur votre smartphone Android ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
/e/ : voici les premiers smartphones Android sans Google

/e/, l’OS Android sans la moindre trace de Google, sera bientôt proposé à la vente sur une poignée de smartphones, dont les Galaxy S9 de Samsung. Sans surprise, le projet s’adresse surtout aux utilisateurs soucieux de protéger leur vie privée….

CameraX : voici comment Google compte améliorer les applications photo Android

Avec CameraX, annoncé lors du Google I/O 2019, les applications photo des smartphones Android vont pouvoir s’étoffer, et exploiter au maximum les capteurs photo de votre smartphone et les capteurs supplémentaires (profondeur de champ, autofocus…) éventuellement ajoutés par le fabricant….

Android Q : comment installer la beta 3

Android Q est désormais disponible en version beta. Plusieurs mois avant l’arrivée de la version finale, Google a mis à disposition des utilisateurs d’un Pixel, Pixel 2 ou Pixel 3 une troisième beta publique. On vous explique comment faire pour télécharger et installer la 10ème version…

Android 10 Q Beta : 21 smartphones compatibles, voici les nouveautés

La bêta d’Android 10 Q est annoncée compatible avec 21 smartphones par Google lors de sa conférence I/O. Pour la première fois, au moins un smartphone Huawei pourra profiter en avant-première des fonctionnalités et de l’interface d’une version d’Android encore…

Waze : bugs et problèmes sur Android Auto, que se passe-t-il ?

Waze a du mal à fonctionner correctement sur Android Auto ces derniers temps. Les utilisateurs se plaignent de différents bugs et problèmes avec l’application. Navigation en panne, commandes vocales en berne, signalement des incidents… plusieurs fonctionnalités sont affectées.  Depuis juillet…