Amazon veut faire de vous des livreurs et utiliser des « points relais »

Maj. le 6 septembre 2017 à 9 h 48 min

Amazon, le géant du e-commerce vient de présenter un nouveau programme intitulé « On My Way » (qu’on pourrait traduire par « Je suis en chemin »). Décidé à faire des économies, après plusieurs tentatives; l’entreprise américaine a opté pour une main d’oeuvre humaine. En échange d’une rémunération, des commerces pourront être employés comme  « point relais » et des inconnus comme livreur.

Livraison colis Amazon

La société de Jeff Bezos est en train de développer une application mobile qui pourrait bientôt faire d’un de vos amis ou voisin, le potentiel livreur du colis que vous avez commandé. Dans l’optique de réaliser des économies, l’application consisterait donc à transformer des enseignes commerçantes en « Points relais », comme nous avons déjà sur le territoire, à la différence que cette fois, une personne recrutée par Amazon passant à proximité du magasin viendrait le récupérer afin de vous le remettre en mains propres.

Cette démarche semble louable et certainement nécessaire pour l’entreprise qui verrait là un moyen d’alléger des charges conséquentes en matière de livraison qu’il ne facture pas sous certaines conditions. Son budget est passé de 2,07 à 8,7 milliards de dollars en une seule année (9,8 % du volume de ses ventes contre 8,9 % l’année dernière), une hausse impressionnante venant éclipser un chiffre d’affaire plus faible.

Auparavant, Amazon avait expérimenté de nouvelles méthodes de livraisons, on se souvient des expérimentations avec des drones, l’entreprise a également eu recours à Uber mais aussi à des consignes situées dans des supermarchés, des parkings ou chez des détaillants. La question qui se pose maintenant est de trouver un moyen de convaincre les commerçants dont il est le principal concurrent, de bien vouloir contenir les colis en cours d’acheminement.

Il va falloir qu’Amazon propose de bonnes contreparties financières et ce, une fois qu’il se sera affranchit des organismes de livraison comme UPS et FedEx qui gagnent en moyenne 8 € par colis. Mais que dire à propos de la fiabilité de l’apprenti livreur ? Toujours est-il que si cette application « On My Way » rencontre le succès, les procédés de livraisons risquent de connaître là un tournant dans leur existence.

via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Les fumeurs accros au smartphone risquent davantage de devenir aveugle

Les fumeurs accros au smartphone ont davantage de risques de devenir aveugles. Des chercheurs de l’Université de Laval viennent en effet de découvrir que la lumière bleue émise par les écrans de smartphones, tablettes et ordinateurs amplifie la toxicité d’un…