Air France : les formules d’accès internet WiFi dans les avions de la compagnie seraient illégales

Air France pourrait bien être obligé de revoir ses nouvelles formules d’accès internet WiFi proposés dans ses avions et annoncées fin septembre 2018. L’association La Quadrature du Net remet en cause la légalité de ces offres, qui seraient contraires aux principes de la neutralité du net car favorisant certains types d’applications et de services.

air france wifi
Crédit : Laurent Errera / Wikimedia Commons

Les nouvelles formules d’accès internet WiFi prévues pour les avions Air France seraient en contradiction avec les principes de neutralité du net, estime l’association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet La Quadrature du Net. La compagnie française est notamment accusée de privilégier et mettre en avant une poignée d’applications.

Air France : des formules d’accès internet WiFi qui ne respectent pas la neutralité du net

En effet, AirFrance prévoit de lancer une offre de base gratuite permettant d’accéder à Whatsapp (Facebook), Facebook Messenger, iMessage (Apple) ou WeChat (Tencent). Celle-ci est donc basée « non pas sur un quota de données ou une vitesse de connexion, mais sur une hiérarchisation des services », explique l’organisme. Incompatible avec les recommandations de la neutralité du net.

« L’opérateur aérien favorise ces trois entreprises en incitant fortement ses passagers à passer par leurs services, à l’exclusion de tous les autres, créant ainsi une distorsion de concurrence évidente en empêchant les personnes utilisant d’autres protocoles et services de communiquer », estime La Quadrature du Net, qui épingle également les autres services prévus : l’un donnant accès aux webmails et l’autre aux services de streaming.

Fin septembre 2018, Air France présentait son programme de WiFi gratuit dans tous les avions d’ici 2020. Celui-ci pourrait donc déjà être remis en cause. « Nous appelons Air France à revoir sa copie et à offrir à tous ses voyageurs un accès égal à Internet, quels que soient les services qu’ils souhaitent utiliser », exige l’association, qui craint un internet à deux vitesses.

Pour rappel, la neutralité du net défend l’idée d’un internet accessible au plus grand nombre sans discrimination au regard des contenus. C’est à dire que les opérateurs ne peuvent pas lancer des offres seulement pour accéder au streaming, au multijoueur sur le jeu vidéo ou aux applications de messagerie mais peuvent seulement offrir un accès généralisé à internet.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !