Affaire Huawei : Donald Trump prêt à réduire les sanctions si les négociations avec la Chine avancent

Maj. le 10 juin 2019 à 16 h 37 min

Donald Trump est prêt à alléger les sanctions à l’égard de Huawei si les négociations avec la Chine progressent dans le bon sens, annonce le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin. Le responsable précise néanmoins que le sort du constructeur chinois reste avant tout une question de sécurité nationale. 

huawei donald trump reduire sanctions accord chine

« Je pense que ce que le président a dit c’est que si nous avançons sur la question du commerce, il sera peut-être prêt à faire certaines choses pour Huawei s’il obtient certaines garanties de la Chine à ce sujet » explique Steven Mnuchin, cité par nos confrères de Reuters. Cette annonce est évidement contradictoire avec les accusations d’espionnage formulées à l’encontre du groupe chinois. Les Etats-Unis accusent en effet Huawei d’être à la solde du Parti communiste chinois.

Lire aussi : Huawei, Android, ARM et Trump : le point sur la situation

Affaire Huawei : Washington pourrait alléger les restrictions si les négociations avec la Chine progressent

Conscient de ce paradoxe, Steven Mnuchin ajoute qu »il s’agit « de questions de sécurité nationale ». Comment Huawei pourrait-il profiter de l’avancée des négociations commerciales avec l’Empire du Milieu s’il représente vraiment une menace pour les Etats-Unis ? On rappellera que Donald Trump avait déjà lié le sort de Huawei à la signature d’un accord commercial avec la Chine. Le constructeur n’est-il donc qu’une monnaie d’échange dans le cadre de la guerre commerciale ?

« Si la Chine veut aller de l’avant sur un accord, nous sommes disposés aux conditions que nous avons déjà posées. Si la Chine ne souhaite pas aller de l’avant, le président Trump sera ravi de maintenir les droits de douane pour rééquilibrer nos relations » met en garde le secrétaire américain au trésor. Le 10 mai, l’administration Trump a en effet relevé les droits de douane sur 200 milliards de dollars d’exportations chinoises de 10 à 25%. Que pensez-vous de cette affaire ? Comment vont aboutir les négociations ? Huawei finira-t-il par récupérer sa licence Android et l’accès à ses fournisseurs américains ? On vous en dit plus dès que possible.

Source : Reuters

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei, Android, ARM et Trump : le point sur la situation

Huawei a de quoi faire grise mine : depuis mi-mai les mauvaises nouvelles s’enchainent. La firme est directement touchée par un décret qui, s’il ne la vise pas nommément, aboutit à l’exclusion totale de Huawei du marché américain. En conséquence,…

Huawei aurait réduit la production des P30 et des Mate 30

Huawei aurait décidé de réduire la production des P30 et des futurs Mate 30 suite à son exclusion du marché américain et d’Android. Pressentant une forte baisse de ses chiffres de vente, le constructeur chinois aurait aussi ralenti les productions…

Huawei imagine un smartphone pliable en trois

Huawei a breveté un smartphone pliable en trois parties. Déposé en 2018, le brevet décrit un appareil construit autour d’une vaste dalle scindée par deux charnières invisibles. Comme son rival Xiaomi, le constructeur pourrait ainsi proposer un smartphone à la fois compact et…

Android 10 Q : quels smartphones Huawei seront mis à jour ?

Android 10 Q serait déployé sur 11 smartphones Huawei avant la fin du mois d’août 2019, révèle une fuite. Bientôt privé de licence, le constructeur chinois travaillerait d’arrache pied avec Google afin de proposer la mise à jour sur les…

EMUI 10 : premières images d’Android Q sur le Huawei P30 Pro

La première bêta d’EMUI 10 nous offre un aperçu d’Android Q sur le Huawei P30 Pro. Malgré ses soucis avec les Etats-unis, le constructeur continue de développer la prochaine version d’EMUI en interne. Une ROM entièrement fonctionnelle de l’OS vient…

Huawei : l’OS russe Aurora pour remplacer Android ?

Huawei testerait le système d’exploitation russe Aurora OS sur ses smartphones pour remplacer Android. Le gouvernement russe et Vladimir Poutine lui-même ont proposé cette solution au groupe chinois, qui développe en parallèle sa propre solution avec HongMeng OS. Huawei se…