Addiction aux écrans : Mounir Mahjoubi explique pourquoi il faudrait une Loi

Le secrétaire d’Etat chargé du numérique Mounir Mahjoubi explique dans une interview donnée à 20 Minutes comment il fera de la lutte contre l’addiction aux écrans une priorité de sa mandature . Une proposition de Loi pourrait être soumise au vote pour imposer « la transparence » sur cette question aux plateformes. Fort du succès du RGPD, le secrétaire d’Etat évoque également une « constitution européenne du numérique » pour protéger les internautes européens.

mounir mahjoubi

« On est la première génération à vivre en permanence avec des écrans de partout. En quelques années, il a fallu que tout le monde s’adapte, et il est nécessaire aujourd’hui d’essayer d’avoir une consommation responsable ». Le secrétaire d’Etat chargé du numérique Mounir Mahjoubi donnait lundi 16 septembre une interview à 20 minutes. Il y évoque la protection des internautes alors que se tiennent les Etats généraux des nouvelles régulations numériques. Le secrétaire d’Etat estime que les plateformes sont responsables de la hausse du nombre de personnes qui se disent dépendantes des écrans, et souhaite qu’elles fassent montre de plus de « transparence » vis à vis des utilisateurs.

Addiction aux écrans : le gouvernement pourrait imposer aux plateformes plus de transparence grâce à une Loi

Alors que le gouvernement pourrait légiférer, Mounir Mahjoubi prend l’exemple d’iOS 12, ou Facebook qui ont adapté ou sont en train d’adapter des modalités pour que leurs utilisateurs contrôlent mieux le temps qu’ils passent devant les écrans. L’idée n’est donc pas selon le ministre de mettre des limites sur le temps d’écran, mais bien de demander aux plateformes qu’elles mettent à la disposition des utilisateurs des outils pour que ces derniers puissent mieux se rendre compte combien de temps ils passent sur ces plateformes, pour reprendre le contrôle : « je serai prêt à imposer aux plateformes d’êtres transparentes et responsables vis-à-vis des internautes, comme ce qu’il peut se faire aujourd’hui pour les jeux d’argent et de hasard », estime-t-il.

Et d’ajouter : « si nous devions faire une loi, ce serait uniquement pour encadrer l’information faite par les plateformes ». Selon lui les Etats généraux devront permettre de « définir une vision Française » avec laquelle le gouvernement pourrait ensuite tenter de fédérer d’autres partenaires européens. Il évoque avec le journaliste de 20 minutes une « constitution européenne du numérique » pour harmoniser les lois en la matière et peser davantage face aux plateformes américaines, un peu comme a déjà réussi à le faire le RGPD« J’ai déjà un peu fait le tour de nos voisins européens, et je suis persuadé qu’on se mettra d’accord sur de nombreux sujets », juge Mounir Mahjoubi.

Pensez-vous qu’il faut une « loi » contre l’addiction aux écrans ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !