Achats in-app : Apple dénonce Google aux autorités de la concurrence

Maj. le 25 février 2015 à 11 h 45 min

Décidément, l’histoire des achats in-app abusifs n’en finit plus d’agiter l’industrie des smartphones et ses deux géants que sont Google et Apple. Et ce au point d’attiser des comportements compétitifs particulièrement acharnés quant à d’éventuelles injustices de traitement.

Apple-Google

Début 2014, l’entreprise à la pomme avait été condamnée à verser 32,5 millions de dollars à 37.000 de ses clients en compensation d’achats in-app abusifs par des enfants sur le terminal de leurs parents sans surveillance. Une pratique malheureusement trop fréquente qui exploite le succès de ce système de paiement de micro-transactions pour bénéficier de fonctionnalités sur certaines applications. Des micro-transactions qui représentent aujourd’hui 98% des revenus du Play Store.

Si à l’époque Apple avait trouvé un accord à l’amiable avec la Commission Fédérale du Commerce américaine (la FTC), cela ne l’a pas empêché de vouloir faire tomber avec elle son concurrent direct Google.

De la délation de la part d’Apple?

Le site Politico révèle en effet qu’à peine une semaine après le versement de la compensation financière, Bruce Sewell, le directeur juridique d’Apple, adressait un mail à la présidente de la FTC, Edith Ramirez, lui joignant au passage la copie d’un article d’une revue spécialisée dans le droit des consommateurs, Consumer Reports.

L’article mettait en cause les pratiques commerciales de Google sur le même sujet des achats in-app, mettant en cause le développeur d’Android qui laisserait les enfants dépenser des dizaines de dollars sur le smartphone de leurs parents sans avoir à rentrer un seul mot de passe. L’article était accompagné de la suggestion suivante :

J’ai pensé que cet article vous semblerait intéressant, surtout si vous ne l’avez pas encore vu.

Politico a pu se procurer un exemplaire de ce mail grâce à une requête en vertu du Freedom of Information Act, qui permet aux médias de se procurer certains documents sur demande. Le mail de Bruce Sewell est pour l’instant resté lettre morte, ce qui ne signifie pas que Google ne fait pas l’objet d’une quelconque surveillance. “C’est un domaine sur lequel nous devons porter une grande attention”, déclare à l’occasion Julie Brill, membre de la FTC.

Cette nouvelle fait écho à une récente décision de justice ordonnée par les autorités de la concurrence en Corée du Sud. Pas plus tard qu’hier, on vous apprenait en effet que le pays avait obligé Google et Apple à rembourser les applications qui n’apportaient pas satisfaction à leurs clients. Les achats in-app représentaient un volet important du dossier monté par la Korea Federal Trade Comission, preuve que ce dossier épineux n’a pas fini de poser problème aux deux poids lourds du marché.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple : un iPad 7 avec écran 10,2 pouces à l’automne 2019 ?

Apple devrait lancer une nouvelle génération d’iPad, la septième, à l’automne 2019. Cet iPad 7 embarquerait un écran de 10,2 pouces, plus grand que celui de son prédécesseur. Autre information : les iPhone qui seront présentés à la rentrée ne…

Apple pourrait lancer un iPad 5G à écran pliable

Apple serait en train de plancher sur un iPad pliable plutôt qu’un iPhone. La firme de Cupertino prendrait le contre-pied de ses concurrents sous Android, Samsung et Huawei en tête, en misant sur une tablette. Celle-ci aurait une diagonale d’écran…

iOS 13, iPadOS : comment installer la bêta publique

iOS et iPadOS sont enfin disponibles pour tous ceux qui voudraient les tester : la première bêta publique est enfin disponible. Il était depuis quelques semaines déjà possible de tester les nouvelles versions des systèmes d’exploitation mobile de la firme…