Abus de position dominante : Google tient tête à la Commission européenne

Maj. le 7 juillet 2019 à 19 h 04 min

La Commission européenne a adressé à l’entreprise Google une communication de griefs au mois d’avril dernier. La Commission reproche à Google d’effectuer des pratiques anticoncurrentielles et d’abuser de sa position dominante avec son comparateur de prix intégré au moteur de recherche. Hier, Google a nié en bloc.

  • Lire également : Google Car : trois blessés dans une collision causée par un vrai conducteur
Google Commission européenne

Que reproche la Commission européenne à Google exactement ? Tout simplement d’abuser de sa position de leader mondial de moteur de recherche (plus de 90% de parts de marché en Europe) pour imposer son service de comparateur de prix. La recherche automatique proposée par Google empêcherait à des concurrents tels que Kelkoo d’avoir une meilleur visibilité sur le web.

Google estime que les griefs retenus par la Commission européenne sont purement et simplement incorrects. Dans un article du blog de la firme, Kent Walker, vice-président et directeur juridique de Google écrit « Nous pensons que les conclusions préliminaires de la communication des griefs sont erronées, tant en ce qui concerne les faits, qu’en termes économiques ou juridiques ».

google abus position dominante

Pour sa défense, la firme américaine affirme en outre qu’elle donne davantage de choix pour les consommateurs européens. Google déclare également offrir des opportunités à ses concurrents. En dix ans, elle aurait donné plus de 20 milliards de clics gratuits aux agrégateurs de contenus. Pour Google, sa position dominante n’enterre donc pas les autres. Elle est même un moteur qui booste la concurrence. Son moteur maximiserait en effet la pertinence des recherches et trouverait les publicités les plus utiles aux utilisateurs.

Google semble assuré de sa victoire sur ce dossier. Ce point de vue devrait, d’après la firme, suffire à faire changer d’avis la Commission européenne. Celle-ci examinera cette réponse prochainement. Une audition devrait s’en suivre. L’entreprise américaine n’est pas intimidée, et affirme avoir « hâte de discuter de [sa] réponse avec la commission ».

via



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Viagogo : l’UFC-Que Choisir accuse le site d’arnaquer les internautes

Viagogo, le site de revente de billets en ligne, est dans le collimateur de l’UFC-Que Choisir. L’association de défense des consommateurs accuse le site web de « pratiques commerciales trompeuses » destinées à arnaquer les internautes. La plateforme est notamment accusée de mettre la…

Cadillac présentera son premier cross-over 100 % électrique en avril 2020

La marque américaine Cadillac a prévu de dévoiler son premier véhicule équipé d’une motorisation entièrement électrique au mois d’avril. Le modèle, un cross-over de taille moyenne, avait déjà fait l’objet d’un teaser lors d’une conférence organisée en janvier. Ce lancement…

Windows 10 : le RCS débarque sur PC dans Votre téléphone, grâce à Samsung

Les utilisateurs Windows 10 qui ont acheté l’un des Galaxy S20 bénéficient dès aujourd’hui d’une messagerie enrichie RCS dans l’application Votre téléphone. Les utilisateurs qui souhaitent profiter de cette fonctionnalité doivent obligatoirement passer par l’application de messagerie de Samsung sur…