4G : la bande 700 MHz n’atteindra pas toutes les régions en même temps

 

Le sort des opérateurs dépend de la qualité de leur réseau, et cette qualité de réseau dépend de l'attribution de la bande qui leur est allouée. L'Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) est celle qui se charge de ces décisions cruciales et elle vient de dévoiler son projet pour la distribution et l'usage de la bande 700 MHz.

Antenne 4G 700mhz arcep

La bande 700 MHz est actuellement utilisée pour la TNT et est donc en ce moment sujette à des travaux qui permettront le développement de l'accès au réseau mobile très haut débit, comprendre la 4G. Ces travaux sont nécessaires au vu des flux de transferts données devenus particulièrement importants ces derniers temps.

Bande très basse fréquence, l'attribution des 700 MHz représente un enjeu capital pour les opérateurs car elle leur permettra de couvrir de plus longues distances. Ces ondes se propageront même plus facilement dans les bâtiments. Apporter un meilleur service est la cible des opérateurs quant aux caisses de l'État, elles se verraient renflouées de quelques 2,5 milliards d'euros soit, pour se donner une idée, environ 31 euros d'impôt indirect par personne (somme qui sera payée via nos abonnements).

La répartition entre opérateurs

C'est une nouvelle bataille entre Orange, SFR, Bouygues et Free Mobile qui risque d'avoir lieu lors des enchères d'ici la fin de l'année. Six blocs de 5 MHz sont disponibles, représentant 30 MHz duplex. Dans un souci d'égalité, chaque opérateur pourra enchérir sur 3 blocs au maximum pour une dépense de 416 millions d'euros pour chaque. L'opérateur ne devra pas dépasser le plafond des 30 MHz duplex sur toutes les fréquences basses qu'il possède, c'est à dire 700, 800 et 900 MHz.

Free Mobile avait peut-être un réseau se développant mieux que les autres, il était plausible qu'un bloc lui soit attribué, il n'en sera rien. Oddo Securities précise à ce sujet que les opérateurs historiques disposant déjà de 2 x 20 MHz de fréquences basses, ne pourront acquérir plus de deux autres blocs chacun. Free qui dispose actuellement de 5 MHz pourrait alors peut-être obtenir 3 blocs, soit 15 MHz l'amenant à un total de 20 MHz, une bonne part du gâteau à condition d'y mettre le prix.

La répartition sur le territoire

Avec cette attribution de bande, les opérateurs se retrouvent engagés à développer leur couverture réseau sur le territoire. Au niveau des réseaux propres à chaque opérateur, ils devront couvrir 98 % du territoire d'ici 2027, y compris les voies ferrées.

700 MHz 4G france opérateurs

700 MHz 4G france opérateurs

via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
orange stephane richard
5G : Orange et Free pourraient mutualiser leur réseau

Stéphane Richard, PDG d’Orange, affirme que les conditions sont réunies pour un accord de partage de réseau 5G avec Free. L’accord permettrait aux deux opérateurs d’accélérer leur déploiement, tout en faisant des économies.  Stéphane Richard l’a dévoilé en marge de…

Huawei Logo
5G : Huawei et ZTE sont exclus du réseau en Suède

La Suède vient de bannir Huawei et ZTE de son futur réseau 5G. D’ici le 1er janvier 2025, tous les équipements réseau fournis par les deux groupes chinois seront démantelés par mesure de sécurité nationale. La Chine a rapidement réagi à l’éviction…

5G
5G : près de 500 antennes sont déjà installées partout en France

Plus que quelques semaines avant l’arrivée de la 5G. Alors que les premiers forfaits et smartphones compatibles ont été annoncés, les opérateurs, Orange en tête, mènent des tests sur tout le territoire pour évaluer les possibilités du réseau. Après de…

Capture 7
Le patron de Free Xavier Niel dit stop aux smartphones subventionnés

Xavier Niel, le patron de Free, se bat depuis longtemps contre le système des smartphone subventionnés pratiqué par la concurrence. Il revient aujourd’hui à la charge dans une interview accordée au journal Les Echos. Pour lui, ce système de subvention…

5g
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.