ZTE proche de perdre sa licence Android et interdit d’acheter des puces Qualcomm

Maj. le 22 avril 2018 à 15 h 19 min

ZTE, le constructeur de smartphones chinois, pourrait bientôt perdre sa licence Android, lui interdisant de fait l’utilisation de l’OS sous sa forme actuelle sur ses produits. ZTE est actuellement en discussions avec Google/Alphabet à ce sujet, rapporte Reuters. Il est également dans l’impossibilité d’acheter des puces Qualcomm. Le département du Commerce des Etats-Unis a lourdement sanctionné ZTE, accusé d’avoir violé l’embargo sur les ventes de marchandises à l’Iran et à la Corée du Nord, en obligeant les entreprises américaines à ne plus lui vendre de matériel hardware ou de logiciels pendant 7 ans. 

zte android
Crédit : Kārlis Dambrāns/Flickr

ZTE pourrait très bientôt être privé de l’OS Android sur ses smartphones, en tout cas de la manière dont il l’utilise actuellement. Le groupe chinois serait selon Reuters proche de perdre sa licence MADA (Mobile Application Distribution Agreement), même si rien n’a encore été acté pour le moment. Des discussions sont en cours avec Google-Alphabet pour trouver une solution.

Le département du Commerce des Etats-Unis a décidé d’interdire les entreprises américaines de vendre des composants hardware ou des logiciels à ZTE pendant sept ans. Ce dernier est accusé d’avoir violé l’embargo  sur les ventes à l’Iran et à la Corée du Nord. Des faits qui ont été reconnus par le constructeur chinois, qui a admis avoir fourni illégalement du matériel et des logiciels américains, notamment à l’opérateur majeur en Iran.

ZTE privé de composants américains, et bientôt d’Android ?

« ZTE nous a fourni des informations reconnaissant pour l’essentiel avoir fait des fausses déclarations. Nous ne pouvons pas nous fier à ce qu’ils nous disent. Or, dans le commerce international, la vérité est très importante« , a estimé le département du Commerce. Le fabricant avait déjà écopé d’une amende de 1,2 milliard de dollars avant ces nouvelles mesures.

Mais il n’y a pas qu’avec Android que l’interdiction pose problème. Reuters rappelle que 25 à 30% des composants dont a recours ZTE pour la production de ses smartphones ou ses infrastructures réseau sont américains. On pense notamment aux puces de Qualcomm. A noter qu’Android étant open source, ZTE pourra toujours faire sa propre version de l’OS. Mais il sera par contre privé de Google Mobile Services (GMS), qui inclut plusieurs applications et services importants dont le Google Play Store.

ZTE a officiellement réagi à ces sanctions par le biais d’un communiqué. Le constructeur chinois explique avoir retenu les leçons du passé et tout faire pour respecter les réglementations sur l’exportation, détaillant tous les efforts qu’il a effectué en la matière. « ZTE n’abandonnera pas ses efforts […] et nous sommes déterminés, si nécessaire, à prendre des mesures juridiques pour protéger les droits légaux et intérêts de notre société, nos employés et actionnaires« , a conclu le groupe, qui ne compte donc pas en rester là.

Réagissez à cet article !
  • Color

    On récolte ce que l’on sème 🎶

    • Gargamel

      N’importe quoi… SI les USA ne veulent pas faire affaire avec l’Iran ou la CDN, c’est leur problème, pourquoi ils devraient imposer leur vision des choses et du monde, à la planète entière?

      • Color

        C’est l’ONU qui a pris la décision de l’embargo, pas seulement les USA… Mais il fallait bien qu’un État les sanctionne alors autant choisir l’oncle Sam qui pèse dans la High-tech (et dont ZTE semblait dépendant)

        • Gargamel

          Est ce qu’on parle du même ONU dont on ne respecte pas la décision pour aller bombarder l’Irak? ou celle qu’on ne consulte pas pour aller bombarder la Syrie? Finalement, elle a quelle légitimité si ses propres membres ne respectent pas ses décisions/processus lorsque ça les arrangent? J’ai comme l’impression que ça reste la raison du plus fort qui prévaut…

          • Color

            Je vais pas me lancer sur le sujet de la légitimité de l’ONU mais les US ont, il est vrai, historiquement tenu un rôle de « gendarme du Monde »… Mais la Corée du Nord et l’Irak ont quand même enfreint des lois/traités internationaux signés par de nombreux États (dont la Chine qui est membre permanent de l’onu) d’ou ces embargos…
            Pourquoi ZTE est allé mettre les pieds la bas ? Surtout que ces marchés ne doivent pas être super attrayant…
            Après, il est indéniable qu’on assiste aux prémices d’une guerre commerciale en Chine et USA…
            La justice américaine a t-elle vraiment été impartiale ? On peut se poser des questions…

          • rforce

            “ l est vrai, historiquement tenu un rôle de « gendarme du Monde »… „

            Oui, et c’était très souvent à la demande des pays en danger.

    • Teddy

      Je crois que je vais écouter une chanson sur youtube :)

  • AD MIN

    Hé ben les américains encore.

  • HollyvierSsjBlue

    Excellent. Il est temps que les entreprises chinoises reçoivent le traitement que leur gouvernement fait subir sur son territoire aux entreprises étrangères

  • Little Monster

    Quand on lit certains commentaires, ces personnes ne comprennent pas que le retour de boomerang risque d’être très rapide et extrêmement sévères pour les USA !

    – Pas de vente de SOC Qualcomm à ZTE cela implique une perte à minima d’un demi milliard de dollars pour Qualcomm, sans oublier d’autres hypothétiques composants américains !

    – « Chine pourrait se montrer extrêmement sévère à l’issue de son enquête antitrust visant Qualcomm et son partenaire NXP. »

    – Le gouvernement chinois pourrait pousser Huawei à fabriquer ses puces pour d’autres fabricants locaux…

    Et ça, ça ne pourrait être que les prémices d’une guerre économique plus ou moins violente entre les USA et la Chine… ^^

    • HollyvierSsjBlue

      C’est plutôt Zte qui a bcp à perdre. Sans Android, quel OS mettront-ils? iOS?

      • Little Monster

        Tu n’as absolument pas compris que c’est pas simplement une guerre contre ZTE, mais contre la Chine, donc État contre État et là ce ne sera clairement pas à l’avantage des USA !

        ZTE a toujours la possibilité de garder Android qui reste open source, par contre c’est les Google services et son Store qui posent problème, raison pour laquelle ZTE et Google sont en pourparler !

        Dans le pire des cas, les utilisateurs devront flasher les Gapps comme avec les autres petits chinois… ^^

        • HollyvierSsjBlue

          J’avais très bien compris cela, merci. Mais C’est bien que certains pays commencent à se réveiller et fassent subir aux entreprises chinoises le prix de la concurrence déloyale de ce pays (vol des technologies, etc.). Là Chine se croit tout permise car le monde a trop longtemps fermé les yeux. Il est temps qu’elle rentre dans les rangs

  • Karim Bentahar

    Elle est pas belle la démocratie ?

  • rforce

    Bien fait !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
ZTE arrête de vendre ses smartphones, c’est officiel !

ZTE ne vendra plus de smartphones, c’est la conséquence de l’interdiction imposée par les autorités américaines concernant l’achat de composants américains. Les usines de productions sont à l’arrêt et les boutiques vendent désormais les derniers stocks d’appareils estampillés ZTE. La…