Zone Téléchargement : les administrateurs sortent de prison, mais l’enquête se poursuit

Il y a quelques mois maintenant, les administrateurs du site Zone Téléchargement étaient arrêtés. Âgés de 24 ans, les deux hommes sortent de prison après trois mois de détention. Ils reconnaissent leur implication dans la gestion du site mais restent flous sur le circuit financier du site de téléchargement le plus célèbre de France.

zone telechargement sortent prison

Le 28 novembre 2016, Zone Téléchargement fermait ses portes. Le site de téléchargement illégal le plus célèbre de France tombait suite à une enquête de la gendarmerie. Des coups de filets en France, en Allemagne, en Islande, à Andorre et à Chypre, ont permis de trouver les deux administrateurs du site. Dans la foulée, Thibault F. et Wilfrid D., originaires de Toulouse et âgés de 24 ans ont été arrêtés.

Les chefs d’accusation étaient nombreux : contrefaçon, travail dissimulé, blanchiment le tout en bande organisée. Les deux administrateurs ont fait fort. Au total, à l’époque, la police avait saisi 450 000 euros sur les comptes bancaires ainsi que des voitures de luxe et des appartements.

Il faut dire que Zone Téléchargement générait 1,5 millions d’euros de chiffre d’affaires par an et portait préjudice à lui seul aux ayants droits à hauteur de 75 millions d’euros. Les deux hommes ont donc été incarcérés durant trois mois.

Zone Téléchargement : Comprendre sa fermeture et réouverture en 6 questions

Zone Téléchargement : l’enquête se poursuit

Les deux administrateurs sont donc en liberté « après trois mois inacceptables de détention » selon l’avocat des deux compères. Il estime qu’ils n’ont eu que le défaut d’être « des petits génies, aux airs d’adolescents, qui ont commis la seule faute d’avoir inventé un raccourcisseur de liens de téléchargement (DL-protect) ».

Mais malgré cette libération, les deux associés ne sont pas sauvés. Une enquête continue afin d’y voir plus clair dans la structure financière de Zone Téléchargement. Car si les deux hommes ont bien reconnu avoir joué un rôle administratif et technique, ils sont restés silencieux sur le modèle économique utilisé.

En attendant la fin de l’enquête, les Wilfrid D. et Thibault F. resteront sous contrôle judiciaire. La détention provisoire de trois mois avait été qualifiée d’exagérée par l’avocat des deux compères, qui déplorait « une décision de justice qui veut faire un exemple ».

Zone Téléchargement : on en sait plus sur ses administrateurs millionnaires

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
RMC Sport : comment regarder la chaîne sur la TV

Comment regarder RMC Sport sur sa TV ? L’offre n’est pas disponible sur les box Orange, Free et Bouygues. Il faut donc passer par des méthodes alternatives pour regarder les chaînes du bouquet sur la TV quand on n’est ni…