Youtube : les vidéos d’artistes majeurs pourraient être bloquées !

Maj. le 20 juin 2018 à 19 h 13 min

Vous vous en êtes sûrement rendu compte, la tendance sur internet est aux services de streaming musical. Pour la première fois l’année passée, les téléchargement illégaux ont reculé aux Etats-Unis, « évènement » qui a apparemment donné des idées. Récemment par exemple, Amazon a lancé son service de streaming en musique. Youtube devrait proposer un service de ce genre mais les conditions risquent de faire polémique.

Google bloquera les vidéos d’artistes si leur label refuse de signer un accord concernant son futur service de streaming !

Youtube, qui domine de la tête et des épaules le marché des vidéos en ligne, compte prochainement proposer un service de streaming musical sans publicité. Dans l’optique de proposer un catalogue de morceaux aussi complet que possible, Google a choisi d’utiliser la manière forte, méthode agressive qui risque de déplaire à certains artistes et à leur label. Explications.

Si l’on en croit le Financial Times, Youtube bloquera pure et simplement les artistes dont le label a refusé de signer un accord concernant ce nouveau service. Autrement dit, si les termes et conditions de son service de streaming ne sont pas signées par un label, toutes les vidéos de ses artistes seront retirées de la plateforme. Plutôt convaincant n’est-ce pas ?

Grâce à cette méthode, Google aurait déjà signé de nombreux accords avec des maisons de disque majeures. Cependant, des grands noms de la musique pourraient être laissés de côté. On ne parle pas de Keen’V ou de Zaz mais d’artistes tels qu’Adèle, Jack White ou encore les Artic Monkeys. Voici ce qu’a déclaré un porte-parole de Google à The Verge :

Notre but est de continuer à faire de YouTube une expérience musicale géniale, en tant que plateforme globale qui permet aux fans et aux artistes de se connecter, mais également en tant que source de revenus pour l’industrie musicale. Nous ajoutons actuellement des fonctionnalités pour la musique basées sur abonnement avec cela en tête – pour apporter à nos partenaires musicaux des revenus liés au stream en plus des millions de dollars que YouTube génère chaque année pour eux. Nous sommes heureux que des centaines de majors et de labels indépendants aient déjà accepté nos partenariats.

La situation semble donc compliquée pour les labels et artistes tant Youtube est devenu une plateforme extrêmement utile et utilisée pour l’écoute musicale et le visionnage de clips. L’avenir nous dira ce qu’il en adviendra mais on espère évidemment pourvoir continuer à profiter d’artistes en tout genre sur Youtube.

Dites nous ce que vous en pensez à travers les commentaires. Cautionnez-vous la méthode employée par Google ? Les artistes et labels ont-ils réellement le choix ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
YouTube Music et Premium : comment les essayer gratuitement ?

YouTube Music et YouTube Premium sont finalement disponibles en France. La première peut être utilisée gratuitement avec de grosses restrictions. La version payante à 9,99 euros et YouTube Premium à 11,99 euros sont quant à eux éligibles à une période…