YouTube réagit à la vidéo de Logan Paul montrant un cadavre et se fait laminer à son tour par les internautes

Maj. le 20 juin 2018 à 18 h 42 min

YouTube a officiellement communiqué sur l’affaire Logan Paul, un YouTubeur américain qui a publié une vidéo montrant un cadavre en gros plan. La plateforme de partage de vidéos est depuis vivement critiquée par les internautes, qui l’accuse de ne pas condamner fermement la diffusion de cette vidéo et de réagir de manière plate et inappropriée.

logan-paul-youtube

Logan Paul s’est fait violemment attaqué sur les réseaux sociaux suite à la publication de sa vidéo montrant en gros plan un homme pendu dans la « fôret des suicidés », au Japon, c’est au tour de YouTube lui-même de susciter la colère des internautes. La plateforme de partage de vidéos a partagé un communiqué, qui se révèle être loin des attentes de bon nombre de personnes.

Aucune excuse ni remise en cause, pas de condamnation des agissements de Logan Paul ou de sanction, YouTube s’est à peu près contenté de rappeler ses conditions d’utilisation. « Nos cœurs sont avec la famille de la personne qu’on voit dans la vidéo. YouTube interdit les contenus violents publiés d’une manière choquante, sensationnelle ou irrespectueuse », explique le site de Google.

La réaction de YouTube à la vidéo de Logan Paul critiquée

« Si une vidéo contient des scènes explicites, elle peut seulement rester en ligne si elle propose des informations pédagogiques ou documentaires appropriées et dans ce cas elle sera limitée à un certain âge. Nous travaillons en partenariat avec des groupes comme la Ligue Nationale pour la Prévention du Suicide », réagit YouTube. Insuffisant et surtout plat, creux et sans émotion selon l’avis de nombreux internautes.

Suite au déferlement de colère sur les réseaux sociaux, Logan Paul a retiré la vidéo en question, mais elle avait déjà été visionnée plus de 6,2 millions de fois. Il a présenté ses excuses, d’abord sur Twitter puis dans une vidéo YouTube. Ses explications n’ont pas convaincu grand monde à en croire les commentaires, et il a même déclenché une nouvelle polémiqué en monétisant sa vidéo d’excuses. Les appels au boycott se sont multipliés.

Souvent pointé du doigt pour les contenus litigieux diffusés sur sa plateforme, YouTube a annoncé au cours des derniers mois multiplier les initiatives pour avoir un meilleur contrôle sur ce qui est publié par les utilisateurs. Par exemple, YouTube part en guerre contre les parodies trash des dessins animés pour enfants et a annoncé qu’en 2018, 10 000 modérateurs seront employés pour supprimer les contenus abusifs.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !