YouTube réagit à la vidéo de Logan Paul montrant un cadavre et se fait laminer à son tour par les internautes

YouTube a officiellement communiqué sur l’affaire Logan Paul, un YouTubeur américain qui a publié une vidéo montrant un cadavre en gros plan. La plateforme de partage de vidéos est depuis vivement critiquée par les internautes, qui l’accuse de ne pas condamner fermement la diffusion de cette vidéo et de réagir de manière plate et inappropriée.

logan-paul-youtube

Logan Paul s’est fait violemment attaqué sur les réseaux sociaux suite à la publication de sa vidéo montrant en gros plan un homme pendu dans la « fôret des suicidés », au Japon, c’est au tour de YouTube lui-même de susciter la colère des internautes. La plateforme de partage de vidéos a partagé un communiqué, qui se révèle être loin des attentes de bon nombre de personnes.

Aucune excuse ni remise en cause, pas de condamnation des agissements de Logan Paul ou de sanction, YouTube s’est à peu près contenté de rappeler ses conditions d’utilisation. « Nos cœurs sont avec la famille de la personne qu’on voit dans la vidéo. YouTube interdit les contenus violents publiés d’une manière choquante, sensationnelle ou irrespectueuse », explique le site de Google.

La réaction de YouTube à la vidéo de Logan Paul critiquée

« Si une vidéo contient des scènes explicites, elle peut seulement rester en ligne si elle propose des informations pédagogiques ou documentaires appropriées et dans ce cas elle sera limitée à un certain âge. Nous travaillons en partenariat avec des groupes comme la Ligue Nationale pour la Prévention du Suicide », réagit YouTube. Insuffisant et surtout plat, creux et sans émotion selon l’avis de nombreux internautes.

Suite au déferlement de colère sur les réseaux sociaux, Logan Paul a retiré la vidéo en question, mais elle avait déjà été visionnée plus de 6,2 millions de fois. Il a présenté ses excuses, d’abord sur Twitter puis dans une vidéo YouTube. Ses explications n’ont pas convaincu grand monde à en croire les commentaires, et il a même déclenché une nouvelle polémiqué en monétisant sa vidéo d’excuses. Les appels au boycott se sont multipliés.

Souvent pointé du doigt pour les contenus litigieux diffusés sur sa plateforme, YouTube a annoncé au cours des derniers mois multiplier les initiatives pour avoir un meilleur contrôle sur ce qui est publié par les utilisateurs. Par exemple, YouTube part en guerre contre les parodies trash des dessins animés pour enfants et a annoncé qu’en 2018, 10 000 modérateurs seront employés pour supprimer les contenus abusifs.

Réagissez à cet article !
  • atomique16

    génial ! #IAMABOT

  • diordnAi

    Donc je vais pouvoir poster une vidéo de viol. Le temps qu’il prennent contact avec une assoc’ j’aurais amassé suffisament de fric.
    C’est complètement con, enfin je veux dire un corps pendu quoi…. Ils ont vu la vidéo chez Google ou ?

  • Om

    Blablabla…
    Oui il a fait une connerie, mais le but c’est quoi ? C’est de le retrouver lui à son tour pendu à un arbre après un tel déferlement de violence virtuelle et verbale ?
    Il a fait une connerie, il s’excuse, point barre. Qu’il soit sincère ou non, ça ne regarde que lui…

    S’il a fait un truc illégal, qu’il réponde de ses actes. Si Youtube juge inapproprié son contenu, qu’ils gèlent ses revenus. Faudrait arrêter d’en tartiner des caisses…

    • Adrotitanique

      Il a fait une connerie.
      Il merite les critiques.
      Les gestes sont plus significatifs que les mots…
      Cette histoire on entendra plus parler dans 2 semaines tkt.

      • Om

        Des critiques, j’ai pas dit le contraire hein.
        Mais là, quand tu regardes 2 secondes les réseaux sociaux, c’est même plus des critiques, c’est limite le monde entier qui lui tombe sur la gueule en lui souhaitant de se retrouver à côté du pendu… Pour une vidéo où il a fait le con :/
        Y’a plus aucun sens de la mesure dans les réaction, j’ai l’impression de lire la même chose concernant ce mec et la bretonne partie en Syrie et qui s’y est faite arrêter…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Porter plainte en ligne : premier aperçu du dispositif

Porter plainte en ligne sera bientôt possible : le dispositif fait désormais partie du projet de loi de programmation 2018-2022 et de réforme de la justice présenté par la Garde des Sceaux Nicole Belloubet en Conseil des ministres vendredi 20…

RGPD : tout comprendre en 9 questions

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entre en vigueur en Union Européenne à partir du 25 mai 2018. A cette date, les entreprises qui traitent les données de citoyens européens devront faire davantage pour protéger leurs données…