YouTube lance son réseau social pour faciliter l’échange entre créateurs et spectateurs

Google s’est déjà de nombreuses fois essayés de mélanger YouTube et réseau social, sans que cela ne provoque l’énervement des spectateurs. Avec Community, il revient toutefois à la charge en mettant en avant le dialogue entre les créateurs et leurs fans.

Dans le domaine de la high-tech et du numérique, tout va souvent bien trop vite pour que tous les acteurs soient capables de suivre les tendances. Parfois, même les plus grands noms arrivent après que le champion ait déjà ravi le trône.

Ce fut le cas de Google, qui est arrivé bien trop tard sur le concept du réseau social et n’a jamais réussi à avoir un nombre d’adeptes aussi imposant que Facebook. La séparation des services Google et Google Plus avait fini d’enterrer ses efforts, mais il revient tenter d’imposer sa marque aujourd’hui.

En effet, YouTube a annoncé la disponibilité immédiate d’un nouveau réseau social pour les créateurs de vidéo. Baptisées « Communautés », il s’agit d’une toute nouvelle branche du site de vidéo à la demande, qui se consacre à rendre le dialogue possible entre les créateurs et les spectateurs directement sur leurs chaînes.

Pour cela, un nouvel onglet est apparu sur l’application Android vous permettant de voir des publications postées directement par le vidéaste que vous suivez. Vous pouvez directement y réagir et ainsi lancer la discussion sur une plateforme bien plus directe que le simple système de messagerie présent jusqu’alors.

Une nouvelle fonctionnalité qui apparaît alors que YouTube prévoit également de sortir un concurrent à Periscope utilisant sa plateforme, nous faisant dire qu’il compte bien tenter les créateurs en réunissant tout au sein d’une même plateforme.

Difficile de penser toutefois que cela fonctionnera. Les habitudes des spectateurs sont désormais bien ancrées, faisant qu’ils suivent déjà leurs créateurs favoris sur Facebook ou Twitter. Il s’agit toutefois d’un terrain sur lequel YouTube pourrait véritablement faire sa marque : à voir si les créateurs le suivront ou non.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article