Xperia Z6 : Sony dévoile l’IMX318, un capteur 22,5 MP impressionnant

Bien que les ventes des smartphones Xperia de Sony ne décollent pas vraiment, ses capteurs photos restent imbattables au point qu’Apple et Samsung en équipent leurs flagships. La relève arrive grâce au Sony IMX318, un nouveau capteur photo 22,5 MP à la fiche technique impressionnante.

S’il y a un grand point fort des téléphones Sony, c’est leurs capteurs photos : bien que parfois mal optimisé sur le software, le matériel équipant les flagships Xperia est toujours à la pointe. En marge du MWC 2016, Sony dévoile le IMX318, futur capteur photo de son Xperia Z6.

Et le moins que l’on puisse dire est que la fiche technique en impose. Tout comme le capteur équipant le Sony Xperia Z5, le IMX318 ne requiert que 0,03 sec afin de faire le focus sur le sujet sélectionné grâce à la détection de phase et de contraste.

Toutefois, il s’agit du premier capteur qui intègre ces détections à même son processeur d’image. A noter que cet autofocus hybride peut atteindre un temps de 0,017 sec de focus lors de la capture d’une vidéo à 60 images par seconde.

Mais son principal argument est sa stabilisation électronique sur 3 axes. Une fonctionnalité que l’on retrouvait déjà sur le LG G4, à ceci près que le capteur l’intègre également dans son processeur d’image. Cette stabilisation permet ainsi d’éliminer les tremblements de l’image, mais aussi la distorsion.

Le rafraîchissement d’image gagne également en fréquence lors de la capture vidéo, permettant du 120 images par seconde en 1080p et du 240 images par secondes en 720p. La capture 4K reste toutefois à 30 images par secondes, et il est toujours possible de prendre une photo à plein pouvoir du capteur lors d’un enregistrement.

Le capteur lui-même, un CMOS 1/2.6 de 22,5 millions de pixels, perd donc en taille tout en n’endommageant pas la qualité photo : grâce à des pixels plus petits d’1µm n’engageant pourtant pas de pertes de capture de la lumière, et une meilleure réduction de bruit,

Le nouveau capteur IMX318 sera disponible à partir de Mai 2016 pour les constructeurs de téléphone au prix de 2000 Yens (environ 16€). Gageons que le prochain Sony Xperia Z6, attendu à l’IFA de Septembre, sera le porte étendard de ce nouveau capteur photo.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • jerem06

    Une régression, un vrai stabilisateur optique sera toujours plus performant qu’un stabilisateur électronique et puis mettre 22,5 millions de pixels sur un si petit capteur ne présage rien de bon en faible luminosité contrairement à ce qui est dit.

    • kenny33

      Est tu sur que c’est pas différent du numérique que tu semble évoquer puisqu’on parle de 3 axes….

      • jerem06

        « La stabilisation électronique est le procédé utilisé de facto si un appareil ne porte pas de mention « stabilisation optique/mécanique », électronique = par voie logicielle. Ou comment faire des économies sur un point important…

    • p3rn3l

      Techniquement c’est un stabilisateur optique, si je ne m’abuse.

      • Tony Fiant

        Ils parlent bien d’électronique (qui revient en fait bien moins cher que l’optique…)

    • Mr Patator

      Ca c’était avant, les algos de traitement permettent de faire des miracles.
      En temps que meilleurs constructeurs de capteurs, je penses que Sony sait ce qu’il fait.

      • Tony Fiant

        Un algorithme est incapable de recréer un pixel que le capteur n’a pas capté

        • Mr Patator

          Avec le nombre de pixel à disposition, on peut toujours corriger des artefacts dus à la taille des capteurs. D’ailleurs ce genre de problème n’existe plus.

          Mais bien sur tu en connais bien plus que des centaines d’ingénieurs qui planchent sur le sujet… tu devrait leur proposer tes services.

          • Tony Fiant

            Tu dis encore des c……, désolé, je n’ai pas la prétention d’en savoir plus que tes ingénieurs mais visiblement plus que toi en ce domaine. Tu parles d’artefacts donc tu ne comprends rien au principe même de départ.
            Un capteur capte, point. Le traitement de l’image vient APRES et bidouille ce que le capteur a capté (tes processeurs et autres algorithmes)
            Si tu as une zone bleue et que le capteur est trop petit pour avoir perçu tous les pixels, le logiciel va considérer que les pixels manquants sont bleus.
            Bien sur, dans les faits, c’est bien plus complexe comme traitement mais cela reste de la création d’information qui ne correspond pas à la réalité.
            Les ingénieurs cherchent simplement des moyens, et ils ne sont certainement pas des centaines, ARTIFICIELS pour compenser un capteur trop petit pour des raisons marketing.
            Ah, au passage, j’ai un cursus scientifique donc pas vraiment de complexe vis à vis d’un ingénieur qui ne fait que de la science appliquée.

          • Mr Patator

            « cela reste de la création d’information qui ne correspond pas à la réalité. » oui et ça marche, et au final on ne se rend compte d’aucune différences.
            Qui est assez con pour zoomer ou point de tenter de chercher une différence avec la réalité ?
            Quand a ton hiatus sur l’ingénieur qui ne fait qu’appliquer la science découverte par le chercheur:
            1/ je penses que tu dois avoir autant de chercheurs que d’ingés dans ce domaine chez Sony
            2/ la frontière est ténue entre les deux
            3/ il vaut mieux être un bon ingénieur qui développe des algos réellement applicable et utilisables qu’un chercheur qui cherche des choses qui ne servent à rien comme au CNRS.

    • exover

      Oui et non, ce qui compte c’est la partie traitement d’image. Dans les APN telle qu’il soit, ils ont de plus en plus de pixel et ne sont pas forcément plus mauvais en faible luminosité. Puis tout va aussi dépendre de l’optique que tu y met ;)

      • Tony Fiant

        Non, ce qui compte est la taille (je parle bien des capteurs :)), la partie traitement n’est que de l’artifice, de l’extrapolation, pas de la véritable information

    • Tony Fiant

      Je te rejoins à 100 %
      Tous ces artifices sont de la poudre aux yeux, qu’ils mettent simplement un plus gros capteur, qu’ils enlèvent 10 mégapixels et les photos seront juste magnifiques, dignes d’un bon compact

  • kenny33

    • En période de Novembre j’imagine (j’ai pas encore lue d’article)

  • Tony Fiant

    Heu, faux la fin de l’article, un capteur plus petit diminue obligatoirement le nombre de photons reçus, c »est de la physique de base.
    Perso, j’y vois vraiment une régression : comme le dit jerem06, la stabilisation optique reste la meilleure, le capteur est vraiment trop petit (1/2.6, franchement !) et avec plus de pixels, juste stupide et du pur marketing.
    Enfin, quid de l’ouverture : 1,7 ? 2 ? Plus ?
    Bien déçu par Sony sur ce coup là.
    Tout l’attirail de retouche, de processeur, etc. ne sont que des artifices pour essayer, sans jamais y parvenir, à avoir les résultats d’un gros capteur.
    Et là, la différence sera bien plus visible pour un non initié que, pour faire une métaphore sur les fichiers, celle entre les jpg et les raw ou les mp3 et les cda.
    Juste mauvais déjà dans l’approche et je ne comprends pas ce ton flatteur « impressionnant » de l’article ?

    • Kevin Pachää Khouyà

      vous vous basez sur des spec’ techniques , il y a la théorie et la pratique , et entre les deux y’a souvent un monde ….

      dans la pratique les Sony Z excellent ;) moi je trouve qu’ils sont dans le bon chemin et ya rien a redire

      • Tony Fiant

        Tu te trompes. Justement, je suis contre la course aux pixels, je me base sur la physique tout simplement, c’est très très « pratique » un capteur plus gros et moins de pixels est la clé de belles photos, le reste n’est que de l’argumentaire bidon, ça c’est vrai.
        J’ai un réflex avec un gros capteur, pas « photo » avec n’importe quel compact.
        Après, chacun son besoin et son niveau d’appréciation en termes de qualité d’image mais, à ce jour, aucun smartphone n’est encore vraiment « bon » en photographie, juste correct dans le meilleur des cas.

        • Kevin Pachää Khouyà

          Sa dépend ce que t’appele bon , moi je trouve les Sony excellents , ils ne sont certes pas exempt de défauts mais ils remplacent à l’aise n’importe quel compact , même certains bridge , après reflex c’est plus la même mais il faut savoir de quoi on parle , sa reste des téléphones !

          Je fait des photos avec des Z ( z1 et z3c ) et j’ai un niveau de détails incroyable quand la luminosité ne fait pas défaut , ainsi qu’un rendu très naturel donc pour moi c’est très bien , alors quand tu vois le z5 c’est un monstre =)

          Après voilà ils ont leurs limites , autofocus parfois aléatoire , traitement automatique aléatoire également , et des que la luminosité devient juste le bruit envahit vite les clichés , mais comme j’ai dit sa reste des mobiles et non des appareils photo dédiés ….

  • Kevin Pachää Khouyà

    quand on voit la qualité du Z1 ( la photo du chat noir & blanc est redimensionnée ) , on a vraiment pas de soucis a se faire sur le Z6 ^^ sachant qu’ils ont amélioré quasiment tout les défauts sur leurs derniers Z , a savoir autofocus parfois a la traine , qualité variable en faible luminosité , les halos parfois présent ( du moins ils sont énormément réduits sur les derniers Z ) le seul défaut qu’ils gardent je trouve c’est le software du mode automatique supérieur qui est trop aléatoire a mon gout …

    sinon pour moi c’est le top des photophones , hyper polyvalent , performant et surtout naturel =)

    le teléphone en lui meme est des plus originaux , les composants sont premium , les fonctions ou exclus sont quasiment toutes présentes ( double HP stereo , etanchéité , port SD , batterie grande capacité , performances excellentes , logiciel sony tres fluide performant et simple , exempt de bug ou tres peu de bug , etc … ) tout sa pour un prix souvent inférieur aux concurrents .

    pour moi sa ne change pas , sony et les xperia restent au top ;)