Xiaomi Redmi Note 3 : Hugo Barra lui roule dessus pour prouver sa résistance

Maj. le 21 mars 2018 à 17 h 49 min

Vous connaissez sûrement le Mi 5 de Xiaomi. Mais ce n’est pas de lui que nous allons parler aujourd’hui, nous allons évoquer la phablette Redmi Note 3, que nous vous avions présenté il y a quelques temps. Il a subi un crash test maison de la part de la firme, où même le PDG Hugo Barra se met en scène, pour des résultats étonnants.

xiaomi-redmi-note-3-crash-test

Pour rappel, le Xiaomi Redmi Note 3 est fait de métal, dispose d’un écran de 5,5 pouces Full HD et d’un SoC Helio X10 avec 16 ou 32 GB de stockage et 2 ou 3 GB de RAM suivant les versions. Il est proposé au tarif attractif de 200 euros. Il subit aujourd’hui un test de torture.

Alors certes, nous n’allons pas dire que c’est le premier crash test que nous observons. Néanmoins, ceux réalisés de la part des constructeurs eux-mêmes sont relativement rares, et celui qui concerne ce Redmi Note 3 est étonnant.

Il semble résister à tout : à des clés, des pièces de monnaie, une masse, des ciseaux. Hugo Barra se met même en scène pour deux des tests qui apparaissent comme les plus rudes. Le téléphone se fait rouler dessus par un Hoverboard et même une voiture.

Nous pourrions nous attendre à ce qu’il soit brisé à la suite de ces tests, mais dans aucun des cas il n’a subi de dégâts, ce qui nous permet de nous intéresser au verre employé par ce smartphone. Souvenons-nous, à titre de comparaison que le Galaxy S7 ne résistait pas à un trottoir.

Le constructeur chinois a longtemps entretenu le flou autour du verre de son Redmi Note 3. Néanmoins, nous observons grâce au test de Vickers que sa dureté s’établit entre 649 kg/mm² et 670 kg/mm².

Si nous observons ces chiffres, ils correspondent au fameux Gorilla Glass 3 de Corning, verre qui équipe par exemple le LG G4 et tant d’autres smartphones, et qui a déjà malheureusement été brises de nombreuses fois. Ce qui n’est absolument pas le cas du nouveau Motorola X Force, qui semble paré à toute épreuve.

Tout cela pour vous dire qu’un crash test constructeur n’a pas pour but de dénigrer leurs produits, et si l’on ne va pas traiter Xiaomi de menteurs, il y a fort à parier qu’il y ait un tant soit peu de mise en scène dans cette vidéo.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !