Xiaomi ne sera pas présent au Mobile World Congress 2017

Si vous pensiez pouvoir découvrir le futur Xiaomi Mi6 dans quelques mois seulement à Barcelone, vous allez être déçus : l’entreprise vient en effet d’officiellement annoncer qu’il ne serait pas présent à la Mobile World Congress de 2017. Contrairement à 2016, nous devrons donc attendre un événement organisé par la marque en Chine pour découvrir son avenir.

Xiaomi Mi5

Il y a peu s’est déroulé le Consumer Electronic Show (CES), qui marque le début de la période de conférences de début d’année. Toutefois, ce dernier est un peu trop généraliste dans le secteur de la high-tech, faisant que les constructeurs de smartphone n’y sont pas massivement présents.

Ceux-ci préfèrent plutôt être présents au Mobile World Congress, le salon de février se déroulant à Barcelone. L’année dernière, le constructeur chinois Xiaomi y faisait ses premiers pas pour nous présenter le Xiaomi Mi5, qui a connu en fin d’année une nouvelle version Mi5S tout aussi attirante.

Vous attendiez avec impatience l’édition 2017 de la MWC pour découvrir le Mi6 ? C’est bien dommage. Aujourd’hui, un porte-parole de la marque a en effet confirmé qu’elle ne serait absolument pas présente à l’événement.

On ne peut s’empêcher d’y voir un pas en arrière de sa part, alors que celui-ci n’a pas cessé de montrer son ambition de s’étendre à l’Amérique et en Europe au cours de l’année précédente. La scène de la MWC est parfaite pour cela, mais il est possible que celui-ci ne soit pas encore prêt.

Une dernière nouvelle tourne le couteau dans la plaie aujourd’hui : nous apprenons le départ d’Hugo Barra pour Facebook. L’homme, qui officiait auparavant chez Google, a été le visage à l’international de la marque jusqu’à présent.

Difficile donc de ne pas relier ces deux nouvelles entre elles, quand bien même elles peuvent être totalement séparées. Espérons que cela ne ralentisse pas les plans d’expansion du constructeur, que l’on a hâte de voir sur nos terres.

Réagissez à cet article !
  • Sam

    Du coup xiaomi ne sera jamais internationale ! Tant pis pour nous.

    • lobo33

      Il ne faut pas dire “jamais” ou “toujours”. Ce qui est sûr, c’est que l’international, ça coûte. N’importe quel commercial sait cela. Une internationalisation, c’est une distribution, un réseau commercial et tout le bazar. OnePlus en a tiré les premières leçons et malgré une internationalisation “à minima” le flagship killer est maintenant à 450 €. Donc tant que Xiaomi fait sa pelote en Chine, pourquoi se développer à l’inter ? Huawei l’a fait et on voit bien que les tarifs suivent !

      • Sam

        Oui tu as certainement raison, mais le marché du smartphone commence à se stabiliser, d’ici peu ça sera trop tard à mon avis.

        • lobo33

          Je suis d’accord sur le fait que ce sera trop tard. Probablement la raison du départ de Bara vers des cieux plus prometteurs !

    • Tapian

      Tu es communiste, tu veux pousser la chansonnette ??
      sinon tu peux retirer le “e”… ;)
      et pour info Xiaomi est déjà présent à l’international

      • noox

        Effectivement on l’a vu lors du CES qu’ils étaient présent à l’international :D

        • Tapian

          Mais ce n’est pas une obligation.. et puis le CES à part les Tv et les voitures autonomes.. :)

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Santé : comment votre smartphone peut vous aider à être plus actif ?

A l’heure des bracelets de fitness connectés et des applications destinée à la santé et à l’activité physique, il est faux de penser que la technologie nous pousse à devenir sédentaire. Comment pouvez-vous faire de votre smartphone votre coach pour améliorer votre forme physique ?

VOD : Free prend 20% du capital de CanalPlay, la concurrence ne va pas apprécier

Free vient de prendre une participation à hauteur de 20% dans le capital de CanalPlay et cela risque de ne pas beaucoup plaire aux autres opérateurs. Alors que ces derniers investissent de plus en plus d’argent dans le contenu et font face à la concurrence féroce de Netflix, Free risque bien de causer quelques remous.

150c22a958b593df2624f419e9dd41e2::::::::::::::::::::