Le Xiaomi Mi5 sauve la vie d’un policier en stoppant un coup de couteau

Un smartphone peut parfois sauver une vie en faisant office de boucler. Habituellement, c’est contre les balles qu’ils excellent mais récemment, un Xiaomi Mi5 est parvenu à sauver la vie de son propriétaire, en stoppant un coup de couteau qui lui était destiné. Notez qu’à l’issue de cet incident, le téléphone est endommagé et tordu mais il fonctionne toujours.

xiaomi mi5 couteau

On pensait le Xiaomi Mi5 fragile, cette histoire nous aura finalement prouvé le contraire. L’information a été dévoilée par l’analyste Kevin Wang et pour cause puisque le policier en question n’est autre que son propre frère. Tout ce qu’on sait, c’est que le téléphone lui a sauvé la vie en prenant le coup de couteau à sa place.

Au vu des photos qu’il a posté sur Weibo, on imagine que le coup de couteau a frappé l’arrière du téléphone. Le Xiaomi Mi5 en question est tordu, en revanche, il n’est pas aussi endommagé qu’on aurait pu le craindre puisqu’il fonctionne toujours. Il n’atteint pas encore le niveau de résistance d’un Nokia 3310 mais on reste tout de même impressionné de voir que son écran s’allume toujours après un tel choc.

Ce n’est pas la première fois qu’un smartphone fait office de bouclier. En octobre dernier, un Nokia 301 avait sauvé la vie de son propriétaire en stoppant une balle qui lui était destinée. En mai 2014, la même chose s’était produite avec un Nokia Lumia 520. Fin 2013, c’est un HTC Evo 3D qui sauvait une vie à son tour, en Floride, durant un hold up.

Les cas recensés sont, comme vous l’aurez compris, nombreux. Début 2015, c’est un Galaxy Note 2 qui avait sauvé la vie de son propriétaire, également représentant des forces de l’ordre et en août 2014, un Samsung Galaxy Mega recevait une balle à son tour lors d’une rixe dans un bar.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SMS au volant : un chauffard percute la voiture des gendarmes

A cause d’un SMS au volant un conducteur des Côtes-d’Armor s’est encastré jeudi 14 septembre 2018 dans une voiture de gendarmes. Circonstance aggravante : le conducteur qui avait 0,67 mg/L d’alcool a légèrement blessé deux agents. La gendarmerie des Côtes-d’Armor dénonce…