[MAJ] Xiaomi Mi5 : presque 17 millions de réservations pour la vente flash

MAJ : Les réservations du Xiaomi Mi5 se seront clôturées à pas moins de 16,8 millions de réservations ! Attention toutefois, il ne s’agit que d’une inscription sans acompte afin d’avoir accès aux ventes flash du téléphone. La première a eu lieu hier, et s’est terminée aussi vite qu’elle n’a commencé.

Le Xiaomi Mi5 a été annoncé il y a seulement 5 jours et déjà ses futurs acheteurs se pressent. Les inscriptions pour sa première vente flash sont désormais ouvertes et plus de 14 millions d’acheteurs potentiels sont désormais inscrits. Ça commence fort pour le nouveau monstre chinois !

Attendu au prix de 280 euros dans sa version proposant 3 Go de RAM et 32 Go de stockage et 370 euros dans sa version avec 4 Go de RAM et 128 Go de stockage, le Xiaomi Mi5 est la star du MWC 2016 et le haut de gamme du moment proposant le meilleur rapport qualité prix. On ne sera donc pas surpris de constater que 14,4 millions de consommateurs envisagent déjà de l’acheter mais ce chiffre reste néanmoins élevé et c’est déjà le signe que le Mi5 sera un succès.

L’an dernier, Xiaomi est parvenu à écouler seulement 70 millions de smartphones. Une belle performance mais qui reste néanmoins en dessous de l’objectif de 80 millions que la société s’était fixé. Il est clair que si le successeur du Mi4 était arrivé l’an dernier, cet objectif aurait été atteint sans problème.

Il est bien sûr difficile de spéculer sur combien de Xiaomi Mi5 seront réellement vendus lors de la vente flash qui se déroulera demain, mardi 1er mars, ni combien de stocks seront disponibles mais il y a de fortes chances pour que d’ici quelques jours, Xiaomi annonce un lancement spectaculaire pour son dernier smartphone.

Il faut dire que quand on peut disposer d’un smartphone flambant neuf, rassemblant un processeur Snapdragon 820 et toutes les dernières technologies en date pour la moitié du prix d’un Galaxy S7 et d’un LG G5, le choix est vite fait pour les consommateurs chinois.

Meilleur prix :

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • iAndroid

    Ne me dites pas que Xiaomi n’a pas les moyens de le rendre compatible 4G 800 Mhz et de le vendre en Europe. Parce qu’avoir ce produit pour moitié moins cher qu’un S7, G5 ou iPhone là on a LE produit à donner un coup de pied dans la fourmilière qui s’en met plein les fouilles avec leurs jouets à 700 balles.

    • emmanuel milcent

      Pour une fois on est d’accord. Le problème n’est pas là, c’est que Xiaomi ne gagne quasiment rien avec ses  » devices  » en eux-mêmes, ce ne sont que des portes d’entrée pour gagner de l’argent avec leur store, la musique, la vidéo, les fonds d’écran… Xiaomi donc donc adapter ses services pour qu’il lui rapportent en Europe et compensent ce qu’il ne gagne pas avec ses  » devices « . Car là est son business model. C’est pour cela que ça prend bien plus de temps.

    • Michael

      Le problème est multiple pour eux…

      -Là où ils sont ils s’en fiche royal des brevets des autres, ils plagient comme des porcs en toute impunité, le jour où ça sort de chine t’es certain qu’ils se prennent un procès de la part d’Apple, Samsung et d’autres.
      -L’Europe ça coûte cher, le jour où tu le trouvera dans un magasin près de chez toi il sera 150€ plus cher, voir plus si la marque veut pigeonner les « riches » européens.

      • geoffrey gil

        Non mais même 150€ plus cher ça reste bien bien moins cher qu’un S7 ou G5 et de loin, donc pas de soucis sur les ventes en Europe aussi

      • PSG1973

        tkt pas les riches europeens se font deja pigeonnaient a tout va avec des smartphone a 800 euros dont le cout de fabrication ne depasse pas 200 euros……300% de marge net qu’ils se font les samsung et autres apple…….

        • sachouba

          Ouiiii, bien sûr.
          Ce qui explique que les bénéfices de la division mobile de Samsung représentent 9% du chiffre d’affaire, fin 2015.

      • PSG1973

        les chinois plagient les européens et américains……..les américains et européens exploitent les chinois………..

      • christophe hofmann

        Ils ne s’en fiche absolument pas des brevets.
        D’ailleurs en Inde c’est pas comme en Chine. Ils sont très regardant sur les brevets.
        Le seul problème qu’ils ont eut c’est avec leurs smartphones équipés de puce mediatek.
        Parce que les brevets d’Ericson pour la 3G n’étaient pas inclus avec.
        Alors qu’avec les puces Qualcomm, Ils le sont.
        D’ailleurs seul les smartphones équipé de puces mediatek, étaient concernés par l’interdiction de vente en Inde. Et comme une grande majorités de smartphones Xiaomi sont équipés en Qualcomm, ce n’est pas vraiment un problème.

    • momoto33127

      Il est physiquement compatible, juste bloqué hardware, il existe des méthodes pour le debloquer avec les NV Data, quelques recherches suffisent pour trouver comment faire, mais pour conclure: il est compatible avec toutes les fréquences que supporte le Snapdragon S820 (c’est a dire toute?), mais il faut les debloquer

      • christophe hofmann

        Oui enfin pour le moment, J’ai jamais vu personne qui a réussi à les débloquer comme tu le dit.
        Chaques fréquences coûtes de l’argent. Et comme les pays ont sont vendu les smartphones Xiaomi n’utilsent pas la 800. Pas de 800 pour le moment..

        • momoto33127

          Toi tu n’en a jamais vu, mais c’est pas pour autant que d’autre n’ont pas réussi…

          • christophe hofmann

            J’attends t’es sources alors. Des preuves quoi.
            Parce que c’est un peu facile de dire que ça fonctionne sans aucunes preuves.
            Le 4 mars 2016 17:25, « Disqus » a écrit :

  • MrcheGuev

    Wow xiaomi ❤ ! Rien que ces pré-ventes de xiaomi me font penser que cette année sera une grande année pour xiaomi ! Croisons les doigts pour la barre des 90 voir 100 millions de devices !

    • Tapian

      C’est clair le Mi5 en début d’année c’est une bonne chose, le redmi note pro 3 va également faire mal.. Puis ce sera le tour du Mi note2 Mi note 2 pro.. Bref que du bon

    • emmanuel milcent

      A l’aide Blaise ;) Largement plus de 100 millions vu ce qui va suivre ensuite, comme le dit Tapian. Il se pourrait même que Xiaomi repasse devant Huawei si tout ce qui va suivre est de ce niveau :)

      • Koska

        Coule Raoul ;)

      • alchi

        Xiaomi ne passera jamais devant Huawei en visant uniquement la Chine et l’Inde ! Certes, le nombre d’habitants est énorme, mais la richesse se trouve en Europe et aux USA et ils y a beaucoup plus d’acheteurs potentiels dans ces continents.

        • Tony Fiant

          A mon avis, c’est prévu, attaquer les marchés un par un, l’occident, marché le plus « mur » devant être traité après, tout ceci est très logique et je vois mal un constructeur chinois zapper pareille opportunité.

        • christophe hofmann

          Xiaomi ne vise pas que le Chine et L’Inde.
          Ils visent aussi le Brésil, Ils devraient aussi bientôt débarquer en Russie et Afrique du Sud.
          Bref,je pense qu’ils savent très bien ce qu’ils fonds et n’ont sûrement pas besoin de t’es conseils.
          L’Europe et les États-Unis sont des marchés complètement saturé. Donc très dure à conquérir.
          Et encore trop de smartphones sont vendu par les opérateurs, En plusieurs fois. Certe cette façon d’acheter un smartphone ,est entrain de s’inverser sur notre continent,et peut être plus vite que l’avais prévu Xiaomi. C’est bien pour cette raison qu’ils pourraient débarquer en France, et quelques autres pays d’Europe en 2017.

  • Axel Mortaigne

    Bonjour, je suis très intéressé par ce téléphone ! Je m’était fait plaisir en m’offrant un iPhone 6 à sa sortie mais en déboursant une grosse somme CONTRAIREMENT à un achat chez Xiaomi !

    Quand je vois ce que propose ce téléphone, c’est « interdit » de passer à coté ! Bonne qualité de fabrication, puissant, beau etc… Malheureusement, je vois que ce n’est pas vendu en France…

    Alors comme ça se passe ? où acheter? Si on a un problème avec ce téléphone, comment fonctionnent les services après vente?

    Merci d’avance pour vos réponses !

    • Tapian

      Faut passer par des sites d’import serieux.
      Va voir du coté de smartophone, tout est expliqué en français, tu peux poser des questions par mail en français on te répond dans la même langue.

    • gkeli

      pas de sav en europe par contre

    • mouss

      bonjour, je viens de le commander cher xiaomi-france qui assure le sav.
      ils ne font pas partie de xiaomi, ils vendent tous leur produit.

    • christophe hofmann

      Moi je ne te conseille vraiment pas Xiaomi France. Déjà parce que avec un tel nom ,Ils cherchent à tromper les acheteurs comme toi, qui ne connaissent pas la marque, et donc quand ils tapent Xiaomi tombent sur ce site et ce disent forcément que c’est un site officiel de Xiaomi, pour les Français.
      Alors que c’est faux.
      En suite à ce que j’ai pu lire sur certaines forum, leur SAV est une blague.
      Donc, Si tu veux un SAV sérieux, Je te conseille plutôt smartophone.com , Ou ibuygou.com même si smartophone est un peu plus sérieux que ibuygou les deux boutiques sont très fiables.
      Par contre comme tu dois tant douté il faudra que tu le renvoie en Chine,a t’es propres frais, et c’est pas donné. Après, moi j’ai jamais eut de problèmes avec Mai’s Smartphones Xiaomi que j’ai acheté .En tout 4. Mais ça put toujours arriver, personne n’est à l’abri d’un défaut de fabrication.
      Après je te conseille de ne pas le commander tout de suite. Tu ne sera pas quand tu va le recevoir, et pour le moment, tant que miui-france ou Xiaomi.eu ne le reçois pas , Et travaille dessus.il ne sera pas traduit.
      À moins qu’il sorte directement avec une Rom global stable. Mais ça reste à voir.
      Donc attend quelques semaines pour l’acheter, Tu le paiera moins chère, Et tu sera sur de l’avoir en Français dans une Rom qui n’est pas trafiqué à la Chinoise pleine de malware.

  • Tony Fiant

    Bien qu’il n’ait vendu « que » 70 mega téléphones, un futur grand acteur du marché se met en place et c’est une très bonne chose, cela pourra faire bousculer les politiques tarifaires de certains…