Xiaomi Mi 8 Explorer : le dos en verre transparent montre de faux composants !

Xiaomi a présenté trois nouveaux Mi 8 dont le Mi 8 Explorer, qui a capté l’attention avec son coloris transparent laissant voir les composants sous le verre. Sauf qu’il ne s’agit en réalité pas des vrais composants qui font fonctionner le smartphone, mais de faux en plastique qui ne sont là que pour des raisons esthétiques. Certaines sources parlaient même initialement d’un « autocollant ». Xiaomi a dans un premier temps démenti avant d’être contredit par de multiples sources chinoises.

mi 8 explorer

Si, comme nous, vous regardez régulièrement les vidéos de la chaine YouTube JerryRigEverything (et les commentaires en dessous des vidéos) vous savez sans doute que les coloris transparents deviennent un véritable « truc » qui attirent de plus en plus de personnes. Au point que des guides pour rendre soi-même le dos d’un smartphone transparent (à vos risques et périls) pullulent sur le web. Xiaomi semble en avoir pris acte avec son Mi 8 Explorer. Ce smartphone se distingue par son dos en verre fumé transparent qui laisse entrevoir ce qui est présenté comme un bout de carte-mère.

Xiaomi Mi 8 Explorer transparent : les composants que l’on voit sous le verre sont faux !

Le SoC Snapdragon 845, la RAM, quelques condensateurs et résistances, le tout dans un agencement particulièrement esthétique. Mais plusieurs indices montrent qu’il s’agit en réalité de faux composants. Le premier à hausser les sourcils est un modérateur du forum chinois HTC pour lequel Xiaomi a tout simplement mis… un autocollant sous le verre. Il explique ainsi qu’il manque les câbles, caloducs et que dans tous les cas la position des composants ne permettrait pas leur refroidissement correct. Normalement sur ce type d’appareil, le blindage des composants est de rigueur, là on voit des composants assez rares montrer nus, comme le SoC.

Alors que plusieurs sites ont commencé à relayer l’information, Xiaomi a vivement démenti qu’il s’agissait d’un autocollant à nos confrères de The Verge : « le dos transparent du Mi 8 est bel et bien fait de verre transparent, et il n’y a pas d’autocollant avec une image dessus. Les pièces que vous voyez sur la moitié supérieure, par exemple, sont des pièces de la vraie carte-mère ». Or dans la foulée, plusieurs média ont continué à prendre le contrepied de Xiaomi. Ainsi on apprend d’une source interne du constructeur, citée par Engadget, que « les composants sont bien physiques, et ne sont donc pas un autocollant. MAIS, c’est un morceau de circuit qui n’a aucun rôle dans le fonctionnement du téléphone. L’enlever n’affecte aucune fonctionnalité du téléphone ».

Ce qui, paradoxalement, ne contredit pas du tout les déclarations de Xiaomi. Le journaliste d’Engaget Richard Lai se dit désormais convaincu que ces composants « font partie du blindage RF » qui protège les vrais composants en-dessous. De vrais composants (probablement des puces qui n’ont pas passé le contrôle qualité) qui sont donc simplement collés sur cette partie autrement peu esthétique avec un dos transparent. Bien sûr, il faudra le confirmer avec un vrai smartphone entre les mains, et potentiellement un démontage par iFixit. Que pensez-vous de ce coloris, de cette « astuce » et de la défense de Xiaomi ? Partagez votre avis dans les commentaires !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !