Xiaomi fabriquerait prochainement ses propres processeurs !

Date de dernière mise à jour : le 18 mai 2016 à 16 h 12 min

Xiaomi et Mediatek travaillent ensemble depuis un moment maintenant et seuls quelques smartphones de Xiaomi, comme les Mi1/2/3/4, n’étaient pas dotés d’une puce Mediatek mais d’une puce Qualcomm. Mais selon les médias chinois, ce ne serait pas un changement simplement temporaire.

C’était en raison d’un problème de stock venant du Taïwanais Mediatek pour leurs puces compatibles LTE que XIaomi s’est tourné vers l’Américain Qualcomm, l’un des géants du secteur auprès duquel se fournisse bon nombre de grandes marques avec ses produits-phares comme le snapdragon 801 et 805.

Le média chinois CNBeta est allé encore plus loin et déclare que Xiaomi ne se contenterait pas d’un changement temporaire de fournisseur pour ses SoC étant donné que le fondeur Mediatek aurait mis fin à l’accord avec la société chinoise. Information que ni Mediatek, ni Xiaomi n’a confirmé ou infirmé, précisons-le !

N’oublions pas aussi qu’il y a quelques semaines de ça Xiaomi est devenu l’actionnaire majoritaire (à 51%) de la société Leadcore, un fabricant de puce. Tout laisse présager une envie d’émancipation de la part de Xiaomi qui, avec ses propres puces, pourrait être plus indépendant encore et plus libre dans sa ligne de production.

Les rumeurs quant à la relation entre Mediatek et Xiaomi qui seraient en train de se détériorer ne sont pas nouvelles mais s’accentuent avec le fait que Xiaomi remplace les anciennes puces Mediatek par des puces Qualcomm sur certains de ses modèles (Redmi Original ou encore Redmi Note) en faisant passer ça pour une « amélioration ».

C’est alors tout à fait logique que Mediatek ne soit pas le plus heureux du trio et que les relations se tendent entre les deux protagonistes. En prenant la 3ème place des plus gros constructeurs de téléphones dans le monde, Xiaomi voit les choses en grand. Un partenariat verra-t-il le jour avec Qualcomm ? Xiaomi s’émancipera-t-il avec ses propres puces ? L’avenir nous le dira, de l’avenir il en a ce constructeur chinois !

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Stéphane

    Vous faites erreur quand vous dites « seuls les derniers smartphones de Xiaomi, comme le Mi4, n’étaient pas dotés d’une puce Mediatek mais d’une puce Qualcomm. »
    Les mi1 et m1s était basés sur des Snapdragon S3 (Qualcomm)
    Les mi2 et mi2s (j’en ai eu un) disposaient de Snapdragon S4 (toujours Qualcomm et d’ailleurs ils ont eu ce processeur avant LG)
    Le mi3 à un s800 (encore Snapdragon)
    En fait, xiaomi à utilisé des processeurs Mediatek sur ses produits d’entrée de gamme tels que les redmi et hongmi qui sont relativement récents par rapport à l’histoire de Xiaomi.

    • Richard

      Tout est dit ;)

    • lemaitre

      Tout à fait vrai ! bravo Stéphane. Franchement se séparer de Médiatek n’est pas une mauvaise chose vu les perf médiocres de leurs SOC! xiaomi ne s’en portera que mieux

    • Manu

      il me semble que la gamme redmi a un s400…

    • Exødia

      Non mais cette info tourne sur tous les sites d’informations android donc il la recopie sans savoir si c’est juste comme d’habitude. Ah , au fait si vous me censurer le message, c’est que la vérité vous blesse.