Xiaomi : la fête est finie, les prix faramineux à la Apple et Samsung arrivent

Maj. le 19 octobre 2016 à 9 h 15 min

Vous êtes fans de Xiaomi pour ses smartphones aux excellents rapports qualité-prix ? La fête est finie. Avec le Xiaomi Mi Note 2, le constructeur pourrait bien signer la fin d’une époque. Comme Apple et Samsung, Xiaomi s’apprête à vendre ses produits à des prix faramineux. Il fallait s’y attendre. On vous explique pourquoi.

xiaomi-mi5s-officiel

Rien n’est encore officiel mais il semblerait bien que Xiaomi ait décidé de revoir sa politique de prix. Le constructeur chinois, pourtant connu pour ses tarifs très avantageux, s’apprêterait à commercialiser son prochain Mi Note 2 à 769 euros !

Un prix tout simplement hallucinant pour tout fan de la marque, plus habitué à des tarifs avoisinant les 500 euros pour un modèle haut de gamme. C’est d’ailleurs la grande force de Xiaomi aujourd’hui. Mais il semble inéluctable que cette politique va prendre fin un jour.

Une stratégie de prix insoutenable dans le temps

A l’heure actuelle, Xiaomi affiche une politique de prix extrêmement intéressante pour le consommateur, mais pas pour l’entreprise. Car à l’heure actuelle, ce qui permet à Xiaomi d’afficher de tels tarif, ce sont les marges.

Nous avions étudié de plus près la stratégie de Xiaomi dans un long dossier sur le Xiaomi Mi5. Pour faire simple, l’entreprise a choisi de proposer des smartphones au rapport qualité-prix imbattable. Les composants sont les mêmes que ceux des haut de gamme actuels mais les prix sont bien différents.

Xiaomi mise donc sur le volume pour dégager des profits. Pour faire simple, il vaut mieux dégager 10 dollars sur chaque smartphone et en vendre 1 million que dégager 30 dollars par produit mais n’en vendre que 100 000.

xiaomi-hugo-barra-impressionne-croissance-constructeur-chinois

Le problème pour Xiaomi c’est que le marché est de plus en plus concurrentiel et que d’autres constructeurs chinois ont misé sur la même stratégie. Xiaomi perd donc logiquement des parts de marché, non seulement sur ses terres, mais également à l’international où d’autres marques sont déjà implantées. On pense à Huawei, Honor ou encore OnePlus.

Il semble presque obligatoire pour Xiaomi d’augmenter ses prix s’il veut continuer à dégager des bénéfices. La marque va voir ses ventes diminuer, il doit donc dégager davantage de marge pour chaque produit. Et s’étendre.

L’international ça coûte cher

Pour continuer de peser sur le marché des smartphones, Xiaomi n’a donc pas d’autre choix que de s’internationaliser. La firme a dores et déjà affiché ses intentions mais prend son temps.

Première étape, les Etats-Unis. C’est sur ce marché que Xiaomi compte se faire un grand nom auprès du grand public. Mais qui dit international dit davantage de coûts. Il faut produire davantage, prendre plus de risques, livrer à l’autre bout du monde, si possible faire des lancement simultanés. Tout n’est pas simple, et surtout tout a un prix.

Pour s’implanter aux Etats-Unis puis ailleurs, Xiaomi va devoir établir une toute nouvelle stratégie. Il va falloir qu’il se construise une autre image. Xiaomi ne doit pas être un outsider, mais un acteur majeur, comme Huawei a réussi à le faire.

Mais pour y parvenir, Huawei n’a pas eu d’autre choix que d’augmenter les prix de ses smartphones. Huawei s’est fait connaître avec des produits à 500 euros en import, tout comme Xiaomi. Mais l’entreprise a dû investir et se créer une image. Et pour se créer une image à l’international, il faut un budget marketing conséquent. Aujourd’hui, Xiaomi n’investit pas beaucoup en marketing. Un matraquage est indispensable pour toucher les masses.

xiaomi expansion international

Par ailleurs, il faut une vraie stratégie d’après-vente. Pour le moment, à l’international, Xiaomi profite d’une grande communauté d’utilisateurs qui s’entraident sur les forums. Mais dans une commercialisation de masse, il faut un vrai service après-vente. Et là encore, tout ceci a un coût. Alors comment augmenter ses marges sans augmenter ses prix ? Dans un tel contexte c’est impossible. D’autant qu’à l’heure actuelle, les autres constructeurs ne se privent pas de ces augmentations.

Pourquoi pas moi ?

Pourquoi Xiaomi qui figure parmi les plus grands constructeurs au monde ne pourrait-il pas augmenter ses prix ? Loin de nous l’idée de donner raison à une telle tendance, mais les faits sont là. Tous les constructeurs aujourd’hui ou presque proposent des modèles haut de gamme à des prix mirobolants. Pourquoi Xiaomi devrait-il s’en priver ?

Les produits de la marque sont dignes des haut de gamme de HTC, LG, Motorola, Samsung ou Apple. Alors pourquoi ne pas pratiquer leurs prix ? Après tout, il y a des consommateurs prêts à acheter des produits à de tels tarifs.

Nous avons beau nous offusquer de la hausse des prix des smartphones haut de gamme, ils se vendent très bien. Ce n’est pas Apple ou Samsung qui diront le contraire. Les Galaxy S et les iPhone sont sans aucun doute les smartphones qui se vendent le plus aujourd’hui. Et pourtant ce sont aussi les plus chers.

Huawei l’a bien compris et a pris son temps pour peaufiner sa stratégie. La marque a attaqué le marché comme challenger avec des prix défiant toute concurrence. Et puis en s’internationalisant, le constructeur a peu à peu augmenter ses prix pour atteindre des sommets. Et ça continue de marcher. Huawei est aujourd’hui le troisième constructeur mondial derrière Samsung et Apple.

xiaomi-1000-magasins

Pourquoi Xiaomi ne pourrait-il pas en faire autant ? L’entreprise a les moyens et les ressources pour le faire. Et aux commandes le PDG ainsi que son second, Hugo Barra, un ancien cadre de chez Google, ont les épaules pour porter un tel projet.

Money money money !

Evidemment après toutes ces explications vous vous dites qu’il existe un fossé entre des smartphones à 500 euros et à 769 euros. Et vous avez raison. Le principal problème pour le consommateur, c’est que les constructeurs profitent de leur nouvelle stratégie pour augmenter considérablement leurs marges.

Après des mois voire des années à serrer les coûts mais surtout les marges, les marques rattrapent leur retard. Les marges sont bien plus importantes, et elles ne servent pas seulement à compenser l’internationalisation ou autres surcoûts.

L’internationalisation n’est en fait qu’une belle aubaine pour la plupart des constructeurs pour augmenter leurs prix significativement. Mais lorsque l’on connaît les coûts liés à la mise sur le marché d’un smartphone haut de gamme et les prix de vente, il n’y a plus aucune excuse.

xiaomi-ejecte-top-5

On peut parler de la R&D, du marketing et tout autre coût qui réduisent la marge. Mais au final, elles restent hallucinantes. Alors oui, les entreprises sont là pour faire du profit, pas pour faire plaisir aux consommateurs.

Et jusqu’à maintenant Xiaomi a eu cette image d’entreprise qui tenait compte de ses utilisateurs. Pas sûr qu’en adoptant une nouvelle politique tarifaire, calquée sur celle de Samsung et d’Apple, l’entreprise continue de jouir de ce statut d’entreprise à l’écoute. Seul l’avenir nous le dira. Réponse bientôt lors de l’annonce du Xiaomi Mi Note 2.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Que risque votre smartphone s’il reste exposé au soleil ?

Oublier son smartphone au soleil, c’est vraiment la loose. Pour vous convaincre qu’il faut être vigilant, particulièrement en ces temps de grande chaleur, voici un rappel des risques encourus par votre smartphone s’il reste exposé au soleil.