Xiaomi explose ses propres objectifs de ventes et vise le top 500 des plus grandes entreprises

En 2017, rien n’arrête Xiaomi. Selon IDC, au troisième trimestre, la firme a rencontré une croissance de plus de 102% par rapport à 2016. En termes de ventes et de chiffre d’affaires, le constructeur chinois a même dépassé ses propres objectifs. À présent, le PDG Lei Jun compte se hisser dans le top Fortune 500 des plus grandes entreprises du monde dès 2018. 

xiaomi fortune 500 2018

Ce dimanche 5 novembre 2017, Xiaomi a inauguré sa nouvelle boutique Mi Home à Shenzhen, en Chine. Cette immense boutique s’étend sur 650 mètres répartis sur deux étages, et se présente comme le nouveau  « flagship store » de Xiaomi. Dans le cadre de cette inauguration, le PDG de Xiaomi, Lei Jun, a annoncé son intention de se hisser dans le top Fortune 500 des plus grandes entreprises du monde, toutes catégories confondues, dès 2018. Un objectif ambitieux, à la hauteur des exploits commerciaux réalisés par Xiaomi au cours de l’année 2017.

Entre janvier et octobre 2017, Xiaomi est parvenue à vendre 70 millions de smartphones. L’entreprise a donc atteint son objectif annuel en seulement 10 mois. Elle est également parvenue à atteindre son objectif en termes de revenus annuels, fixé à 100 milliards de Yuans, soit environ 13 milliards d’euros. La firme a donc revu ses objectifs à la hausse, et vise désormais 90 millions de ventes pour 2017. Selon les rumeurs, Xiaomi pourrait lancer les Redmi 5, et Redmi 5 Plus et Redmi Note 5 avant la fin de l’année, ce qui devrait effectivement lui permettre d’atteindre ce nouveau cap.

Xiaomi pourrait bientôt rattraper son rival Huawei

Selon le rapport d’IDC pour le troisième trimestre 2017, Xiaomi occupe actuellement la cinquième position du classement mondial des constructeurs de smartphones. Au cours du trimestre en question, la firme est parvenue à vendre 27,6 millions de smartphones. Sa croissance s’élève donc à 102,6% par rapport au troisième trimestre 2016, et ses parts du marché sont passées de 3,7% à 7,4%. Une évolution ahurissante, qui prouve que Xiaomi est loin d’avoir dit son dernier mot face à son rival et compatriote Huawei. Avec l’arrivée d’une première boutique Xiaomi européenne en Espagne, la croissance devrait se poursuivre.

Pour rappel, le classement Fortune Global 500 est une liste publiée chaque année par le magazine américain Fortune, regroupant les 500 plus grandes entreprises du monde entier. En 2017, ce classement de prestige comportait un nombre record de 115 entreprises chinoises. Huawei se hisse notamment à la 83ème place. Parmi les autres firmes chinoises listées, on dénombre le géant du jeu vidéo Tencent, et le leader du e-commerce Alibaba. Xiaomi semble en bonne voie pour se hisser dans le classement. Le PDG Lei Jun compte également atteindre un chiffre d’affaires de 1 billion de yuans (130 milliards d’euros) d’ici 10 ans.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
6b6a92d5f0438cdc58f5d8f8fc32fcb377777777777777777777777777777777