Xiaomi devient le second constructeur de trackers d’activité en captant 25% du marché

Maj. le 16 septembre 2015 à 18 h 49 min

Absent du secteur il y a tout juste un an, Xiaomi a effectué une ascension spectaculaire et vient de se hisser au rang de second constructeur mondial de trackers d’activité. En provenance du cabinet d’analyse IDC, cette étude nous donne de nombreuses informations sur l’évolution de ce tout nouveau marché.

A lire : Xiaomi : Hugo Barra dévoile les secrets de si petits prix !

idc-graphique

Et les chiffres donnent le vertige, Xiaomi capte désormais 25% du marché en ayant écoulé 2,8 millions d’appareils au premier trimestre 2015, contre seulement 8,20% au cours du dernier trimestre 2014 et 5% le trimestre précédent. Une évolution spectaculaire, qui est due, entre autres, au lancement du Mi Band, un tracker efficace, compact et autonome, vendu à moins de 15 $. Un tarif très compétitif qui a permis à Xiaomi de percer très rapidement sur le marché.

Le constructeur applique cette stratégie à tous les secteurs dans lesquels il se lance, avec, très souvent, un succès rapide et impressionnant. Rognant fortement sur ses marges, Xiaomi tente de les compenser en écoulant une plus grande quantité d’appareils, afin d’engranger des bénéfices toujours plus conséquents.

idc-données

Fitbit reste bien évidemment le leader incontesté du secteur, avec près de 3,9 millions de trackers écoulés au premier trimestre 2015 (1,1 millions de plus que Xiaomi), captant ainsi près de 34,6% du marché. Par rapport au premier trimestre 2014, où Xiaomi était encore absent du marché, tous les fabricants ont vu leurs ventes plus que doubler. Néanmoins, si l’on ne parle qu’en termes de parts de marché, Fitbit, Jawbone, Samsung ou encore Garmin ont tous fortement perdu du terrain face à Xiaomi, qui s’est imposé comme l’un des nouveaux leader de ce secteur en pleine expansion.

En effet, il s’est écoulé 11,4 millions de trackers d’activité au premier trimestre 2015 contre 3,8 millions un an auparavant, c’est trois fois plus !

Via

Réagissez à cet article !
  • Insomnia

    En même XIAOMI propose des prix assez bas comparé au reste des constructeurs tout en préservant la qualité.

    • Maxou

      J’ai récemment acheté les dernier Xiaomi piston v3, j’avoue que je suis incroyablement surpris par leur qualité audio comme les finitions, de très bonne basse, très beau design avec fil en kevlar, pour le prix difficile de trouver mieux.

      • emmanuel milcent

        C’est clair, je les ai aussi :)

        • Maxou

          je me demande si ils sont vendu avec les derniers Mi Note, si c’est le cas, c’est l’une des rares marque à mettre des écouteurs d’aussi bonne qualité avec leurs téléphones, mes écouteurs Samsung font pale figure autant niveau son que finition face au piston v3.

          • emmanuel milcent

            ça m’étonnerai franchement que Xiaomi les fournisse avec les Mi Note. Par contre, avec un smartphone ou une tablette Xiaomi, on en tirera le meilleur car toutes les fonctions de la télécommande ne sont pas compatibles avec tous les smartphones Android. Pour ma part, il n’y a que le son et la fonction arrêt de lecture qui fonctionne avec mon Nexus 5 :(
            Par contre niveau qualité son et confort il n’y rien à redire c’est du très bon clair, ils valent des modèles concurrents vendus bien plus chers…

          • Maxou

            Je suis chanceux, toutes les fonctions fonctionnes sur mon S5. :)

    • emmanuel milcent

      Vente à bas prix ne veut pas nécessairement dit appareils de  » merde « , dans ce cas c’est marge extrêmement réduite. Comme je l’ai expliqué à Valentin, qui se trompe, ce n’est pas en vendant beaucoup d’appareils que Xiaomi cherche à faire son  » beurre « , mais en vendant des accessoires, des application s payantes, des thèmes…

      • Insomnia

        Est ce que tu as lu mon commentaire, ai je notifié une seule fois que XAIOMI vends du bas de gamme ?? J’ai dis à bas prix tout en préservent la qualité…..pour avoir le bracelet + camera Yi je peux te certifier que la qualité est présente sachant que le tous m’a coûté que 110€

        • emmanuel milcent

          Relax, j’ai bien lu ton commentaire, je n’ai pas suggéré que tu avais dit cela, j’ai juste ajouté ces infos qui me semblaient utiles pour ceux qui auraient une opinion erronée de Xiaomi, comme Flo974 par exemple (mais lui c’est pas de sa faute, il est né stupide et ça s’aggrave avec le temps il doit trop boire de punch :)… :)

          • guest.

            Je te rejoint sur flo ^^
            Mais perso, je n’aime pas trop xiaomi, presque tous leur produits sont copié d’autre marque, tant au niveau du design que des fonctionnalités, je leur accorde leur bas prix et une certaine qualité en général, mais parfois problématique (des potes à moi qui ont acheté un mi4 sont tombé sur deux modèles défectueux (caméra HS), et un qui était endommagé ( ne s’allume pas), le SAV est apparement essentiellement constitué de gros enfoirés, qui les ont envoyé de faire voir…).

            Je sais qu’ils font de bon produits, comme le mi note pro et le mi4, mais en général, on est surtout sur du plagia (à mes yeux, c’est mon opinion et cela n’engage que moi, pas la peine de nous faire ton numéro d’Irma énervé).

            En tout cas, dommage que le mi note pro n’ai pas de stylet, il aurait été mon prochain smartphone.

          • Flo974 (#fanboy)

            T’aimes me porter de l’attention ça se voit ;)

  • Flo974 (#fanboy)

    Les gens achètent une Fitbit pour 130€ alors qu’il y a la Gear Fit à 99€ avec bien plus de fonctionnalités…
    J’espère que c’est pour une raison de compatibilité, parce que dans le cas contraire ils se font arnaqués.

    • Meli Melo

      Un conseil, achète toi une Gear Fit à 99€ et avec la différence de prix, achète toi un Bescherelle et vas lire dans ton coin. Merci.

    • Insomnia

      Je pense que c’est un soucis de compatibilité Samsung n’a pas compris encore…

  • emmanuel milcent

    Valentin, attention à ne pas raconter n’importe quoi. Renseignez vous bien sur la stratégie commerciale de Xiaomi (je ne sais pas, moi, contactez Hugo Barra, si c’est possible, pour l’interroger à ce sujet). En tout cas ce n’est pas en écoulant davantage davantage d’appareils que Xiaomi cherche à compenser sa très faible marge. C’est en vendant des accessoires, des applications, des thèmes payants… sur sa boutique en ligne, d’après ce que j’ai lu sur des sites bien mieux renseignés (établis notamment en Chine, comme le Jtgeek…).
    ça ne fait pas très sérieux…

    • Valentin

      Bonjour Emmanuel,

      Bien éidemment que Xiaomi cherche à se rattrapper en partie avec les accessoires mais pas uniquement. Le volume de vente est également essentiel. Tout d’abord, pour écouler de nombreux accessoires (hormis des accessoires universels comme le Band ou les  » PowerBank « ) il faut qu’il y ait de nombreux appareils en circulation, ça va de soit. Xiaomi cherche donc bien à écouler le plus d’appareils possible pour faire des bénéfices importants et augmenter ses revenus en provenance des accessoires, découlant de ce volume de vente. Enfin, comme le précise l’article mis en lien (Xiaomi : Hugo Barra dévoile les secrets de si petits prix !), Xiaomi joue également avec les fluctuations des prix des composants afin d’avoir plus de marge en fin de vie qu’au lancement.

      Mais au final, pour une entreprise qui vend à prix presque coûtant comm Xiaomi, il n’y a pas énormément de stratégies possible, il faut écouler un maximum d’appareils pour avoir le même bénéfice que d’autres entreprises vendant bien plus chers, mais en moins grande quantité. Les accessoires ne se vendent pas si personne n’achète leurs smartphones, tout comme les thèmes, etc…

      Enfin, sur Internet, on retrouve de nombreux sites détaillant la stratégie de XIaomi et donnant des informations très différentes. Certains précisent que Xiaomi ne cherche pas à faire du volume (pourtant c’est le constructeur qui vend le plus de smartphones en Chine, l’un des marchés les plus gigantesques du monde) mais plutôt à créer l’attente pour que les clients restent fidèles, d’autres précisent que la firme cherche à se faire de la marge sur ses produits annexes, etc… il est difficile de dire qui a tord ou raison. Mais les chiffres parlent, et, étant le plus gros vendeur de smartphones en Chine, je ne serais pas étonné que Xiaomi compense sa faible marge par de gros volumes, comme d’autres fabricants Chinois.

      • emmanuel milcent

        Merci de votre éclaircissement. Effectivement il faut vendre en très grande quantité (le rapport qualité / prix y aide beaucoup, pas besoin de dépenser ds sommes folles en marketing comme Samsung et Apple, le bouche à oreille fonctionne à plein pour répandre l’information, et les médias intrigués font aussi leur pub en s’intéressant à eux, même lorsque leur produits ne sont pas vendus officiellement dans leur pays [ex : France 2] pour aussi vendre des accessoires et des applications et thèmes, mais les ventes de produits ne suffiraient pas et ne leur permettraient pas de dégager suffisamment de bénéfices.
        Disons plutôt que votre explication état incomplète alors.
        Enfin bon, est ce que leurs stratégie est la bonne (surtout en dehors de la Chine) quand on voit les quantités vendues par Apple et Samsung qui eux vendent au prix fort, ce qui ne es empêche pas de vendre par cargos leurs produits, alors que leur produits n’ont pas grand chose de plus technologiquement, ni une qualité vraiment supérieure.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
IFA 2017 : comme Apple, Samsung persiste dans les montres connectées

Samsung a profité de l’IFA 2017 pour présenter un bracelet et une montre connectée. Les deux produits sont axés sport et sont proposés à des prix plus intéressants qu’auparavant. Mais cela vaut-il encore le coup d’investir dans la montre connectée ?