Xiaomi dément avoir espionné ses utilisateurs

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 18 h 47 min

Il y a eu très récemment du bruit sur le web concernant un espionnage sévère que le fabricant Xiaomi ferait de ses utilisateurs. Hier, Hugo Barra, vice président de la société, a posté un démenti.

Xiaomi

Hier, nous vous parlions des accusations visant Xiaomi selon lesquelles les smartphones du constructeurs enverraient secrètement des données des utilisateurs vers des serveurs en Chine, tels que des SMS ou même des photos. Barra a donc publié sur son compte Google+, sous la forme d’un question/réponse, des éclaircissements sur les faits. Le service de sauvegarde de Xiaomi, MiCloud, transfère des données telles que les  appels passés, les notes et les photos dans le cloud. Ces données peuvent servir à synchroniser différents appareils Xiaomi.

Ainsi pour Barra, MIUI, la version Android de Xiaomi, ne télécharge pas de photos et SMS secrètement. Le service MiCloud est désactivé par défaut et les utilisateurs doivent se connecter avec leurs identifiants Mi et activer le service manuellement. Barra déclare :

Xiaomi est sérieux au sujet de la vie privée et prend toutes les mesures possibles pour assurer que nos services concordent avec notre politique de vie privée. Nous ne transférons aucune information personnelle ou donnée sans la permission des utilisateurs. Dans une économie globalisée, les smartphones des fabricants chinois se vendent bien à l’international…toute activité illicite serait grandement nuisible aux efforts d’expansion mondiale d’une compagnie

Hugo Barra déclare que les autres données transférées vers les serveurs de Xiaomi incluent des messages préconfigurés dans l’application de messagerie des smartphones. Ces données, selon Barra, ne sont donc pas personnelles.

Si l’on y regarde bien, la défense de Xiaomi ressemble à celles de Google et Apple sur les mêmes sujets. Les services de smartphones s’adaptant à nous de manière individuelle ont tous besoins de pratiquer un tracking de nos informations. La question est finalement de savoir si celles-ci sont en sécurité et éventuellement si elle ne servent pas également à un profilage des consommateurs que nous sommes.

Globalement, nous savons qu’elles sont en sécurité, comme nous savons que nous sommes étudiés, séquencés et profilés par toutes les sociétés du monde récoltant nos habitudes, du tracking GPS de nos smartphones aux cartes fidélité des magasins, en passant par les cookies ou le nouveau tracker de la publicité contre lequel on ne peut rien.

Sachant cela donc, le débat se situe vraisemblablement plus dans la question de savoir si ceci est une bonne ou mauvaise chose que de celle de savoir si Xiaomi est pire que les autres. Qu’en pensez-vous, en tant que consommateurs ?

Via

Réagissez à cet article !
  • jejemc

    Bas y vont pas dire qu’il l’on fait cela serais cons de leurt part mdrrrrrrrrrr

  • Atlas

    C’est soit le manque de sécurité, soit un BlackBerry.

    Lol non désole je préfère l’insécurité !

    (Je suis mechant hihi)

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5d0cd4bbd1d3e61fb87dae85641afd8133333333333333333333333333333