Xiaomi débarquera aux US d’ici 1 à 2 ans selon Hugo Barra, bientôt l’Europe

Lors de la présentation du Xiaomi Mi note 2, un détail sur ses spécifications n’est pas passé inaperçu pour ceux souhaitant voir la marque s’exporter : celui-ci supporte toutes les bandes mondiales. Depuis, Hugo Barra s’est ouvert sur la question et a déclaré que le constructeur faisait des tests et pourrait arriver aux US d’ici 1 à 2 ans. De quoi voir l’Europe s’approcher à grands pas.

Lors de la Mobile World Congress 2016, un constructeur en particulier s’est fait remarquer : Xiaomi, dont c’était la première sortie sur la scène internationale, lui qui est plutôt habitué à faire ses ventes sur internet et pour les marchés asiatiques.

Dès lors, le message était lancé : le constructeur irait plus loin au cours des prochaines années, bien que nous n’avions pas de dates précises à ce moment. Mais la conférence d’annonce du Xiaomi Mi note 2, qui supporte toutes les bandes mondiales, nous a montré que cet avenir était bien plus proche que prévu.

Hugo Barra est revenu sur cela lors d’une interview pour Engadget, et a indiqué faire des tests plus approfondis de ses téléphones sur le territoire américain à l’heure actuelle pour une sortie d’ici 1 à 2 ans :

« Plus tôt dans l’année, nous avions une version spéciale du Xiaomi Mi 5 que nous avons créé pour effectuer des tests aux US, afin de pouvoir commencer les essais et nous préparer au mieux« .

 

La marque avait déjà annoncé vouloir s’étendre à l’international, mais il est bon de voir que cela implique bien plus que de simples paroles : les tests terrain sont déjà en cours pour les Etats Unis, ce qui nous rapproche à grands pas de l’Europe.

Espérons donc que les prochains appareils incluront a minima tous le nombre incroyable de bandes supportées par le Mi Note 2, de manière à ce que l’import soit au moins une solution en attendant une officialisation. Après tout, le Xiaomi Mi5S n’est toujours pas compatible, mais l’année 2017 pourrait ancrer cette tendance chez la marque.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Alpina P

    Le truc c’est que d’ici deux ans si Xiaomi calme pas le jeu, on aura des smartphones aussi cher que Samsung..

    • Coco74

      comme tous les constructeurs chinois. On a qu’à regarder huawei, qui est ni plus ni moins le nouveau Samsung. Pourtant, à la base, les marques chinoises se démarquent toutes avec de l’entrée de game, puis montent, de plus en plus, les prix avec.

      • Alpina P

        J’suis bien d’accord mais après quand tu regardes Huawei avec le P9 on est « qu’à » 549€ ce qui reste acceptable pour un flagship. Après le Mate 9 Pro sera le smartphone le plus cher que Huawei n’est jamais vendu mais au moins Huawei est implanté en France. J’attends de voir le prix du premier flagship de Xiaomi vendu en France (sans import naturellement), à mon avis ce ne sera pas beau à voir.
        L’erreur de Xiaomi, clairement, c’est d’avoir sous-estimé l’international durant de nombreuses années et là ça va être très dur de remonter au niveau de Huawei sans parler de Samsung qu’ils voulaient dépasser !

        • Coco74

          ils vont surement vendre des smartphones entrée de gamme en plus de flagships, quand ils seront à l’international.

      • Alpina P

        C’est logique, comme tout autre constructeur au final : différents produits pour différentes cibles. Il n’en reste pas moins que Xiaomi a pris un énorme retard.

    • Poulpix

      Si ils vendent dans les pays « occidentaux », ils vont évidemment en profiter pour adapter les gammes et les prix. Jusqu’à présent ils ne vendaient qu’en Inde et en Chine, là bas le pouvoir d’achat n’est pas le même ! Ils garderont toujours leurs entrées de gamme à moins de 250€ je pense.

      • GregLu

        Entrée de gamme Xiaomi > Gamme Redmi > – de 110 EUR. (Prix chinois)

    • Tapian

      Calmer le jeux ? pour l’instant ils sont toujours au top niveau q/p

  • Schnitzer

    « les prix en perpétuelle hausse » ?
    à part le Mi MIX qui est un nouveau tel très HdG et « évolutionnaire », les prix ont plutôt tendance à tirer au contraire vers le bas pour le reste de la gamme : pour preuve les derniers Mi5s à 306€ en 128Go (contre 350€ pour les Mi3/Mi4 en leur temps il me semble), et 380€ le Mi Note 2 64Go (entrée de gamme) contre 450€ pour le Mi Note 64Go.