Windows : une faille de sécurité vieille de 17 ans permet aux hackers de contrôler votre ordinateur !

Une faille de sécurité présente depuis 17 ans dans Microsoft Office et Windows est aujourd’hui exploitée par des hackers. Grâce à elle, des pirates peuvent prendre contrôle de votre ordinateur pour y déployer un dangereux malware bancaire, Cobalt. Comment se protéger des tentatives de hacking ? Comment procède les pirates ? 

windows

Selon Fortinet, un entreprise spécialisée dans la sécurité informatique, ça fait maintenant 17 ans que la faille CVE-2017-11882 est présente dans Microsoft Office et Windows. Depuis l’an 2000, des hackers peuvent donc exploiter cette faille pour vous pirater. Aussi dingue que ça paraisse, Microsoft n’a déployé un correctif qu’en novembre de cette année. On savait déjà la firme de Redmond plutôt lente à déployer des correctifs mais cette nouvelle affaire frise le ridicule. Début d’année, Google dévoilait d’ailleurs une faille critique zero day dans Windows. Après 3 mois, Microsoft n’avait toujours pas déployé de correctif.

Windows : comment les pirates utilisent cette faille pour répandre un dangereux malware bancaire

Cette faille est loin d’être anodine. Elle permet aux hackers d’exécuter certaines lignes de code à distance pour forcer votre ordinateur à télécharger le malware Cobalt. Très connu et très répandu, Cobalt est un malware qui cherche à s’emparer de vos numéros de carte bancaire. Pour obtenir un accès complet à votre machine, les pirates vous envoient simplement un fichier corrompu par mail.

Ce mail, particulièrement bien imité, usurpe l’identité de l’entreprise Visa. Si vous recevez un mail de cette firme, qui vous demande d’ouvrir une archive en pièce jointe à l’aide d’un mot de passe fourni par mail, vous êtes la cible d’une tentative de hacking. N’ouvrez surtout pas le fichier. Si vous le faites, un script va s’empresser de télécharger Cobalt en exploitant la faille présente dans Microsoft Office.

Pour éviter de vous faire pirater, on vous conseille de télécharger de toute urgence le patch déployé par Windows avec 17 ans de retard à cette adresse. Pour le moment, l’attaque est circonscrite à la Russie mais il est fort probable que d’autres pays soient sur la liste des pirates. Ne traînez donc pas à mettre à jour votre système d’exploitation.

Ce n’est pas la première fois que des failles de sécurité présentes dans Windows permettent aux hackers d’infester vos ordinateurs avec de dangereux malwares. Windows 10, la dernière version du système d’exploitation de Microsoft, a connu un fait similaire. Là encore, les pirates transmettait un fichier corrompu par mail. Si vous recevez un mail suspect, soyez très prudents et n’ouvrez surtout pas les pièces jointes !

cobalt malware

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !