Windows 10 : les PC sous Snapdragon 835 seront compatibles avec toutes les applications

Il y a peu, Microsoft annonçait que Windows 10 devenait compatible avec les processeurs ARM, et montrait cela en faisant tourner l’OS avec un Snapdragon 835. Aujourd’hui, nous sommes rassurés : le développeur annonce également que toutes les applications Win32 seront bien compatibles avec cette version dont les premiers appareils débarqueront en fin d’année.

Windows 10 ARM

Microsoft tente sur ces dernières années d’enterrer l’image de « papy du high-tech » qui lui collait à la peau jusqu’alors. C’est pourquoi il fait des pieds et des mains désormais pour brosser sa communauté dans le sens du poil, en prime de prendre de nombreux risques sur le marché.

Et ça marche ! Alors que sa gamme Surface enregistre une forte croissance année après année, son dernier OS s’implémente tranquillement sans (trop) de plaintes des utilisateurs. Windows 10 va même débarquer sur des PC sous Snapdragon 835 d’ici la fin de l’année.

Windows 10 sur ARM sera bien compatible avec les applications Win32

Profitant de la conférence Build 2017 se déroulant sur ces deux derniers jours, Microsoft a explicité comment fonctionnerait Windows 10 avec l’architecture ARM de Qualcomm. Et pas de panique : toutes les applications Win32 seront bien compatibles.

Ainsi, sur les prochains PC sous ARM, vous pourrez aussi bien installer des applications universelles de la plateforme UWP que les applications Windows à l’intérieur et en dehors du Windows Store. A la vue de Windows 10 S sur les Surface Laptop, on aurait pu craindre que la plateforme ait les mêmes limitations.

Mais il n’en sera rien : le système d’exploitation tournera nativement en ARM, tandis que les applications pourront profiter d’une émulation WoW64 sur ARM.

Une seule inquiétude dans ce contexte : les performances des applications x86 dans ce contexte. Toujours est-il qu’il s’agit d’une très bonne nouvelle, d’autant que ces futurs PC devraient avoir une autonomie excellente. Un léger sacrifice sur les performances de certaines applications serait donc acceptable.

Réagissez à cet article !
  • iAndroid

    Quand j’ai lu je pensais que Windows serait compatible avec les applications Android et iOS. Donc finalement vu la pauvreté des applis du Windows Store et le manque d’engouement des développeurs pour cet OS, rien de neuf à venir.

    • ouiss-ks

      Il existe surement 5 fois plus d’applications Win32 que d’applications iOS et Android réunit… Et elles n’ont pas attendu le Windows Store pour exister.

    • lehulk

      dans le principe si tout est neuf ca ouvre vraiment tous les ordi du monde aux développeurs android et ios.
      Si apple a develppé et optimisé iTunes pour w10 s c est bien qu il y ait une raison.Connaissant apple il ne font rien sans avoir reflechi a 2 fois

    • Adodan

      Qu’est ce qu’il te manque dans le windows store ?

  • Soaf

    donc on prend un proc arm qui coute cher pour emuler un truc qui marcherait mieux sur un intel N4200 moins cher…

    A part utiliser son tel comme un pc en lui ajoutant un ecran, une souris et un clavier, en passant par un dock propriétaire (obsolète dans 2 ans), ce truc n’a qu’un très faible intérêt…

    • lehulk

      c est vrai que c est moins marrant que d avoir snapchat et clash of clan sur un telephone obsolete au bout d un an

      • Soaf

        Je parle pas pour moi mais le temps moyen de renouvellement des tels haut de gamme est de 21 mois en Europe

        • lehulk

          Oui donc valable dans les 2 solutions.
          De plus la fréquence de renouvèlement c est le cadet des soucis des constructeurs

  • Nico

    Qu’en est il des applications Android sur Windows arm ? Une chance que ce soit compatible?

  • Toto

    Encore un jouet :-)

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Piratage Uber : une tentative de phishing s’en sert pour vous piéger !

Si vous faites partie des utilisateurs de l’application Uber, vous avez peut-être reçu un mail de l’entreprise qui vous demande de changer votre mot de passe. Ne répondez surtout pas : il s’agit d’une tentative de phishing qui cherche à tirer profit du piratage révélé par Uber !

a381528ca62040fe9a8fde533c4fe329dddddddddddddddddddddddddd