Windows 10 : le peer-to-peer permettrait les mises à jour du système et des applications !

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 20 h 26 min

Alors que Windows 10 n’est pas près de sortir et que la dernière build officielle date de plusieurs semaines, les préversions sortent à intervalle régulier en interne avant de se retrouver sur le web. Ces fuites permettent de découvrir de nouvelles fonctionnalités parmi lesquelles la possibilité de faire des mises à jour en P2P, de quoi décharger les serveurs de Microsoft !

Windows 10, le P2P pour les updates

La dernière build de Windows 10 estampillée 10036 exploite le peer-to-peer bien connu des amateurs de Torrent. Ladite option n’est pas active par défaut, mais son principe rappelle un peu ce que fait Blizzard pour la mise à jour de ses jeux. Il est ainsi possible de télécharger des applications et des mises à jour du système d’exploitation à partir de sources multiples afin de les obtenir plus rapidement.

A partir de là, deux options s’offrent alors à l’utilisateur. La première consiste à récupérer la mise à jour sur les PC de son propre réseau. Cas concret, vous disposez de plusieurs machines chez vous, dès que le PC principal aura téléchargé les updates, il pourra les partager avec les autres ordinateurs au prix d’un petit sacrifice de la bande passante locale.

Windows 10, des updates en P2P

Seconde option, il y a toujours les PC du réseau mais aussi des PC sur Internet. Difficile d’en savoir plus mais il est fort probable que Microsoft teste ici un partage plus global avec d’autres utilisateurs qui ne se connaissent ni d’Eve, ni d’Adam. Rien de neuf pour les connaisseurs du Torrent mais une petite révolution pour Windows et ses mises à jour parfois volumineuses (Service Pack, etc).

A l’heure actuelle, impossible de savoir si ces possibilités resterons sur la version finale de Windows 10 qui opterait aussi pour un service d’abonnement dans certain cas mais saluons l’initiative de Microsoft qui expérimente de nouvelles choses qui pourraient bien faciliter la vie quotidienne avec le système.

Rappelons que la charge des serveurs est un problème récurrent pour les sociétés du web. Ainsi, un fichier populaire et donc potentiellement très téléchargé sur un seul serveur a tout intérêt à être partagé entre plusieurs machines le téléchargeant simultanément. Il en résulte des échanges de type gagnant-gagnant pour tout le monde.

Via

Réagissez à cet article !
  • cyril

    Autant le peer to peer sur le réseau local je trouve ça très malin, surtout pour les entreprises.
    Autant, le peer to peer en ligne, j’estime qu’après avoir casqué pour acheter une licence windows, on est en droit de ne pas utiliser sa bande passante pour alimenter le téléchargement des mise à jours des autres utilisateurs inconnus.

    • Ben

      Sur les images, j’ai l’impression que l’on peut désactiver le P2P si tu est contre ;)
      Mais ce genre de mise à jour est généralement assez bien fait pour ne consommer qu’une toute petite partie de ton upload (en gros le debit utilisé par windows updates sera relatif à ta connection)

      • cyril

        oui bien-sur, l’impact sera moindre, mais pour quelqu’un qui joue un petit peu en ligne, dès qu’on touche à l’upload ça fait tout de suite mal.
        Mais c’est plus pour le principe, j’estime que pour une distribution unix OK, mais pour windows qui coute un bras, je pense qu’ils peuvent mettre à disposition quelques serveurs pour les majs.

        • Ben

          ceci dit si tu as déjà une license Windows la 10 sera pour toi une simple mise à jours ;)
          Puis bon je vais donner l’exemple d’un jeu ultra populaire : League of Legends. Ils utilisent ce principe et très franchement, à la campagne avec mes 500 Kb/s d’upload, je ressends plus la lecture d’une video youtube, que ce prosséder. (Peut être qu’ils coupent l’upload en jeux, je n’en sais rien)
          Mais en tout cas, OSEF, tu peux le désactiver :D

    • trbrt

      Si tu peux le désactiver tu t’en fiches ^^

  • Jib0ums

    Je pense que pour pas mal de monde le P2P sert déjà pour les mises à jour du système et de certaines applications ^^

  • Ben

    n’est ce pas ce journal qui disait que le P2P était interdit il y a quelques mois sur un article concernant “The Pirate Bay” ?

    • rztb

      En sois ce n’est pas illégal, mais c’est l’utilisation qu’on en fait qui peut l’être, par exemple télécharger un film…

      • Ben

        Je suis au courant mais dans un article Phonandroid “crachait” sur le P2P. C’est tout ce que je dis ;)
        J’utilise d’ailleurs beaucoup ce protocole en Local qui est génial ;)

        • fred

          Je pense que tu ne sais pas que les rédacteurs ne font que du relais d’info,donc phonandroid ne “crache” sur rien,il relaye les infos dispersées sur le net. ;)

          • guest.

            Si, phonandroid crache sur apple et free.
            cf : “comment free vous fait croire qu’ils son mieux”, et “Apple n°1 de la satisfaction ? Non, c’est ce qu’ils veulent vous faire croire”
            Merci pour ces articles phonandroid, même si ils sont fait pour attirer les rageux, j’ai adoré la zone coms, atlas vs irma et flo, que du bonheur ;)

          • fred

            L’article n’ai pas de phonandroid il me semble.
            Après vérif’,oui l’article vient bien d’ici.

          • Ben

            Admettons le relais d’information (qui n’est pas 100% de leur activité, il s en écrivent), n’est ce donc pas leur travail de vérifier les sources, et faire attention à ne pas dire trop de conneries (désolé de l’expression).
            Je dis juste qu’ils ne sont pas très rigoureux … Je sais aussi qu’il n’y a pas qu’un rédacteur, mais il faudrait au moins qu’ils se mettent d’accord …

            Pour ce qui est de cracher, Phonandroid crache un peu sur tout le monde en ironisant souvent leur titre d’article, là n’est pas le problème. Ce qui me gène c’est de relayer/diffuser de fausses informations pour au final 2 mois plus tard ne pas se rendre compte qu’ils disent l’inverse.

  • Sandra Barjos

    La Hadopi va poursuivre Microsoft

  • vercety974

    Le principe est bon. Un réseau est toujours plus fiable quand il est décentralisé.
    Par contre, il va falloir qu’ils assurent niveau sécurité, afin que les hackers n’en profitent pas pour diffuser divers virus et malware.
    Par contre, à La Réunion, avec nos petites connexions, on dépasse rarement les 75ko/s d’upload.
    Même si le logiciel adapte sa consommation en fonction de la connexion disponible, dans un foyer équipé de quatre ordinateurs, ça risque de poser un problème, notamment en cas de jeu en ligne…

    Quand on disposera d’une connexion fibre, je ne dis pas. En attendant, je pense que je resterai sur la bonne vieille méthode du téléchargement via serveur centralisé.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Paint : Microsoft va finalement sauver le logiciel culte !

Microsoft Paint ne disparaîtra finalement pas de Windows : la firme de Redmond a réagi dans un communiqué à la véritable déferlante de soutiens nostalgiques qui ont envahi le web après l’annonce de la mise à la retraite de l’application….

Flash Player : Adobe accepte enfin sa défaite et tuera Flash en 2020

Adobe va tuer Flash et propose déjà aux développeurs, responsables de sites web et publicitaires d’abandonner définitivement ce format si décrié au profit de standards ouverts comme le HTML5. Depuis maintenant un an, plusieurs navigateurs tels que Chrome, Edge et…

Comment supprimer son compte Snapchat

Snapchat a beau être le réseau social qui monte, tout le monde n’y adhère pas. Et quand vient le moment de supprimer le compte, les choses se compliquent. Nous vous avons donc préparé un tutoriel pour supprimer son compte Snapchat facilement.

48c2027bd0d7ede3fdba6a890b4b93e3XXXXX