Windows 10 : mise à jour programmée sans demander l’avis des utilisateurs

Nous savions déjà que certains PC étaient mis à jour de force sous Windows 10, et maintenant nous savons précisément pourquoi : celle-ci est programmée désormais automatiquement comme une mise à jour Windows Update sans demander l’avis de ses utilisateurs.

L’industrie high-tech semble totalement changer de cap sur ces dernières années. Elle qui avait l’habitude de voir sous profond au pur nombre de ventes de logiciel semble désormais adopter une autre attitude : mettre le service en avant, avant tout autre chose.

C’est pourquoi les systèmes d’exploitation deviennent un à un tous plus ou moins gratuits, puisque leurs dernières versions s’accommodent bien plus à cette vision à long terme du profit basée souvent sur des abonnements mensuels.

Et c’est pourquoi Microsoft veut vous faire passer à Windows 10, quitte à le forcer sur vous. Une volonté qui n’avait pas plu aux utilisateurs des précédentes versions, particulièrement ceux de Windows 7 qui considèrent cette version comme la plus aboutie de l’OS et ne souhaitent pas revoir leur manière de concevoir leur PC à la sauce 10.

Cela avait forcé le développeur à revoir sa politique, qui avait lui-même avoué que c’était une erreur… Avant de clairement changer d’avis, puisque la mise à jour Windows 10 est de retour sur Windows Update. Pire encore, celle-ci se programme désormais automatiquement à l’insu des utilisateurs :

Autant dire que les belles promesses de Microsoft n’ont pas voulu grand-chose sur ce coup, puisqu’il ne s’agit même plus de simplement refuser la mise à jour : vous devez désormais activement la chasser de votre appareil si vous ne souhaitez pas la faire.

Windows 10 n’est pas pour autant rempli de défauts : il a su convaincre 300 millions d’utilisateurs jusqu’alors, et va profiter de nombreuses améliorations avec sa mise à jour anniversaire. Mais ce n’est pas pour autant que l’entreprise peut légitimement forcer la main de millions d’utilisateurs, sous prétexte d’évolutions qui peuvent n’être que des régressions pour leur utilisation.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • En même temps, refuser un OS plus stable, plus rapide que les précédents, et gratuit, je vois pas l’intérêt.
    (Et pour la transmission des données, tout est désactivable, si c’est l’argument contre)

    • Yoann

      Avec windows 10 j’ai eu de gros problèmes avec ma gtx960 qui ne faisait que lagger sur les jeux qui marchaient parfaitement sur windows 8.1 et le bluetooth qui ne fonctionnait même plus !
      Donc je suis bien content d’être revenu a windows 8.1

      • Cas personnel et isolé, pour le bluetooth, c’est très probablement les drivers qui ne sont pas à jour / pas compatibles.
        Pour la CG, j’ai une GTX960 de chez MSI, aucun problème sur plusieurs jeux récents (ou non).
        La majorité des utilisateurs s’accordent à dire que l’OS est plus stable et plus rapide (au démarrage et à l’execution)

      • François95

        Pour la GTX960, c’est surement dû a la mise a jour du pilote lors de l’upgrade qui a foiré. Une clean install résoudrait le problème. Par contre, le Bluetooth, c’est bien un soucis de Windows 10, censé être corrigé il y a peu, mais j’ai encore des crashs lorsque j’utilise on enceinte Bluetooth, mais j’utilise trop de fonctions de Windows 10 pour faire un downgrade vers Windows 7, donc je fais avec.

    • Roubalon

      Il y a de nombreux cas de figure où on ne souhaite pas procéder à la mise à niveau, notamment en entreprise ou en unité de recherche, pour des problèmes de compatibilité avec du matériel scientifique spécifique ou des logiciels particuliers tels que ceux d’imagerie. Certaines boites nous ont même demandé expressément de ne pas procéder à cette mise à niveau à cause de l’instabilité élevée et du manque de compatibilité avec leurs produits. Nous avons un système qui marche et nous sommes très productif avec, nous ne souhaitons pas passer à une nouvelle version sans être sûrs à 100% que cela ne nous posera pas de problème. D’ici 2, 3 ans, peut être.

      • Je parle évidemment des utilisateurs lambas, les particuliers.
        Je sais que certains logiciels metiers ou materiels spécifiques doivent être testés pour vérifier la stabilité avec un nouvel OS (C’est pour ça que de nombreuses entreprises ont encore XP avec IE6, parce que la refacto de leurs applis metiers est un boulot énorme, avec des recettes de non régression à rallonge)

        • Roubalon

          Beh voilà, c’est pour ça que c’est pas vraiment appréciable d’avoir un système qui essaye de se mettre à jour tout seul en entreprise :)

          • Oui, mais normalement, un admin sys ne laisse pas les majs en auto, il les contrôle et n’autorise que celles qu’il veut.
            Dans ce cas, pas de souci avec win 10.

          • Marc

            Iceksy : moi je suis utilisateur lambda… Mais j’ai mon W7 32b, les drivers de mon scanner et de mon imprimante (tous deux vieillissants, mais ma bonne LBP 800 est bien plus fiable et consomme moins que ce qu’on vend aujourd’hui…) n’existent pas en 64b. Bien sûr il faudra changer de matériel un jour, mais je ne l’envisage pas maintenant et ne vois pas pourquoi on me forcerait la main…

          • Windows 10 existe en 32b, si tu migre de win7 32b, tu auras win 10 32b.

          • marc

            Ha bon, je ne savais pas… Reste à voir si le driver existe…

    • Ineokin

      Personnellement j’ai essayé la clean instal et le pc rame à mort !
      Utilisation de 100% de la lecture du disque alors que je n’ai aucun logiciel ou jeu de lancé !
      Et le crash du Bluetooth dont je me sert énormément
      Windows 10 ne m’apporte rien de plus je reste donc sous 8.1 que je trouve stable et que, contrairement à ce que d’autres disent, j’apprécie vraiment !