Windows 10 : Debian Linux est disponible sur le Microsoft Store

Windows 10 et le Microsoft Store accueillent une application Debian Linux. Après l’arrivée de Kali Linux et d’Ubuntu, c’est au tour de Debian de faire son apparition dans le magasin d’applications. Un moyen de rendre une nouvelle distribution plus accessible en passant par le Windows Subsystem for Linux. Microsoft avait annoncé qu’il allait multiplier les initiatives de ce genre, il a pour le moment l’air de tenir parole.

debian linux

Une application Debian Linux débarque sur le Microsoft Store, qui accueille donc une nouvelle distribution Linux après l’arrivée récente de Kali Linux. L’OS open-source, qui peut être aussi bien utilisé pour des PC que pour des serveurs, est fourni avec plus de 51 000 composants logiciels qui en font toute sa spécificité et son efficacité.

Windows 10 : une application Debian Linux arrive sur le Microsoft Store

La présence de Debian Linux directement sur le Microsoft Store va permettre une utilisation plus pratique pour les utilisateurs Windows 10. L’application fonctionne avec Windows Subsystem for Linux (WSL), qu’il faut donc d’abord configurer avant d’en profiter. Pour ce faire, il suffit de se rendre dans le panneau de configuration : Fonctionnalités Windows > Activer ou Désactiver des fonctionnalités Windows et cocher la case Sous-système Windows pour Linux.

Vous serez alors en mesure de lancer l’application. En suivant les instructions, vous pourrez alors utiliser l’interface de ligne de commande Debian. « Après l’installation, vous pouvez lancer la console WSL soit en cliquant sur Debian GNU/Linux dans le menu soit en tapant debian PowerShell ou cmd.

Microsoft avait promis qu’il allait accélérer le support des distributions Linux avec Windows Subsystem for Linux, il n’avait semble-t-il pas menti. Kali Linux vient déjà de débarquer sur le Microsoft Store pour Windows 10, alors que Ubuntu, OpenSUSE et SLEX Linux étaient déjà disponibles sur le magasin d’applications. Pour télécharger gratuitement l’app Debian GNU/Linux, ce lien vous mènera directement vers la page adéquate du Microsoft Store.

Réagissez à cet article !
  • alexandre

    Et c’est quoi l’intérêt plutôt que de l’installer à neuf?
    Es ce de l’émulation ?

    • Jejey

      j’ai lu tout l’article et comme d’habitude on a pas de précision..

      • crachoveride

        Oui, bien d’accord, Next Impact explique bien mieux et il ne s’agit pas d’un émulation ou VM mais bien d’un fonctionnement en natif.

        • slayers84

          Mais j’ai du mal a comprendre ce qu’on peut faire avec, j’essaie d’installer des logiciels linux avec sudo apt-get install, il télécharge et tout mais a la fin ça foire et il installe rien.

          • crachoveride

            Si je reprend ce qui est dit par-ci par-la : vous ayez la possibilité de modifier les fichiers en temps réel et avoir les fichiers mis à jour dans Notepad et vi, ou vous pouvez lancer une application sur Linux qui réalise ces changements dans Windows et vice versa. »

            L’intégration veut dire aussi que les processus de Linux peuvent être vus sur le gestionnaire des tâches de Windows. « Si par exemple vous exécutez MySQL, vous pouvez voir son processus sur le gestionnaire des tâches », a dit Turner.

            De cette façon, si jamais vous êtes face à un problème (une erreur de script sur Bash par exemple), vous n’aurez qu’à sélectionner le processus correspondant et le supprimer. Les outils de contrôle du réseau et du système peuvent aussi voir les processus WSL, du fait qu’ils sont exposés à l’interface de gestion de Windows et qu’ils utilisent le stack de réseau Windows et le pare-feu de l’OS. Les entreprises pourraient avoir besoin de cette possibilité pour utiliser leurs outils de contrôle avec les processus de WSL ainsi que ceux de Windows.
            il ne faut pas s’attendre à ce que WSL supporte officiellement Linux desktop.

            « Nous avons été clairs depuis le début que la raison pour laquelle nous sommes en train de développer WSL est de fournir un environnement pour les développeurs pour qu’ils puissent faire leur travail. Il y a des outils GUI Linux qui peuvent être utilisés par les développeurs, mais la majorité des outils qu’ils veulent sont les compilateurs, les débogueurs… nous nous concentrons seulement sur les outils et les scénarios présents sur la ligne de commande. »

            Donc théoriquement tu dois pouvoir installer des programme mais faudrai que j’essais car perso je tourne en natif sous linux et en natif sous Windows 10 pro (dual boot) faute d’avoir un noyau ouvert et digne de ce nom sous Windows.

    • crachoveride

      Non ce n’est pas de l’émulation, c’est du fonctionnement natif : il n’est pas question de virtualisation ou même de conteneurs, mais bien d’un fonctionnement natif. Microsoft a ainsi travaillé sur un ensemble de composants qui constituent son sous-système Linux (WSL) afin d’arriver à ce résultat. (merci à Next Impact pour ces précision) https://uploads.disquscdn.com/images/2793fc051a3c1c4fcf844e7c9430de5f3c5b221f195c6680632fc1d4d476ee0d.jpg https://uploads.disquscdn.com/images/b65b0fe2140259fb9951cbf61d06ab1a2b279445451d5c79213097aaf364f3a1.jpg

      • alexandre

        eu je me suis mal exprimé je voulait dire virtualisation.
        entendu mais concretement ça sert a quoi?

        • crachoveride

          Concrètement ça sert aux développeurs et entreprises (les serveurs également) qui travaillent avec des outils linux et Windows, plutôt que de passer par des Machines Virtuelles telle que VMWARE il pourront passer par cette fonction entièrement intégré à Windows et vue que c’est natif ça consomme moins de ressources, c’est également plus gérable puisque les processus sont stopable via le gestionnaire de tache de Windows, c’est d’après les retours que j’en ai eu de certains collègues dev plus facile à gérer.

          Après pour l’utilisateur lambda pour l’instant pas à grand chose sinon à découvrir l’univers linux mais bon je préfère nettement installer directement linux en dur. Par défaut la tu n’aura que de la ligne de commande, ce qui peu en rebutter plus d’un.

        • NaNouk

          [ma life ON]
          Moi je m’en sers pour administrer un serveur LAMP sans installer une solution de type xampp/wampserver/easy-php sous windows, parce que j’aime la ligne de commande, mais concrètement, je ne fais pas beaucoup plus avec.

          Je suppose que les administrateurs et certains développeurs y trouveront leur compte.
          [ma life OFF]

          Certains outils aussi n’existent que sous linux ; créer ce genre de passerelle permet de s’affranchir de manière générale des problèmes de portabilité et de disposer d’un écosystème applicatif unifié ; pas besoin non plus de configurer des partages fastidieux entre les différents systèmes qui ont nativement accès aux ressources locales.

      • en quelque sorte si…c’est bel et bien une « virrualisation » en quelque sorte ,qui permet de faire tourne un autre OS …. et comme vous le dites,c’est totalement integré danswles processus (fondu) et services …

        • crachoveride

          Il n’y a pas de virtualisation en quelque sorte, c’est du natif point, c’est comme wine sous linux donc pas vraiment comparable avec vmware.

    • oui…une émulation ,une vm integré mais bien trop gourmande ,complexeet bien pourrit ! qui allourdit d’avantage cet OS…

      Autant desactiver les « bon » services associés et passer par des logiciels specifique genre VMWARE ….

      • crachoveride

        Certainement pas, VMWARE sera bien plus lourd car il s’agit de vertualisation la ou la solution proposé par Microsoft est du natif donc plus léger même s’il y a encore de l’optimisation à faire. Fait l’essais sur les 2 tu verra que la consommation est ridicule avec la solution de Microsoft.

  • c’est parfait !!!! MDR!!!! pour toujours plus « démystifier » ,dédiaboliser Linux aupres des gens….afin de finir par installer carrement une distrib !lol !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !