Windows 10 continue de grimper mais l’OS de Microsoft perd du terrain face à Apple

Windows 10 continue son ascension et atteint désormais 14,35% de parts de marché. En revanche, pour la première fois, la part de marché globale de l’OS de Microsoft passe en dessous des 90%. Un déclin contenu mais inédit.

En février dernier, Windows 10 dépassait enfin Windows XP et 8.1 avec un joli 11,85%. Désormais et alors que la période de gratuite pour les utilisateurs des versions 7 et 8 prendra fin dans moins de trois mois, sa part de marché avoisine les 15%. Windows 7 domine toujours avec une part de marché de 48,79% contre 52,47% en février. Toutefois assez bizarrement, la part de marché de l’OS de Microsoft vient de passer en dessous des 90% pour atteindre 89,23%.

De son côté, Mac OS X affiche une part de marché de 9,2% (7,77% an mars) tandis que Linux reste encore en dessous des 2% avec une part de seulement 1,56%. Globalement, les tendances sont les mêmes que celles observées depuis février. Windows reste le système d’exploitation dominant malgré un passage symbolique en dessous des 90% et c’est surtout l’évolution de la croissance de Windows 10 qu’on retiendra.

En début d’année, Microsoft revendiquait la présence de Windows 10 sur environ 200 millions de machines mais le géant américain a pour objectif d’atteindre le milliard d’utilisateurs d’ici 2018. y arrivera-t-il ? Ça reste à voir. Il ne recule, en tout cas, devant rien dans sa conquête puisque mi-mars, des PC sous Windows 7 étaient mis à jour de force sous la dernière version de l’OS.

De leur côté, les entreprises devraient opérer leur migration entre fin 2016 et début 2017. Sachant le poids qu’elles représentent, l’objectif a toutes les chances d’être atteint dans les temps. La première mise à jour majeure de l’OS est prévue pour fin juillet.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Zizigoulou

    « 7,77% an mars »

  • CM-S

    Oui, OS X croit lentement mais sûrement depuis 10 ans.

    Par contre, le desktop Linux c’est vraiment pas pour demain.