Wiko se voit déjà dans le top 5 mondial des constructeurs

Maj. le 9 février 2018 à 15 h 02 min

La marque française Wiko, basée à Marseille et détenue par la firme chinoise Tino, ne cesse de progresser en Europe et est devenue en peu de temps un acteur reconnu sur le marché des smartphones. La marque veut se mêler à la lutte avec les plus grands.

  • Lire également : Wiko annonce les U Feel et U Feel Lite disposant d’un lecteur d’empreintes et d’un processeur 4 coeurs

Wiko U Feel Lite
Wiko U Feel Lite

Lancée en 2012, elle a vite rencontré son public en France, en ne passant pas par le circuit habituel des opérateurs, mais dans les grandes surfaces, les magasins de proximité ou encore Internet. L’arrivée de Free Mobile la même année a certainement aidé à cette ascension.

Elle est numéro 2 des marques en France (hors opérateurs), 3 au Portugal, 4 en Italie et 5 en Belgique. En 2015, nous avions d’ailleurs vu que Wiko vendait plus de smartphones qu’Apple en France.

Elle veut désormais passer par les opérateurs afin de continuer sa croissance. Le directeur général de Wiko, Michel Assadourian déclare ainsi que « Wiko compte 15 millions d’utilisateurs dans plus de trente pays ». La marque a vendu 8 millions de smartphones dans le monde l’an dernier. Le Wiko Ridge 4G a d’ailleurs connu un bon succès.

Mais la marque vise « 15 millions de ventes » en 2016 en augmentant sa « présence géographique et en étant référencé chez plus d’opérateurs. En 2020, nous visons la place de numéro cinq mondial ». Vous avez bien lu, Wiko vise la 5e place mondiale d’ici 2020.

Et pour y arriver, Wiko compte sur la mise en place « d’équipes locales à l’écoute de chaque marché, et de produits offrant le meilleur rapporte qualité/prix ». Il explique également que de « mettre une caméra à 32 millions de pixels ne touche pas la majorité des consommateurs » et que Wiko offre aux consommateurs les caractéristiques « qu’ils attendent ». En témoigne le Wiko Ufeel Prime que nous avons pu tester.

Assadourian ajoute qu’il aimerait voir Wiko devenir une « une marque mondiale, avec le soutien de notre actionnaire chinois Tino. Nous allions le savoir-faire marketing occidental au savoir faire industriel en Chine ». La marque envisage de diversifier sa gamme de produits selon les pays.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Wiko : tout savoir sur la fuite de vos données personnelles vers la Chine

Depuis ce matin, la marque française Wiko est victime d’un grave bad buzz : un internaute a découvert que les smartphones de la marque envoient des informations privées sur ses utilisateurs jusqu’en Chine ! Comment Wiko s’y prend-t-il ? Pourquoi la firme transmet-elle ses informations jusqu’à sa maison mère ? Peut-on faire confiance à l’entreprise, filiale d’un grand groupe chinois ?