Wiko View, View XL et View Prime officiels : les smartphones borderless les plus abordables !

Maj. le 14 mars 2018 à 11 h 32 min

A l’occasion de l’IFA 2017 de Berlin, Wiko en a profité pour présenter 3 nouveaux smartphones disposant d’écrans borderless qui sont les plus abordables du marché actuellement. Voyons en détail la nouvelle gamme avec les View, View XL et View Prime.

wiko view view xl view prime

La marque française revient sur le devant de la scène à l’occasion de l’événement IFA 2017 qui se déroule en ce moment même à Berlin. On peut dire que le constructeur frappe fort puisqu’il nous présente trois nouveaux smartphones borderless qui vont très certainement contribué à populariser la mode des smartphones à écran aux fines bordures.

C’est désormais officiel, Wiko lance 3 nouveaux smartphones qui vont faire de l’oeil à plus d’une personne avec un design aguicheur et un écran qui dispose de bordures très fines. Regardons sans plus attendre la fiche technique des smartphones de la gamme View.

Wiko View, View XL et View Prime : fiche technique des smartphones borderless abordables

wiko view view xl view prime

On rentre dans le vif du sujet en parlant bien évidemment des fiches techniques des 3 smartphones reposant sur un SoC Qualcomm. On commence par le modèle le moins onéreux puisqu’il s’agit du Wiko View.

Wiko View : fiche technique

  • Ecran 5,7 pouces HD+ ratio 18:9
  • Appareil photo frontal de 16 MP + Selfie flash
  • Appareil photo dorsal de 13 MP
  • Processeur Qualcomm Snapdragon Quad Core
  • Compatible 4G LTE
  • Mémoire vive : 3 Go de RAM
  • Mémoire interne : 16 ou 32 Go
  • Capteur d’empreintes : oui au dos
  • MicroSD : oui jusqu’à 128 Go
  • Dual SIM
  • Android 7 Nougat
  • Prix : 179,99 euros 16 Go ou 199,99 euros 32 Go

Wiko View XL : fiche technique

  • Ecran 5,99 pouces HD+ ratio 18:9
  • Appareil photo frontal de 16 MP + Selfie flash
  • Appareil photo dorsal de 13 MP
  • Processeur Qualcomm Snapdragon Quad Core
  • Compatible 4G LTE
  • Mémoire vive : 3 Go de RAM
  • Mémoire interne : 32 Go
  • Capteur d’empreintes : oui au dos
  • MicroSD : oui jusqu’à 128 Go
  • Dual SIM
  • Android 7 Nougat
  • Prix : 229,99 euros

Wiko View Prime : fiche technique

  • Ecran 5,7 pouces HD+ ratio 18:9
  • Appareil photo frontal de 20 + 8MP et Selfie flash (Selfies panoramiques 120°)
  • Appareil photo dorsal de 16 MP
  • Processeur Qualcomm Snapdragon Quad Core
  • Compatible 4G LTE
  • Mémoire vive : 4 Go de RAM
  • Mémoire interne : 64 Go
  • Capteur d’empreintes : oui au dos
  • MicroSD : oui jusqu’à 128 Go
  • Dual SIM
  • Android 7 Nougat
  • Prix : 269,99 euros

Conclusion

Wiko frappe un grand coup en proposant des smartphones borderless à un tarif incroyablement bas qui sont les plus abordables du marché. Pour 4 fois moins cher qu’un Galaxy Note 8, vous avez un smartphone correspondant à un design similaire. Certes, la fiche technique n’est pas aussi “sexy”, cependant pour ceux qui cherchent uniquement à aller sur le web, faire des selfies et accéder aux réseaux sociaux, n’est-ce pas là un compromis idéal ?

Petite ombre sur la fiche technique, le modèle du SoC n’a pas été précisé par le fabricant, nous mettrons à jour dès que nous aurons plus d’informations à ce sujet. Le Wiko View sera disponible en septembre tandis que les deux autres ce sera à partir d’octobre. Notons enfin que la proposition de Wiko pourrait être bousculée par la marque Echo qui lancera le 18 septembre une gamme de smartphone avec écran 18:9 pour moins de 200 euros. La fin d’année va être mouvementée !

wiko view view xl view prime

wiko view view xl view prime

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Wiko : tout savoir sur la fuite de vos données personnelles vers la Chine

Depuis ce matin, la marque française Wiko est victime d’un grave bad buzz : un internaute a découvert que les smartphones de la marque envoient des informations privées sur ses utilisateurs jusqu’en Chine ! Comment Wiko s’y prend-t-il ? Pourquoi la firme transmet-elle ses informations jusqu’à sa maison mère ? Peut-on faire confiance à l’entreprise, filiale d’un grand groupe chinois ?