Wiko Fever : le smartphone phosphorescent Full HD avec 3 Go de RAM pour 199€

Wiko vient de présenter un nouveau modèle, le Wiko Fever. Le Smartphone chinois a un bon rapport qualité prix. Mais sa particularité principale est de briller dans le noir. Est-ce que ce simple argument sera suffisant pour une réussite commercial ?

wiko fever luminescent phosphorescent

Il fait tout pour être vu, mais le Wiki Fever est un peu passé inaperçu durant l’IFA. Il faut dire qu’outre le fait d’être luminescent, les caractéristiques de ce smartphone sont assez classiques. Le rapport qualité/prix est plutôt bon mais difficile d’imaginer que cette seule valeur ajoutée lui permettra de se démarquer.

Derrière cette lumière, rien de très complexe. Il ne s’agit pas de LED ou d’une nouvelle technologie. Le Wiko est simplement muni d’un cadre phosphorescent. Il est suffisamment visible pour être retrouvé dans le noir mais il reste discret pour ne pas déranger outre mesure son utilisateur. Esthétiquement, cela semble ne pas apporter grand chose.

Côté caractéristiques  techniques, le Wiko Fever  est muni d’un SoC Mediatek avec un processeur octocore cadencé à 1.3 GHz. Il est muni d’un écran de 5,2 pouces Full HD avec Gorilla Glass 3. Il dispose de 16 Go d’espace de stockage extensible via Micro SD, et de 3 Go de RAM. Niveau photo, le téléphone a un capteur 13 mégapixels à l’arrière et et un capteur 5 mégapixels avec flash à l’avant.

Le Wiko Fever est prévu pour le mois de novembre et devrait être commercialisé au prix de 199€. Au vu de ses caractéristiques, le rapport qualité/prix est donc bon, mais dans cette gamme, la concurrence est rude. Le fait de briller dans le noir semble un argument bien maigre pour convaincre les acheteurs.

via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Wiko : tout savoir sur la fuite de vos données personnelles vers la Chine

Depuis ce matin, la marque française Wiko est victime d’un grave bad buzz : un internaute a découvert que les smartphones de la marque envoient des informations privées sur ses utilisateurs jusqu’en Chine ! Comment Wiko s’y prend-t-il ? Pourquoi la firme transmet-elle ses informations jusqu’à sa maison mère ? Peut-on faire confiance à l’entreprise, filiale d’un grand groupe chinois ?