Wiko : comment la marque française s’est imposée face aux géants Apple et Samsung

Date de dernière mise à jour : le 29 novembre 2016 à 17 h 19 min

Wiko, le constructeur de smartphones français a réussi à s’imposer en quelques années comme le numéro 2 du marché. La marque a réussi à se hisser devant le géant Apple et juste derrière le leader incontesté Samsung. Mais comment une marque aussi jeune a-t-elle fait pour conquérir notre marché ? Réponses dans notre dossier.

Wiko est arrivé en cinq ans à peine à prendre une place sur le podium des plus gros vendeurs de smartphones en France. Sur ce podium justement on retrouve deux géants mondiaux du secteur : Samsung et Apple. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les deux monstres ne sont pas les deux meilleurs constructeurs en France.

Si Samsung reste le leader incontesté, Wiko a pris la place de deuxième devant l’américain Apple. Au Portugal Wiko est également 2ème, ebn Italie 3ème, et 5ème dans toute l’Europe. Une performance qui en dit long sur la stratégie gagnante de Wiko. Le constructeur français a parié, comme les chinois, sur des smartphones au rapport qualité-prix imbattable. Pari réussi ! Et la marque ne compte pas s’arrêter là.

Car depuis 2011, Wiko a multiplié par deux son nombre de smartphones vendus. Contacté par notre rédaction, Wiko est assez fier de ce succès rapide. La marque nous explique qu’en 2014 Wiko vendait 4 millions de smartphones en France. En 2015, l’entreprise atteignait les 8 millions d’unités vendus. En 2016, alors que l’année n’est pas encore terminée, Wiko a déjà atteint les 15 millions de ventes. Et le mois le plus important de l’année n’est pas encore passé.

Ce succès, la marque ne s’y attendait pas elle-même. Qui aurait cru qu’une marque française parviendrait à détrôner le géant Apple ? Analyse des raisons de ce succès.

Un coup de génie

Le Wiko Ufeel Prime que nous avons testé en témoigne, Wiko mise sur des smartphones au bon rapport qualité-prix. Comme les constructeurs chinois, la firme a fait le pari du smartphone à petit prix. Mais les deux fondateurs de l’entreprise, Laurent Dahan et Michel Assadourian, ont eu un véritable coup de génie en misant sur ce créneau les premiers. Car en 2011, Free Mobile n’existe pas encore et les smartphones se vendent encore en masse chez les opérateurs.

A l’époque, les créateurs de Wiko en sont convaincus (rumeurs aidant), le marché des opérateurs en France va être bouleversé, un nouvel acteur va faire son entrée et va révolutionner le modèle économique. Les deux compères misent alors sur des smartphones à petit prix qui pourront être vendus sans forfait aux consommateurs les plus modestes.

En 2012, Free Mobile fait son entrée sur le marché. C’est la révolution du mobile en France. Chaque année, la part de smartphones vendus sans forfait ne cesse d’augmenter. Wiko a flairé le bon coup et récolte les fruits de son audace. En France, mais également à l’étranger puisque son modèle économique marche partout où l’entreprise s’installe.

Faut-il acheter son smartphone avec ou sans forfait ?

Des smartphones à l’excellent rapport qualité-prix

Mais comment la marque fait-elle pour proposer des smartphones si abordables ? Elle travaille avec la Chine. Nous nous sommes entretenus avec un cadre de l’entreprise qui insiste bien sur le fait que Wiko est français. Pourtant, la marque est souvent accusée de ne faire figure que d’intermédiaire, de commander des smartphones à un constructeur chinois (Tinno) et d’y apposer son logo.

Ce n’est absolument pas le cas. Là encore, lors de notre conversation avec Wiko, nous avons longuement parlé de ce point. En réalité, Wiko fonctionne exactement comme peut le faire Apple. Les smartphones de Wiko sont conçus à Marseille, au siège de la société. Des designers, des ingénieurs, des équipes marketing etc. font partie des 220 employés de la marque en France (Wiko emploie également 500 autres personnes dans le monde).

Wiko fonctionne exactement comme Apple ou tout autre constructeur aujourd’hui. Par exemple, la firme de Cupertino conçoit ses smartphones aux Etats-Unis et demande à ses partenaires chinois de produire l’iPhone. Ce qui fait d’ailleurs d’Apple l’une des cibles de Donald Trump. Mais pour le grand public, cela ne dérange personne qu’Apple se dise marque américaine. Alors pourquoi remettre en question le statut de marque française de Wiko ?

Toutefois, il est important de noter que le partenariat entre Wiko et Tinno est plus important que celui entre Apple et Foxconn. La marque chinoise a en effet choisi d’investir dans l’entreprise française qui montait en 2012 alors qu’aucun investisseur ne croyait en elle. Aujourd’hui Wiko est une entreprise franco-chinoise, mais son siège est bien français, la conception des smartphones se fait en France et le SAV est également basé en France dans un centre basé à Marseille. Dans son ADN, Wiko est bien une entreprise française.

Guide d’achat 2016 des meilleurs smartphones à moins de 100 euros

Un SAV en pleine transformation

Nous avions eu l’occasion de parler des problèmes de SAV de Wiko dans un dossier « conseil conso ». Depuis, nous avons pu discuter de ce point avec la marque. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Wiko est totalement transparent sur ce point.

Oui, Wiko a connu des problèmes de SAV mais la marque travaille à l’amélioration de son service clients. Car dans les faits, Wiko ne présente pas un taux de pannes plus élevé que ses concurrents. En moyenne, Samsung, LG, HTC, Apple et les autres présentent un taux de panne compris entre 4 et 5%. Wiko de son côté affiche un taux de panne compris entre 3 et 5% assure l’entreprise.

En revanche, la marque le reconnaît, la gestion de ces pannes a connu de gros couacs qui ont énormément égratigné l’image de l’entreprise. Le savoir-faire français en a pris un coup. Faute avouée à moitié pardonnée ? Pour certains oui, pour d’autres il faudra un peu plus de temps.

Mais Wiko ne ménage pas ses efforts. L’entreprise explique ses problèmes de SAV avec la plus grande transparence. Au début de l’aventure, la marque n’était pas prête, elle ne s’attendait pas à un tel succès. Vendre des millions d’unités les premières années n’était absolument pas prévu.

L’entreprise avait une seule personne pour s’occuper de tous les produits en panne, puis deux. La majorité des problèmes venant de pièces détachées, il fallait commander puis assembler, ce qui pouvait prendre des mois, les pièces détachées venant de Chine. Il fallait donc passer à l’étape suivante

Aujourd’hui, Wiko l’assure, tout est fait pour améliorer le service après-vente. Un centre de réparation complet a été créé, à Marseille, un site de grande ampleur pour répondre aux différentes pannes. Car 3% de pannes sur 15 millions d’unités vendues cela représente tout de même 450 000 produits à réparer. Autant dire qu’il faut des pièces détachées à portée de mains, et les mains qui vont avec pour les assembler.

Wiko le sait, une fois ce problème réglé, son image ne pourra que s’améliorer. Mais il faudra du temps. Mais lorsque l’on voit qu’en cinq ans à peine la marque a réussi à devancer Apple, on se dit que Wiko a des ressources pour passer à l’étape suivante.

D’ailleurs, l’entreprise vient d’annoncer qu’elle s’installait dans le BtoB. Et pour attaquer le marché des professionnels il faut bien être certain d’assurer à tous les niveaux. Wiko semble prêt à exploser encore un peu plus la concurrence qui n’a pas vu venir la croissance de +780% de la marque française durant ces quatre dernières années. De quoi en rendre jaloux plus d’un et rendre confiant Wiko qui se voit déjà à la 5ème place des constructeurs mondiaux d’ici quelques années.

Guide d’Achat 2016 : smartphones pas chers à moins de 200 euros

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • VTFE

    J’adore cette marque, c’est pour cela que je n’en ai jamais acheté.

    • emmanuel milcent

      Et c’est parce qu tu n’en as jamais acheté que tu l’adores encore :). Wiko, il suffit de tester pour détester (tiens ça pourrait être leur slogan s’ils étaient honnêtes chez Wiko). Je devrais être publicitaire, moi :D
      Je n’ai pas testé non plus, et je n’en ai vraiment pas envie, quand on cherche à se renseigner sur la marque et la qualité de ses produits (avis des clients, des consommateurs, test en profondeur…), ça calme direct. Enfin bon, il faut croire qu’il y en a beaucoup qui aiment jeter leur argent par la fenêtre :(

      • ouiss-ks

        Et puis maintenant les gens vont acheter leurs téléphones à carrefour par exemple, tu veux acheter un téléphone pas cher qui lance des applications tu prend un wiko qui coûte même pas 100euros c’est réglé y a que ça dans les magasins et au bout d’un an il te lâche tu va en racheter un autre au même prix etc, ça monte vite du coup les ventes

        • InfinityHD

          ah bout de 6 mois il devient inutilisable

          • ouiss-ks

            Personnellement toutes les personnes que je connais ayant un wiko l’ont gardé plus d’un an. Après moi perso je supporterais pas leurs téléphones longtemps

          • InfinityHD

            il le gardais mais était t’il encore fluide et rapide ?

          • ouiss-ks

            Ah ça par contre c’est une autre histoire, c’est sur qu’au bout de quelques mois il a du mal à suivre, pour certains c’est pas gênant mais par contre moi j’aurais pété un plomb… (Si t’as vu un autre message a la place juste avant celui ci c’est parce que j’ai confondu avec une autre discussion)

  • Maxime Flaks

    Faut vraiment arrêter avec votre chauvinisme ridicule, Wiko est très loin d’être dans le top…
    Ptête dans le top du bas de gamme mais ça s’arrête là ^^

    • Romain Vitt

      Je crois qu’il y a une erreur d’interprétation dans nos propos. On ne dit pas que Wiko est au top, d’autres marques font des produits bien meilleurs (mais aussi à des prix bien plus élevés). On dit simplement que la marque est n°2 en France, n°5 en Europe et on explique pourquoi. Ce n’est pas du chauvinisme ou quoi que ce soit d’autre. Nous faisons juste notre travail.

      • noox

        Donc ne dites pas que leurs téléphones ont un bon rapport qualité/prix

      • Splint

        Numéro 2 en France hors ventes opérateurs, qui représentent 50% du marché en France.. pour des journalistes qui font leur travail vous ne creusez pas beaucoup quand même..

  • Jérôme Baillon

    Je suis vendeur en Téléphonie et non, non et encore non.
    90% des Wiko vendus me reviennent en SAV. Donc encore et encore des stats, mais non ce n’est pas une bonne marque.
    Pour l’instant c’est Huawei qui l’emporte avec mes taux pris sur le terrain :)

    • tagun

      pareil pour moi et pareil pour tous les magasin qui vend des téléphones !

  • Atlas

    Je n’imaginais pas qu’ils étaient aussi présents en Europe.

    • Nexus-Gen

      Idem.

    • Nimbus

      Ils sont partout ou presque :
      – Algérie
      – Allemagne
      – Belgique
      – Cote d’Ivoire
      – Croatie
      – Italie
      – Luxembourg
      – Maroc
      – Pays-Bas
      – Pologne
      – Senegal
      – Serbie
      – Slovenie
      – Suisse

      Et je dois en oublier…

  • studywes

    Imposer rien du tout!!De la vrai m***e les Wiki!

  • Tapian

    Un seul gars au SAV au début pour toutes les pannes ???
    Il est ou aujourd’hui ? il va bien ? il n’a pas fait de burn out ?
    Sérieux lui il mérite son salaire le pauvre

  • InfinityHD

    rapport qualité-prix imbattable
    raté

  • Anthony

    Bordel arrêter avec Wiko , c’est juste la pire marque de téléphone au monde , elle pourrit la réputation d’Android , et 95% du fric va en Chine pour une soit disent « marque françaises »

  • Alex

    Franchement vous êtes peut crédible tous..

    Aller moi aussi j’y vais de ma petite expérience qui va faire de mon cas une généralité absolue :

    On en est a 4 Wiko dans la famille, 2 ma femme et mes gosses, à ce jour, aucun problème, et pourtant les gosses c’est de utilisation intense… Idem dans mon entourage.
    Pour moi très bon rapport/qualité prix, et oui je recommande bien largement la marque.

    Sérieux on dirait les mêmes détracteurs qui crachaient sur Free au début : « ouais réseau de mayrde, ouais pas de sav…. »

    Sacrés français hein ;-)

    Moi je roule en Galaxy Note 4, alors vous pouvez balancer….

    • christophe hofmann

      Essaye un Xiaomi à la place de ton Wiko .
      Tu verras que pour le même tarif , tu auras 100 fois mieux que ton Wiko

    • El Cidius

      Sans blaguer serait-il possible de connaitre les noms des Wiko que vous avez car, peut-être étais-ce vrai au début, avec wiko s’était souvent la loterie certains nickel d’autres pleins de bugs…. Ma fille a un Wiko Birdy, franchement il fonctionne très bien vu les spec et le prix (89€ payé) donc pour mon fils on aimerait bien un wiko (car pas très cher du tout) mais un qui tourne pas trop mal bien sur… D’avance, merci

  • sds

    pour 450000 produit a réparer en Europe ,y a combien d employe chez wiko qui bosse au SAV?

  • alcarin

    Wiko s’imposer face à Apple ? HAHAHAHA.
    Foxconn est une excellente entreprise sur la finition des produits (on ne parlera pas des conditions de travail). C’est sans doute la meilleure en Chine. On va pas me faire croire que sur une bouse à 100€ que les finitions et tout le reste est égal à la qualité de Foxconn.
    Si Apple pouvait faire construire un smartphone à très bas prix tout avec une finition irréprochable ailleurs qu’à Foxconn ils l’auraient fait. Tout ce qu’il veulent c’est la qualité. Et on l’a chez Apple.

    • faster

      avec 70% de marge par téléphone vendu Apple est très heureux que tu lui achètes un téléphone et je parle pas des actionnaires mouahhh !!, c’est le fabricant qui s’octroie les plus grosse marge de bénéfice , et on parle même pas de la date obsolescence du matériel ….
      mais c’est beau comme un camion neuf un I-phone ^^’

    • Stef80

      C’est clair que tu ne vas pas parler des conditions exécrables de travail pour assembler tes jouets…
      http://multinationales.org/Apple-quatorze-annees-de-violation-des-droits-des-travailleurs-en-Chine

    • lola

      « Tout ce qu’il veulent c’est la qualité. Et on l’a chez Apple. »

      Oui. J’ai eut la qualité avec mon ex iPhone 6 en 2014 : l’écran se décollait du à la colle donc la finition imparfaite. Apple avait reconnu le problème.

      Chez TOUS on peut avoir un problème, mais sous entendre que chez Apple tout est mieux que chez les autres est faux.

      Ensuite Foxconn n’a rien à voir. D’autres entreprises peuvent aussi bien faire le travail suivant le cahier des charges fournis.

  • alcarin

    C’est obligé, Wiko a du sortir un billet. Je ne vois pas d’autres solutions…
    On ne va pas me faire croire qu’un site de « professionnels des smartphones » est capable de faire une comparaison entre deux marques qui n’ont absolument pas le même niveau…

  • zzzz

    les gens achètent et aux bout de deux semaine ils se le rentre ds les fesses tellement la douille et grosse . il rivalise avec personne c de la pure merde cette marque

  • Rio

    Wiko c’est tout simplement de la daube pour pas cher. Le meilleur rapport qualité prix c’est honor qui fait mieux que son grand frere huawaei

  • Will

    Il serait temps maintenant qu’ils proposent un flagship killer comme porte étendard de la marque et attirer plus de consommateurs pour une meilleure renommée.