Wikitribune : Wikipédia veut révolutionner la presse sur le web

Wikitribune est le nouveau projet de Jimmy Wales, co-fondateur de Wikipédia. Cette plateforme de publication d’actualités a pour but de lutter contre les « fake news » (fausses informations) qui corrompent la presse web depuis de longues années.

wikitribune

À l’ère d’internet, les fake news sont devenues un véritable fléau. Ces fausses informations circulent sur la toile, et sont parfois très difficiles à distinguer des véritables actualités. Si certains de ces articles sont rédigés dans un but purement satirique, comme dans le cas du Gorafi, d’autres ont une visée politique. Par exemple, durant la dernière campagne présidentielle américaine, de nombreuses fausses informations ont été diffusées à grande échelle pour tenter d’influencer le résultat des élections.

Pour lutter contre ce phénomène, de nombreuses entreprises tentent de prendre des mesures. C’est le cas du journal Le Monde, avec son décodex, ou encore de Google et Facebook qui ne souhaite plus que les fausses informations soient diffusées sur son réseau social. Aujourd’hui, c’est au tour de Wikipédia de rejoindre ce mouvement.

Avec Wikitribune, Jimmy Wales compte fédérer les journalistes professionnels et les volontaires autour d’un but commun. Ces derniers sont invités à contribuer au financement du projet par le biais du crowdfunding. Ils pourront ainsi définir les sujets que Wikitribune couvrira, et se charger de vérifier les faits énoncés sur le site.

Wikitribune : un site d’actualités basé sur des faits vérifiés

Selon Wales, le financement de la communauté permettra aussi d’adapter le nombre de journalistes à la demande. Il sera par exemple possible de recruter des journalistes spécialisés dans un sujet en fonction de la volonté générale.

Wikitribune fonctionnera de la même façon que Wikipédia, mais les pages et changements ne seront mis en ligne qu’avec l’accord d’un volontaire de confiance ou d’un employé. Ceci évitera que les articles soient modifiés à volonté, comme la page Wikipédia de François Fillon l’a récemment été. Le effet, le site souhaite proposer un journalisme basé sur des faits avérés pour lutter contre les fake news.

Toujours dans un souci éthique, les finances seront publiées régulièrement. Les contributeurs auront donc la preuve que leur argent sert à recruter des journalistes, et non à embellir les locaux de l’entreprise. D’ailleurs, si l’objectif initial de 10 journalistes n’est pas atteint, les contributeurs seront intégralement remboursés.

Plus de 3000 personnes ont déjà participé au financement du projet. Un premier journaliste a été recruté. Si tout se déroule comme prévu, le site devrait ouvrir ses portes dans 29 jours.

Réagissez à cet article !
  • STEMI

    Ah le decodex du monde…
    Le monde publie de fausses news et se décrit lui même (dans le decodex) comme site fiable !

    J’aimerais savoir quelles fausses informations ont été publiées lors des élections américaines. Tout ce que j’ai vu ce sont les “mini scandales” sur Trump et les gros dossiers (emails, Benghazi, corruption,…) de Clinton.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google lance SOS Alerts, l’application qui signale les catastrophes en temps réel

Google vient de lancer un dispositif baptisé « SOS Alerts ». Celui-ci vise à protéger les utilisateurs en les informant en temps réel des catastrophes naturelles et des attentats terroristes qui se trouvent à proximité de leur position. Idéal donc pour suivre l’évolution d’une situation critique, comme le propose Facebook avec son système « Safety Check ».informe en temps réel les utilisateurs de catastrophes naturelles et/ ou d’atta

LG G6 : les raisons de son échec

Présenté lors du MWC 2017 de Barcelone, le LG G6 est resté dans les mémoires comme le smartphone star du salon. Hélas, la concurrence est féroce et le LG G6 n’a pas été bien accueilli par les utilisateurs. Retour sur les raisons de son échec.

e9bf0bef9cfcb59d707b9d0f899465fcTTTTTTTTTTTT