Wikipédia : son fondateur déclare que le site est un tissu de mensonges

Jimmy Wales, le fondateur du site Wikipédia, s’est fait remarquer sur Twitter. Il déclare dans un tweet que son site n’est qu’un tissu de mensonges. Il s’est en réalité fait pirater son compte par le groupe OurMine.

Le groupe OurMine s’est illustré une nouvelle fois cette semaine. Ceux qui sont désormais réputés pour leurs facéties sur le web et les réseaux sociaux ont encore frappé. Et cette fois-ci, leur cible était le fondateur du site Wikipédia.

Vous le savez sans doute, le site fait souvent débat. Il existe en gros deux camps : ceux qui estiment qu’il s’agit d’une mine d’informations et ceux qui pensent que ce qui y figure est totalement ou partiellement faux.

Car pour ceux qui ne le sauraient pas, Wikipédia est une encyclopédie collaborative, c’est-à-dire que n’importe quel internaute peu ajouter ou modifier des informations figurant dans l’encyclopédie en ligne.

L’équipe d’OurMine a donc pris le parti de se moquer du fondateur de Wikipédia. Ainsi, ils ont pris la main sur son compte Twitter et ont publié un tweet dans lequel il déclare que son site est un tissu de mensonges.

Si la plaisanterie s’était arrêtée là, nous aurions pu nous contenter de rire. Mais OurMine est allé plus loin et a dans la foulée annoncé la mort de Jimmy Wales.

Le principal intéressé a finalement réussi à reprendre le contrôle de son compte et a publié un tweet dans lequel il explique que tout va bien. Evidemment, un tel piratage n’est pas sans rappeler les précédents coups du groupe OurMine.

Récemment Mark Zuckerberg, patron de Facebook, Sundar Pichai, patron de Google ou encore John Hanke, le patron controversé de Niantic fondateur de Pokémon Go, ont tous été victimes d’attaques de OurMine.

Pour le groupe, c’est une façon de montrer que « personne n’est en sécurité » mais également de faire la promotion d’audits de sécurité payants. Si la méthode semble assez agressive, les résultats n’en demeurent pas moins efficaces.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • marc_el_bichon

    Cela dit, sans être un tissu de mensonges, c’est un repaire d’approximations et parfois même d’inexactitudes…

  • Noobanonymous

    Il faut arrêter à un moment avec ce genre de titre