Wikileaks : la CIA espionne l’iPhone, Android et les Smart TV Samsung

WikiLeaks vient aujourd’hui de lâcher une véritable bombe. Le célèbre site nous explique aujourd’hui comment la CIA parvient à espionner les utilisateurs iPhone, Android et même les possesseurs d’une Smart TV Samsung. Pire encore, dans ce nouveau dossier appellé « Vault 7 », on peut également lire que l’Agence Centrale du Renseignement peut prendre le contrôle de certains véhicules connectés pour provoquer des accidents à distance.

cia wikileaks

WikiLeaks révèle comment la CIA espionne les utilisateurs Android, iOS et Samsung

Les activistes de WikiLeaks viennent de dévoiler des informations issues de plus de 8000 documents mettant en lumière une nouvelle affaire de cyberespionnage. En utilisant des failles zero day encore inconnues, l’agence de renseignements a la possibilité d’espionner aussi bien les iPhone que les smartphones sous Android ainsi que les ordinateurs sous Windows, Mac OS et Linux et même les Smart TV Samsung.

On apprend également que pour parvenir à ses fins, CIA a mis au point des systèmes automatisés d’attaque basés sur des malwares multiplateformes. L’agence serait même en mesure de contrôler les smartphones sous Android et iOS exécutant des comptes Twitter présidentiels. L’attaque visant les Smart TV Samsung consiste, quant à elle, à simuler l’extinction de l’appareil qui devient ensuite un véritable microphone espion.

Un programme global de piratage qui a pour conséquence de transformer n’importe quel appareil électronique en véritable espion. En révélant toutes ces informations, WikiLeaks déclare vouloir :

« Initier un débat public sur la sécurité, la création, l’utilisation, la prolifération et le contrôle démocratique des cyber-armes »

Enfin, la source révèle que la CIA aurait développé fin 2014 des outils permettant de prendre le contrôle des logiciels embarqués au sein des voitures connectées afin de provoquer des « accidents » à distance. Des accidents qui seraient en fait des meurtres quasiment indétectables.

Comme à son habitude, WikiLeaks ne dévoile que des documents bruts et compte ensuite sur les médias pour relayer les nombreuses informations de ce dossier qui n’ont pour l’instant été révélées que partiellement. Il y a deux ans Wikileaks révélait que les USA espionnaient les chefs d’état français depuis 2016.

Wikileaks : Julian Assange appelle les français à la révolte et annonce de nouvelles révélations

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !