Wi-Fi WPA3 : pour faire oublier KRACK, un nouveau protocole sans faille débarque en 2018 !

Les réseaux Wi-Fi vont bénéficier d’un nouveau protocole de sécurité dès 2018, le WPA3, pour nous faire oublier la faille KRACK qui a mis à mal son prédécesseur. La Wi-Fi Alliance annonce que la sécurité sera renforcée par rapport au WPA2 qui est le protocole le plus utilisé actuellement sur nos routeurs Wi-Fi. On fait le point sur les annonces qui ont été faites par le consortium d’industriels.

wifi wpa3 faille krack

La faille Wi-Fi WPA2 nommée KRACK (Key Reinstallation Attacks) est encore dans toutes les mémoires, de nombreux appareils sont aujourd’hui encore vulnérables faute de suivi de la part de certains constructeurs. KRACK nous fera vivre pendant des années avec des réseaux Wi-Fi percés, le temps que les routeurs soient remplacés. Pendant ce temps, la Wi-Fi Alliance qui s’occupe des normes du réseau sans fil est en train de préparer l’avenir et dévoile le WPA3, plus robuste.

Wi-Fi WPA3 : le nouveau protocole sans faille arrive en 2018, pour faire oublier KRACK

Avant de rentrer dans le vif du sujet, la Wi-Fi Alliance souligne que le protocole WPA2 a déjà 14 ans et qu’il était à présent temps de lui trouver un remplaçant qui arrivera un peu plus tard durant l’année 2018. Toutefois, quelques améliorations sont prévues pour le WPA2 notamment portant sur la configuration et l’authentification afin de réduire les risques de piratage. Ensuite, le WPA3 va offrir bien plus de sécurité aux utilisateurs des réseaux Wi-Fi, comme le souligne TheNextWeb. Quatre points principaux sont évoqués.

  • Une meilleure protection même quand les utilisateurs choisissent des mots de passe trop simples ou qui ne correspondent pas aux recommandations de complexité minimale
  • Une configuration simplifiée lorsque les périphériques à connecter ont une interface d’affichage trop limitée
  • Une sécurité renforcée de 192 bits qui bénéficiera surtout aux gros groupes industriels et les secteurs sensibles
  • Un chiffrement des données afin de protéger les utilisateurs utilisant des réseaux Wi-Fi ouverts

Ces bonnes nouvelles vont probablement rassurer les futurs acquéreurs des appareils qui seront compatibles avec le WPA3 attendus dans le courant de l’année 2018. Concernant les appareils déjà commercialisés, cela dépendra en grande partie des fabricants. KRACK a laissé de douloureux souvenirs notamment aux possesseurs de smartphones Android et nul doute que les industriels feront le nécessaire pour qu’un incident similaire ne se reproduise pas de si tôt.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !