WhatsApp, Messenger, Snapchat : retour sur le carton de la messagerie instantanée

Date de dernière mise à jour : le 24 mai 2016 à 1 h 19 min

WhatsApp, Messenger, Snapchat, Viber. Tous ces noms vous disent forcément quelque chose. Et pour cause, ces services de messagerie instantanée font un carton chez les utilisateurs de smartphones. Jeunes ou moins jeunes utilisent avec plaisir ces nouveaux services de communication qui mettent le SMS au placard. Retour sur le carton de la messagerie instantanée.

TNS a menée une étude pour la nouvelle édition de Connected Life et s’est intéressée au phénomène de la messagerie instantanée. Si dans le monde 55% des utilisateurs utilisent quotidiennement au moins un service de messagerie instantanée et 76% au moins une fois par semaine, en France et en Europe le phénomène est moins prononcé qu’ailleurs. Néanmoins, leur utilisation ne cesse de progresser. Entre 2014 et 2015, l’usage de la messagerie instantanée a augmenté de 12% !

La France à la traine mais le phénomène prend de l’ampleur

Alors que plus de la moitié des utilisateurs se connectent à un service de messagerie dans le monde au moins un fois par jour, en France ce taux n’est que de 28%. La France est donc à la traine mais le phénomène prend de l’ampleur. L’usage de la messagerie instantané a augmenté de 7% entre 2014 et 2015 dans l’Hexagone.

Les autres pays d’Europe sont plus friands de WhatsApp ou autre Messenger. En Angleterre 39% des utilisateurs s’y connectent chaque jour (+21% par rapport à 2014), en Italie on atteint 52% et en Espagne on est bien au dessus de la moyenne mondiale avec 68%.

Si la France est assez en retard par rapport à ses concurrents c’est notamment parce qu’elle dispose depuis très longtemps des meilleurs forfaits mobiles au monde. Les SMS et MMS sont illimités depuis des années ce qui n’est pas le cas ailleurs dans le monde.

Dans les habitudes des utilisateurs, le réflexe SMS est resté ancré ce qui explique en partie le succès moindre par rapport aux autres pays. Néanmoins, les développeurs ont redoublé d’inventivité pour rendre les messageries instantanées plus intuitives, ergonomiques et originales. C’est ce qui explique en partie cette évolution incroyable de ces applications aux allures de réseaux sociaux.

Le SMS fait de la résistance

Que ce soit en France ou dans le monde, le SMS n’a pas dit son dernier mot. Sa mort annoncée il y a quelques années n’aura pas lieu. Selon une infographie de Nexmo, 350 milliards de textos sont envoyés chaque mois dans le monde.

Si les messageries instantanées sont plus fun, le SMS a ce petit côté nostalgique qui séduit toujours les utilisateurs. Il reste le premier réflexe de communication non verbale puisqu’il est universel ce qui n’est pas le cas des messageries instantanées.

Tout le monde n’installe pas la même application de messagerie instantanée, tout le monde n’est pas présent sur toutes les messageries. Si Messenger de Facebook touche le plus grand nombre, WhatsApp ou Snapchat sont aussi très répandus. Mais le simple fait de se poser la question de savoir si un tel ou un tel possède telle ou telle application est contraignant pour l’utilisateur. Le SMS garde donc une longueur d’avance sur ses présumés bourreaux.

WhatsApp et Facebook Messenger chouchous des utilisateurs

Si en Europe le phénomène est moins marqué que dans le reste du monde et notamment la Chine et les pays émergents, les applications de messagerie instantanée ont le vent en poupe. Et les utilisateurs ont leurs chouchous : WhatsApp et Facebook Messenger décrochent la palme des messageries les plus utilisées.

Le premier s’est implanté à une vitesse folle en Espagne (79%, +10 points), en Italie (59%, +9 points), en Allemagne (40%, +14 points) et en Grande Bretagne (23%, +10 points). Aux Etats-Unis et en France le phénomène est moins marqué pour ce service (7% et +4 points aux USA, 6% et +2 points dans l’Hexagone).

Le grand champion français (et d’ailleurs mondial) reste Facebook Messenger. Et pour cause le service de messagerie est rattaché aux comptes Facebook, réseau préféré en France, même si l’application Messenger a été séparée de celle du réseau social.

Ainsi, 30% des utilisateurs déclarent utiliser la plateforme crée par Mark Zuckerberg au moins une fois par jour. En France Facebook a encore plus de succès puisque 48% des internautes affirment l’utiliser quotidiennement. Et vous quel service de messagerie instantanée utilisez-vous le plus ?

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • starlight

    Dans mon coeur il restera toujours une petite place pour MSN, par contre Microsoft doit l’avoir mauvaise d’avoir manquer le coche à un tel point…

    • Miidou B

      Moi aussi !

    • Henri

      Microsoft doit l’avoir mauvaise sur beaucoup de chose :)

  • Mr Patator

    ICQ..
    Non sérieusement, Hangouts.

    • joe2x

      ICQ haha pas mal. Je m’en souviens un peu.

      Je pense que Hangouts, ou plutot Gtalk était pas mal lorsque Gmail a su s’imposer, la messagerie avait pas mal la cote, jusqu’à rattraper MSN voir le dépasser mais depuis l’événement de l’IM sur les mobiles, Google s’est fait pas mal distancer.

      Pour ma part, personnes ne discute sur Hangouts. J’ai juste un contact. Pour moi, la palme d’or et de loin, Watsapp. IM universelle en europe du nord.

      Tu prends le numéro de quelqu’un (même non local) et il y a de grande chance que tu puisses communiquer par message.

  • Tout est dit

    Tout est dit… Le sms est… Universel… Tant qu’il y aura pas un autre protocole universel le sms restera 1er…

    • joe2x

      Même si il est vrai que les sms partent moins vite, les appli SMS sont de plus en plus ergonomique à utiliser, donc moins d’avantage à zapper pour une autre solution

    • Courgito Alf

      Et pas le choix quand on a des potes réfractaires aux smartphones

  • joe2x

    Très surpris du resultat de Facebook pour son IM, sa messagerie instantanée. En tout cas, je ne suis pas trop représentatif alors. Je l’utilise peu comparé aux SMS et un peu de Watsapp.

  • Courgito Alf

    Presque tout le monde a les SMS en illimité en France. Par contre, beaucoup n’ont pas de forfait data illimité ou… de smartphone

  • Henri

    Je comprends pas l’engouement sur ce type de Messenger car, comparé à des SMS, y’a des points bloquants (Data, applis identiques…) ALors que le SMS est présent partout.

    Et sauf erreur de ma part, on peut envoyer des MMS groupés qui reprennnent les fonctionnalité des ces Messenger, non ?

    Et Facebook Messenger, je me méfie car depuis que je l’ai installé, il me semble que ça scanne les numéros de téléphone de mon répertoire de contact et me propose des gens (comme mes collègues !) comme amis pour Facebook et ça, je ne veux pas car je me méfie bien de la stratégie de Facebook sur la confidentialité…